undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Cliquez ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles15
3,9 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:21,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 29 juin 2014
Ce livre prétend démasquer le véritable auteur de l'oeuvre de Diaz del Castillo. Ce serait Cortés lui-même... Le raisonnement est fluide, fonctionne par déductions... mais sans preuve. L'idée prévaut sur la preuve, sur la recherche. Le livre a été écrit à la légère, au mépris des principes fondamentaux de la recherche historique, ce qui pourrait s'expliquer par le fait que certaines "écoles" privilégient les concepts à la véritable recherche, qui peut sembler plus "fermée", mais qui s'avère finalement plus authentique et honnête. Le manque de rigueur de l'auteur se confirme quand on le voit confondre Sully et Henri IV (et le chroniqueur d'Historia n'y a vu que du feu !), alors qu'en recherchant la source de l'auteur (disponible sur Google), il n'y a pas de confusion possible. Et puis n'importe quel élève de quatrième ayant sous les yeux son manuel scolaire (à défaut d'avoir mémorisé les portraits) aurait évité pareille erreur. A force de vouloir être novateur (ou, pire, sensationnel), on méprise les fondements essentiels de la recherche historique et on commet des livres inopportuns, créant des polémiques stériles et péremptoires (dans le mauvais sens du terme ; on a vu une polémique avec des chercheurs espagnols qui, eux, ont compris la supercherie qu'incarne cet ouvrage !). Mais en portant certains titres, on a apparemment le droit de faire paraître un peu tout et n'importe quoi... Livre habile dans son écriture, "mystification historiographique" indigne d'un point de vue historique, "Cortés et son double" est à oublier.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2014
L’histoire de la conquête du Mexique par Hernan Cortès a été racontée en détails dans un manuscrit (finalement édité) très complet et de très grand qualité littéraire, et ceci du vivant même du conquistador. Cet écrit a connu des vicissitudes incroyables, et voyagé à plusieurs reprises entre l’Espagne et l’Amérique latine au cours du temps. Le livre de Christian Duverger relate son enquête pour identifier son véritable auteur et bien entendu présenter et argumenter ses conclusions.
J’ai acheté ce livre après avoir entendu une émission de radio sur le sujet. Je craignais un livre un peu austère, mais pas du tout, il se lit comme un roman. Le style est clair, les explications arrivent toujours quand il faut pour éviter les incompréhensions, et pourtant, c’est une histoire bien compliquée ! Je suis sidéré par le travail de bénédictin de l’auteur, qui semble avoir fouillé les moindres recoins du Monde concernés directement ou indirectement par l’histoire de la conquête du Mexique. Il va jusqu’à traquer les régionalismes de la langue espagnole (le castillan), les références culturelles sous-jacentes ou même les influences de la langue aztèque sur le style du manuscrit, pour identifier le ou les auteurs. Son érudition et la façon dont il l’utilise sont tout simplement stupéfiantes ! A lire absolument quand on s’intéresse à l’histoire, à la littérature, et sans doute à l’histoire de l’Amérique latine.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si à priori on peut toujours s’intéresser à sonder les origines d’un écrit pour y déceler une manipulation de l’histoire, il est pourtant difficile pour le lecteur ordinaire, même s’il se passionne pour la période concernée, de rester captivé par la démonstration. C’est en tous cas ce qui m’est arrivé lors d’une première tentative de lecture. Il aura fallu attendre la lecture de la relation sur la conquête du Mexique pour que j’en revienne à la thèse pour voir si elle ne comportait pas quelques réponses aux questions que l’on peut se poser au sujet de ce fameux Bernal Diaz del Castillo.
Voilà une démarche utile. Bernal qui en première lecture n’arrivait pas à s’extraire du statut de quidam, devient après avoir lu « sa »prétendue relation, le centre du doublon et son double. Les questions que l’on se pose à la lecture de la relation sont justement celles qu’affronte Duverger en proposant en hypothèse une auteur plus crédible de cette chronique de la conquête du Mexique.
Il est donc profitable pour l’intérêt de cet essai de Duverger de lire au préalable la relation de Bernal. Pour autant les arguments apportés par Duverger restent pour la plupart du domaine de la supputation et non de la preuve. Et même si au travers de cette enquête nous apprenons à mieux connaître le contexte de l’époque, en particulier à saisir en filigrane l’omni présence d’une lutte d’influence entre la couronne et des colonisateurs toujours tentés par une autonomie qui n’aurait après tout était légitime. Et puis, en dehors de toute autre considération, la démarche de l'auteur nous fournit un exemple intéressant de ce que peut être un travail d’historien, et ds méthodes utilisées pour remonter le temps.

Donc, un essai qui ne suscitera pas l’intérêt de tous. Ce qui ici amène une remarque relative aux commentaires portés sur ce site. En effet plusieurs internautes ont donc laissé des avis très positifs mais excessivement brefs, se réduisant grosso modo à dire «combien ils ont aimé». J’ai alors consulté l’historique des auteurs de ces louanges pour y déceler les signes de pertinence partant du principe qu'une "expérience" de la question pouvait valider un avis même vague. Je n’ai rien trouvé, aucune antériorité d’un quelconque attrait ni de curiosité portés à l’histoire, l’ethnologie, pas plus d’ailleurs qu’à la lecture en général ( En tous cas si je me réfère aux nombre de commentaires présents sur ce site). J’ai seulement déniché quelques experts du petit électroménager ou de la connectique. Bon ! Je n’en tire aucune conclusion et surtout je tiens à assurer chacun qu’il n’y a ni mépris ni arrogance dans mes propos et surtout pas de racisme anti-électroménager (d’ailleurs j’ai même des amis électroménagers) mais je signale simplement qu’il me paraît étonnant que dans un laps de temps aussi court des internautes se soient rejoints pour exprimer leur avis positif et très similaires, sur des sujets dont ils n’expriment pas ailleurs aucun penchant. Bizarre vous ne trouvez pas? Et j’ai bien dit Bizarre. D’autant plus bizarre que si l’on regarde bien les commentaires on peut y voir un échange de phrases presque mot pour mot

(Commentaire refait en aout 2014 après avoir lu Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne )
11 commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 juin 2013
Cela ressemble à une thèse. Ce livre s'adresse plutôt à des universitaires. Ecriture un peu aride. La seconde partie est plus vivante et intéressante.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2014
Le livre de Bernal Diaz del Castello que j'avais lu avec passion en entier contrairement à beaucoup d'autres étudiants, m'a toujours laissé un souvenir fort parce que c'était un témoignage pris sur le vif. Donc l'explication de tous les détails, la qualité de l'écriture, les références très précises à des œuvres connues de seulement les personnes cultivées de l'époque permettent de découvrir la mystification qui a tenu si longtemps. Il est bon de rendre à Cortès ce qui lui revient.
Un livre que je prête volontiers autour de moi, et que je conseille à tous, hispanisants ou pas.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2016
Une thèse sensationnelle et très bien soutenue, qui devrait être l'occasion d'une nouvelle appréhension d'un personnage controversé... Un scoop historique
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mars 2013
livre qui démonte fil après fil une usurpation littéraire. Se lit comme un roman policier. Ardu quand même mais convaincant. A lire à la suite de la biographie de Cortès du même auteur chez Fayard.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2014
Passionnés de la Conquête, de Cortés, des "Cartas de Relación" et de Bernal Díaz del Castillo?
Vous recherchez un roman historico-politico-policier? Une belle enquête à travers les siècles? Des manuscrits qui disparaissent et réapparaissent? Un illettré devenu bien malgré lui l'une des figures de la littérature universelle? Un épilogue imaginaire sous la Coupole?

Alors lisez :
Cortés et son double : Enquête sur une mystification
de Christian Duverger
Editeur : Seuil (17 janvier 2013)
ISBN-10: 2020604426
ISBN-13: 978-2020604420
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2013
J'ai mis cette note parce que je je trouve ce livre bien écrit. Au fond, je ne suis pas sûre que l'idée de a non existence de Bernal Díaz me séduise et je ne vois pas Cortés écrivant de cette façon. De plus certaines affirmations me semblent douteuses.
Livre à recommander à des gens un peu cinglés aimant "La Véridiques histoire...." et se demandant qui étaient ces conquérants
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2013
prix et produit parfaitement conforme à la commande, se lit comme un roman et captive le lecteur mais en plus apporte un éclairage nouveau sur le sujet.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,70 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)