Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Aimer, c'est laisser partir ?, 23 mars 2009
Par 
Laure (Sarthe, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'amour en cage (Broché)
Paul est un élève de sixième comme les autres, mais il a du mal à supporter les quolibets de ses nouveaux camarades de collège sur le fait qu'il est fils d'agriculteurs. On le surnomme le Pèque, comme péquenaud. Mais rien ne l'empêchera d'aimer sa nature, de courir dans les bois et les collines. Et puis des a priori stupides, il en a lui aussi, quand il s'agit d'Aïssata, sa camarade guinéenne, son amie.
Amour, amitié et liberté vont venir se mêler dans cette histoire sensible : Paul va recueillir une pie blessée qu'il va élever et apprivoiser, mais va-t-il trouver la force de la libérer pour qu'elle vive sa vie d'oiseau ? Sa grande saeur rêve de reprendre ses études et d'entrer à l'école d'infirmière, mais son amoureux va-t-il accepter d'être séparé d'elle quelque temps ? Et quand Aïssata annonce son départ, comment Paul va-t-il réagir ?
Ah ce n'est pas facile de grandir ni de faire les bons choix !
Un joli roman à proposer dès 10-11 ans, qui fait une part belle à la nature et à la liberté.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 c'est beau !, 18 décembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'amour en cage (Broché)
Paul a onze ans, c'est un garçon de la terre, il vit à la ferme et il est fier de la tradition familiale. Au collège, pourtant, il comprend qu'être paysan passe pour une insulte. Il se renferme, puis se lie d'amitié avec Aïssatou qui arrive de Guinée. Elle est différente des autres, sa voix, son sourire, sa peau et ses baisers au goût de gingembre... C'est doux et velouté, comme un duvet d'oiseau.

Un jour, dans les champs, il trouve une petite pie qu'il décide d'apprivoiser. Mais plus le temps passe et plus Faranah manifeste le désir de voler toujours plus loin. Est-ce une preuve d'amour de retenir ce à quoi on tient, parce qu'on a peur, parce qu'on ne veut pas souffrir, parce qu'on prétend aimer, donc protéger ? Mais empêcher, ça n'est pas de l'amour. « Tu la perdras encore plus si tu l'empêches d'être libre... » C'est un avertissement, un signal qu'il ne faut pas mélanger l'amour et la liberté. Aimer, c'est aider. C'est pousser. C'est faire quitter le nid. C'est donner des ailes. L'amour ne se met pas en cage.

Voici l'exemple concret qu'un roman peut simplement, en 90 pages, raconter une histoire capable de déclencher un grand impact émotionnel. Absolument magnifique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 UN BEAU LIVRE QUI REVEILLERA VOS EMOTIONS SUR L AMOUR ET LA CRAINTE DE L ABANDON AVEC DES MOTS SIMPLES ET SI JUSTES, 7 juin 2011
Par 
Kerbrat "le blog aubouquinmalin.eklablog.fr" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'amour en cage (Broché)
Paul est le fils d' un producteur de vin ardéchois, qui voit avec sa famille et sa saeur dans un petit village. Tout va changer lors de son arrivée en 69ème au collège de la petite ville où il va hériter du surnom le pèque(le péquenaud). Il va sympathiser avec une jeune guinéenne de son âge Aïssatou qui malgré le fait qu' elle soit noire s' est parfaitement intégrée. Sa saeur qui malgré un bac passé brillament a choisi d' être aide soignante pour rester au village et près de son ami, mais là nà 22 ans elle rêve de devenir infirmière. Paul recueille une toute jeune pie qu' il va sauver et qu' il va apprivoiser. Mais doit il lui rogner les ailes pour l' empêcher de voler et qu' elle reste son amie, car tous ceux qu' ils aiment semblent vouloir partir, sa saeur à Lyon pour devenir infirmière, Aïssatou pour repartir en Guinée.

C' est le troisième livre de Maryvonne RIPPERT que je lis (Différents, Métal Mélody) et j' avoue être encore une fois sous son charme. L' écriture est d' une telle limpidité qu' elle peut être abordée par tout un chacun ! Les thèmes et les sujets sont abordés avec une grande justesse et sont souvent très intéressants. Celui qui l' est dans ce livre est celui de la crainte de l' abandon qui est vu sous différents angles. Et c' est fait de manière si juste que l' auteur touche à nos émotions ! Elle aborde aussi les idées préconçues comme celle qui concerne le métier du père d' Aïssatou. Bref c' est un excellent livre pour les ados, qui peut être lu aussi par les parents et faire ainsi en sorte qu' une discussion puisse être abordée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'amour en cage
L'amour en cage de Maryvonne Rippert (Broché - 3 octobre 2008)
EUR 7,60
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit