undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

13
4,6 sur 5 étoiles
La vie est belle : Les surprises de l'évolution
Format: PocheModifier
Prix:10,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 septembre 2009
Je n'ai pas terminé ma lecture, mais je suis déjà satisfaite.
J'ai acheté cet ouvrage suite aux conseils d'un professeur (je suis étudiante en Biologie).
L'édition est particulièrement intéressante car elle comporte plusieurs commentaires du traducteur explicitant certaines références culturelles par exemple avec une vraie volonté de nous faire comprendre toutes les subtilités de la version originale.
Contrairement à ce qu'indique la préface de l'auteur, je pense que ce livre est à réservé à un public avec un minimum de connaissances en biologie ou en sciences. Il me semble quand même difficile à aborder pour les non initiés. Du coup il est très abordable et très intéressant pour les autres qui auront quelques notions dans le domaine (pour donner une idée plus précise, je pense qu'un niveau terminale S est suffisant mais indispensable... après celà n'engage que moi, et je suis persuadée que l'ouvrage pourra intéresser les plus curieux quel que soit leur cursus).
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Cet essai de Stephen Jay Gould paru en 1989 présente l'histoire du Schiste de Burgess, le plus célèbre site de fossiles au monde. Une histoire riche d'enjeux puisque la faune de Burgess date de l'explosion cambrienne, époque où apparaissent les premiers organismes multicellulaires complexes : la classification de l'évolution de cette faune joue donc un rôle majeur dans notre compréhension du sens de l'évolution, de la vie.

La conception de l'évolution selon le découvreur du site de Burgess, C.D. Walcott, était typique de son temps : progressive. Tous les fossiles découverts devaient correspondre à des espèces plus modernes. Cette foi dans le progrès l'empêcha de remarquer l'originalité de la faune de Burgess et son erreur de classification ne fut remarquée que cinquante ans plus tard. La nouvelle entreprise de classification alla de surprises en surprises et bouleversa finalement la conception classique de l'évolution.

S.J. Gould raconte donc deux histoires mêlées : celle de la classification des fossiles de Burgess et celle de la conception de l'évolution. Son talent reconnu de vulgarisateur s'ajoute à sa passion évidente du sujet et fait de "La vie est belle" un essai aussi intéressant qu'enrichissant, dense d'informations mais toujours clair. La faune de Burgess révélée est véritablement extraordinaire et démontre l'infini des possibilités de la vie.

On sort de cette lecture comme on quitte le ciel étoilé : humble et émerveillé. C'est aussi un très bon ouvrage pour découvrir la vision de la théorie de l'évolution défendue par S.J. Gould, contingente et indirectement progressive.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 septembre 2011
Excellent livre où l'auteur développe sa théorie de la décimation ce qui donne l'occasion de revoir un peu les idées reçues ou les erreurs que l'on commet à propos de la théorie de l'évolution, c'est la partie la plus intéressante de l'ouvrage. Les explications sont claires et très abordables mais il faut tout de même un bac scientifique (et même un peu plus pour saisir certaines subtilités ou controverses biologiques).
Il faut néanmoins prévenir les futurs lecteurs qu'une grande partie de ce livre est consacrée à la description des fossiles de la faune de Burgess et que ces descriptions sont assez rigoureuses et relativement détaillées: pour ma part, je n'y connaissais rien ou presque et je me suis régalé (mais je suis biologiste et j'ai un esprit très scientifique...).
Un petit bémol: beaucoup de digressions, souvent très courtes mais trop nombreuses qui finissent par agacer alors qu'elles n'ont aucun intérêt scientifique.
5 étoiles tout de même!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 avril 2012
Ce livre, dont j'ai appris l'existence lors de l'excellente émission la Tête au Carré sur France Inter, montre la révolution apportée par la redécouverte des "créatures des schistes de Burgess" dans les années 80/90. Ce n'est plus une évolution lente à partir d'une ou quelques lignées qui se dessine mais un foisonnement d'espèces parmi lesquelles seules quelques unes ont survécu.
Tout n'est pas simple à comprendre dans ce livre mais l'histoire, bien racontée, est passionnante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
33 sur 37 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 mai 2004
Ce livre comporte effectivement certains passages un peu longuets, mais l'importance du sujet les justifient amplement. Dans les schistes de Burgess, en Colombie Britannique, ont été exhumés les fossiles les plus importants à ce jour par ce qu'ils nous apprennent sur l'histoire de la vie. La notion de progrès dans l'évolution, la représentation classique de l'évolution sous forme d'échelles ou de buisson sont toutes deux erronées. La diversité des plans d'organisation fut bien plus grande à cette lointaine époque qu'elle ne l'est aujourd'hui, et si le cours de l'histoire, avec ses hasards et soubresauts, avait été quelque peu différent de ce qu'il fut, le visage du monde vivant aurait probablement été tout autre. D'où la notion de contingence qui est au coeur de cet ouvrage. Ce livre est une réalisation scientifique d'une très grande valeur, où feu Stephen Gould, combat une fois de plus les nombreux a priori qui minent notre compréhension du vivant. La maladie a malheureusement mis un terme à ses réflexions pertinentes, et personnellement, je considère Gould comme l'un des esprits les plus brillants, les plus ouverts, du XXème siècle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 juillet 2012
Le livre décrit un temps charnière, celui qui voit apparaître l'analyse de la connaissance comme substitut de l'application de la croyance. Le livre jalonne aussi l'Histoire du raisonnement et montre la difficulté contemporaine à "raisonner" dans l'esprit du dix-septième siècle.
Un livre à recommander si l'on veut trouver la racine du "bon sens".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 mai 2014
Gould nous expose dans ce livre tout ce qu'a permis la découverte des schiste de burgess pour la théorie de l’évolution. Au fur et à mesure que l'on avance dans sa recherche on découvre comment ce darwinien revendiqué critique toutefois la dimension de continuelle perfection que Darwin prescrit à sa théorie de l'évolution. Gould renverse cette idée et parle même de "décimation" dans le sens ou le monde possède beaucoup moins d'espèce que durant l"époque du schiste.. et ceci parait très sensé! A lire pour une autre idée du monde qui nous précède et de l'ombre de la création qui plane continuellement sur nous!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 mai 2015
La preuve de l'intérêt scientifique des découvertes faites dans les Schistes de Burgess n'est plus a faire.
Toutefois, la portée de ce que ces fossiles nous enseignent outrepasse très largement le champ de la paléontologie.
De prime abord, le sujet de ce livre pourra rebuter bon nombre d'entre nous qui n'y verront que des histoires de vielles crevettes crevées et sans aucun intérêt.
Même si c'est tout le contraire car les organismes dont il est ici question comptent parmi les plus étranges et les plus passionnants qui soit.
La palme de la bizarrerie revenant a "Hallucigenia" la bien nommée puisque il n'y a encore aucun consensus au sujet de cette créature plus d'un siècle après sa découverte.
Une des hypothèses a son sujet, consiste a dire qu'elle n'est en fait qu'une partie d'un organisme plus grand...
Cette idée est moin absurde qu'il n'y parait puisque les pièces buccales d'"Anomalocaris" (c'est la bestiole sur la couverture) avaient été prises pour un genre de crevette alors que sa bouche elle même avait été confondue avec une méduse.
Ce que nous montre cet écosystème quasi extraterrestre c'est (et de façon très concrète) que la vie aurait put suivre un tout autre chemin.
Beaucoup de chapitres des cette belle et longue histoire que nous croyons graduelle logique et prévisible auraient put être très différents ou ne même pas exister (le règne des puissants et spectaculaires Dinosaures par exemple).
Tout cela, y compris l'improbable concours de circonstances ayant permis la conservation de ces êtres au corps mou sans squelettes ni carapaces pour la plupart est le fruit de l'omniprésente contingence.
Cela met en évidence l'aspect hasardeux et rarissime de la fossilisation.
De ce fait, l'écrasante majorité des formes de vie ayant hanté les eaux, le sol ou les airs de cette planète aura disparu a jamais sans laisser aucune trace.
A bien y regarder, sous la croute de cette délicieuse "lasagne paléontologique", ce livre renferme un trésor de perspectives philosophiques qui vous feront (peut être) percevoir la vie sous un nouvel angle...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
28 sur 37 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 mars 2002
Comme à son habitude, S.J. Gould vise à écarter les idées reçues et s'attaque ici à la conception généralement admise d'une augmentation de la diversité biologique au cours de l'évolution. Idée qu'il présente dès l'introduction: pour lui, l'explosion cambrienne a été suivie d'une décimation au hasard de la diversité. D'où l'idée de contingence dans la succession des espèces vivantes que l'on connait, jusque dans l'apparition de l'homme. Comme à son habitude aussi, SJ Gould fait preuve de certaines longueurs...
Pour ceux qui ne craignent pas le catalogue des caractéristiques anatomiques détaillées d'une vingtaine de bestioles molles et mortes, ce livre vous laissera certainement une envie d'aller fouiller dans les roches.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 novembre 2014
Cet essai sur la réinterprétation de la faune des schistes de Burges (peu après l'explosion cambrienne) éclaire d'un jour nouveau toute l'histoire de l'Evolution. Tout biologiste devrait l'avoir lu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le pouce du panda : Les grandes énigmes de l'évolution
Le pouce du panda : Les grandes énigmes de l'évolution de Stephen Jay Gould (Poche - 9 octobre 2014)
EUR 10,50

Darwin et les grandes énigmes de la vie : Réflexions sur l'histoire naturelle
EUR 8,80

Quand les Poules Auront des Dents (Réflexions Sur L'histoire Naturelle)
EUR 10,10