undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire nav_WSHT16 Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles26
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,30 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 septembre 2003
Un livre exceptionnel.
Après Dans le Nu de La Vie où l'auteur donnait la parole à une dizaine de survivants tutsis, Jean Hatzfeld interroge ici les bourreaux.
On découvre alors, la terrible simplicité, l'effroyable facilité avec laquelle se commet le dernier génocide du XXè siècle.
Pas de figures exceptionnelles, pas de monstres froids et cyniques, non, des hommes qui jusqu'à la veille du terrible crime parlaient encore avec leurs avoisinnants autour d'une Primus.
Une construction remarquable qui a permis à l'auteur de faire parler ce groupe d'hommes encore emprisonnés au moment des interviews.
Aucun voyeurisme, juste une des des plus grandes réalisations du journalisme à ce jour.
0Commentaire|25 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2006
Par tous ces témoignages des tueurs hutus du génocide rwandais, on pénètre un tant soit peu le processus des êtres humains qui se dépossèdent littérallement de leur âme sous l’emprise d’une manipulation de masse. Ces hommes dont le travail rythmé, réglé était d’aller “couper” aussi naturellement que d’autres pouvaient aller “au charbon”. Dans une épouvantable consternation, une insupportable stuppeur, on comprend certains mécanismes de ces comportements de meute qui mènent à une cruauté collective, à une monstruosité humaine. Les génocidaires livrent leurs témoignages sans repentir ni mauvaise conscience banalisant naïvement leur “travail”.

Et Dieu dans tout ça ? Ils l’avaient délibérément mis en suspension le temps d’accomplir leur besogne…

Ce livre est un terrible documentaire, Horrible ! Je l’ai abordé petit à petit, à doses infimes entrecoupées de multiples autres lectures résolument plus distrayantes. Effort conséquent, certes, mais indispensable pour appréhender l’ignominie, la barbarie. C’est sûr qu’à ce rythme-là, il m’a fallu du temps mais bien nécessaire pour parvenir à endurer jusqu’au bout.

Un indispensable témoignage !
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2004
Au delà de la mort, de la cruauté dont l'être humain est parfois capable, ce livre, magistralement narré, nous amène à nous nous poser la question de savoir comment de tels actes ont pu être fomentés. Les protagonistes de ce livre sont ils les seuls coupables, comment aurions nous réagi dans une telle situation, comment nous autres, peuples tellement sûrs de nos opinions, n'avons nous pas su ou voulu intervenir.Ce livre est un miroir qui nous rappelle que l'homme est un être complexe capable du meilleur comme du pire : ici, il est le pire...
A LIRE SANS DETOUR
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2008
un livre étonnemment impréssionnant ou l'on se pose quelques questions. le 1ère: comment l'auteur a t'il fait pour supporter de pareils témoignages? la 2ème: comment avons nous pu laisser faire cela? la 3ème: comment des hommes peuvent-ils en arrivés à ces points de haines, de violence, d'ignominies?? la 4ème: comment j'ai fait pour le finir ?
Il y a, sur cette planète, des moments ou on se demande si l'homme malgré les exemples et leçons qu'il a reçu (l'extermination des juifs par exemple, d'ailleurs l'auteur y fait référence) est capable de répeter des horreurs, ces erreurs, la réponse est dans le livre. A méditer
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2005
Un livre qui ne laisse pas indifférent. Ce recueil de témoignages crus et poignants, présentés de façon remarquable par l'auteur, laissent perplexe sur les errements de l'humanité. Cet ouvrage, paradoxalement, est une invitation à profiter de la vie.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2006
Temoignage bouleversant des criminels genocidaires rwandais. Bouleversant car on observe ces hommes devenir des betes sans meme qu'ils s'en rendent compte. C'est un livre sur le Rwanda et sur la nature humaine, ou comment devient on acteur d'un genocide. De plus une reflexion sur le pardon et comment revivre tous ensemble dans un meme pays. Surprenant, tenant à l'image de ce que ce petit pays a connu à la fin du XXeme siecle. Bon livre car non complaisant, non politisé alors qu'il s'agit toujours d'un exercice perilleux de faire parler des criminels.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2005
Après le très émouvant et très vrai "dans le nu de la vie" où les rescapés du génocide rwandais s'exprimaient, Jean Hatzfeld nous entraîne, avec "une saison de machettes", de l'autre côté du miroir du génocide, celui des tueurs hutus. Entre les témoignages assez "surnaturels" où l'on peut découvrir l'état d'esprit pour le moins déstabilisant des génocidaires, Jean Hatzfeld se livre à une vrai analyse du génocide et trace un parallèle très judicieux entre cette épuration et celle des juifs par les nazis tout en soulignant les différences comme par exemple le caractère "industriel" (utilisation des gaz, création de ghettos et de camps, ...)des crimes nazis par opposition au caractère "rural" (caractère rudimentaire des armes, les tueurs connaissent très bien les tutsis tués, ...) du génocide rwandais.
L'attitude pour le moins contestable des forces étrangères est également évoquée.
Un grand livre d'histoire à méditer.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 septembre 2011
Je l'ai enfin lu, et d'un seul trait, et l'oeuvre m'a laissée perplexe. L'auteur a fait un travail énorme : un témoignage bien écrit et bien construit; avec rigueur : témoignages des bourreaux et des victimes; avec un effort de justesse et de neutralité: pas de moralisation, pas d'effet de sensations et de dramatisation, juste un souci de vérité. Cette oeuvre m'a profondément émue. L'écrit cherche à "comprendre" ce phénomène de génocide, dans lequel tous sont amenés à participer: au départ la "permission", tuer des Tutsis jusqu'à leur extermination était devenu légalement possible. Puis venait l'habitude: de la chasse à l'homme véritable, jusque dans les marais boueux, enfoncer un crâne à la machette et revenir de la "chasse" couvert de sang, compter les morts... Nous lisons des témoignages recueillis des deux camps: Les Tutsis (victimes qui ont survécus) et les Hutus (en prison). Le livre m'a amenée à réfléchir sur l'homme civilisé, devenu sauvage, comme une bête, sans vraiment s'en rendre compte, capable de tels actes. Cela me rappelle les oeuvres de William Golding dont le theme préféré de ses écrits, est le mal qui est juste sous la surface. (Darkness Visible mon préféré)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2007
Ce livre est un témoignage exceptionnel sur ceux parmi les Tutsis qui ont massacré les Hutus lors du génocide rwandais : ils ont ici la parole. Ce qui est le plus impressionnant c'est, pour reprendre l'expression d'Hannah Arendt, "la banalité du mal" : aller massacrer des dizaines de personnes à la machette comme on partirait au travail... c'est complètement édifiant. Au-delà de toutes les questions qu'on peut se poser sur la psychologie humaine, il faut dire qu'on a ici un TRES GRAND livre de journaliste. Il faut remercier Jean Hatzfeld - qui est d'ailleurs complètement en retrait dans son livre et qui ne verse pas dans le moralisme - d'avoir écrit pour l'histoire un tel livre qui fait suite au non moins grand "Dans le nu de la vie" (dans lequel les victimes parlent). Photos superbes de Raymond Depardon.
11 commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
Comment ces pauvres gens ont pu en arriver là ? Tant d'atrocités et de cruauté ont été commises. Se rendent ils compte de ce qu'ils ont fait ? Bien que les témoignages de ces exterminateurs soient horribles, le contexte du Rwanda à l'époque (et encore maintenant) explique en partie ce génocide. L'auteur a parfaitement fait ressortir ce contexte où les Huttus devaient tuer des Tutsis s'il ne voulait pas succomber eux-mêmes sous les coups des machettes de leur propre Ethnie. Certains Huttus modérés ont été exécutés de cette façon. Ce génocide est impardonnable mais l'auteur a su donner une explication rationnelle à ce massacre. A lire même si parfois vous en ressentez un écoeurement. Mais sommes nous à l'abri de ce genre de massacre ?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles