undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles47
4,3 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Oussama Ben Laden, ennemi public international N° 1 est mort.
On se souvient tous de cette information tombée il y a deux ans.
24 hommes ont participé à cette mission.
Mark Owen est l'un d'eux.
Son livre est un témoignage fort de ce que représente l'investissement de ces hommes d'élite, à l'instar de tous les autres services de tous les pays.
Les deux premiers tiers du livre sont consacrés à la biographie militaire de Owen, son entrée dans las SEAL, ses missions en Afghanistan, en Iran, le sauvetage d'un capitaine de croiseur kidnappé par des pirates, jusqu'au sommet de sa carrière, la mission OBL.
Owen ne joue pas les gros bras dans son livre, il est humble, évoque ses coéquipiers, la vie ordinaire d'un SEAL extraordinaire.
Ce qui frappe c'est l'extrême professionnalisme et le perfectionnisme américain.
Tout a été calculé, paramétré pour pouvoir réussir la mission.
Reconstitution de la maison de OBL aux USA, 3 semaines de répétition, d'entraînement.
Le récit est brut, ainsi quand Owen évoque ses missions de chasse aux Talibans, il parle en terme de nettoyage, pas de quartier avec l'ennemi, pas d'états d'âmes.
Professionnel.
Oubliez tout ce que vous avez vu ou entendu sur cette mission.
OBL ne s'est pas défendu armes au poing, il n'a pas résisté, il semblerait que cela était plus facile pour lui d'envoyer au casse-pipe les autres, c'est souvent le cas des grands chefs de guerre, " Mourir pour des idées d'accord, mais de mort lente ".
Frappant le décalage entre les médias qui brodent sur l'événement et qui inventent des versions qui n'ont jamais existé, comme c'est souvent le cas d'ailleurs.
Surprenant la décontraction de cet homme qui une fois rapatrié du Pakistan , prend sa voiture, passe au drive pour prendre des sandwichs, alors que 24 heures plus tôt il était en mission historique.
Owen évoque la récupération politique, amusant de découvrir que Obama ne tient pas ses promesses, en effet il a promis d'inviter les SEAL à la Maison Blanche pour boire une bière, ils n'ont jamais reçu cette invitation.
Un récit qui se démarque par rapport à d'autres du même genre, point d'Amérique triomphante, de patriotisme guimauvesque,non, de l'humilité, du sens du devoir et le sentiment d'avoir bien fait les choses.
Un bon livre du genre, petite déception toutefois, l'assaut contre Ben Laden n'occupe que 1 tiers du livre.
Il y aurait beaucoup de choses à dire sur OBL, mais ce n'est pas l'objet de ce genre de livre, ainsi prenez-le pour ce qu'il est, le témoignage d'un homme qui a vécu les faits et qui les relate avec justesse.
0Commentaire7 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2013
Jubilatoire, enivrant!!!

De l'action jusqu'à plus soif, on en oublie que l'histoire s'arrête parce que la cible n'existe plus.

Le livre que je ne regrette pas d'avoir lu depuis quelques années!
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est un livre passionnant qui nous transporte dans le monde obscur des forces spéciales américaines.
Le narrateur, lui même membre actif aujourd'hui retraité de l'armée américaine, raconte sa longue carrière dans les forces spéciales, et commence son histoire en évoquant les différents stages qu'il a dû effectuer pour entrer dans ce corps d' élite, la team 6.

Il a suivi la formation des Neavy seals ainsi que les stages de spécialisation de plongeur et de tireur d'élite. Il nous explique bien la complexité de ce type de missions à l'étranger où, sous le couvert de la lutte contre le terrorisme il va tuer bon nombre de personnes présumées appartenir à des groupes terroristes.

Alors qu'il y a encore quelques années les différentes cibles étaient traitées sans avoir à justifier l' appartenance à une quelconque mouvance terroriste, aujourd'hui ces unités se heurtent aux difficultés de devoir justifier leur intervention par des preuves matérielles alors qu'elles sont dirigées par les politiques, comme nous le dévoile si justement l'auteur sans langue de bois.

Il a lui même participé à l'intervention dans le refuge d'Ousama Ben Laden afin de le neutraliser, mission racontée dans les moindres détails. Le récit accompagné de photos des lieux vous propulse au coeur des moments intenses de cette chasse à l'homme comme si vous y étiez. C'est donc un ouvrage que je conseille à tous les amateurs d'action.

Mentionnons également que le film Zero Dark Thirty [Blu-ray]relate admirablement l'histoire de l'assaut ici décrit, un bon complément pour ceux qui auront apprécié le livre.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
comme écrit dans le commentaires précédents, ce n'est pas de la grande littérature, c'est tout simplement un document, certes expurgé, d'un témoin direct de l'opération Géronimo et de la "neutralisation" de Ben Laden et éventuellement de corriger les quelques imprécisions du livre de John Weisman

Operation Geronimo : Mission : capturer Ben Laden, mort ou vif

ancien membre de l'élite de l'élite, la "green team" des navy seals, l'auteur nous donne un témoignage brut sur quelques aspects de sa vie depuis qu'il a passé les tests ultra sélectifs pour le rejoindre son team jusqu'à l'opération Ben Laden. C'est captivant et encore, on sent que certains passages sont occultés, secret défense oblige. Mais les récits sur l'entrainement, l'Irak, l'Afghanistan, l'opération de récupération d'un capitaine capturé par des pirates somaliens, suffisent largement pour lire le livre d'un seul bloc.

Un seul bémol, que ce livre soit préfacé par M Legorjus, chef du GIGN lors de l'opération d'Ouvéa, et dont les hommes se demandent encore où était leur commandant pendant qu'ils se faisaient tirer dessus. Mais enfin, c'est juste 4 pages inutiles à sauter où à lire avec le sourire en pensant à la phrase de Marc Bloch "c'est dans le combat que certains hommes savent faire abstraction de leurs défauts pour donner uniquement le meilleur d'eux mêmes alors que d'autres sombrent dans le médiocre"
0Commentaire6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 octobre 2013
On se met très vite "dans" l'histoire, facile à lire et très intéressant. Privilégiant le récit à la propagande. Bien expliqué. Beau livre d'Histoire.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2014
Témoignage au cœur de l'action d'un Navy Seals. Pas de révélations sensationnelles, juste un témoignage à la première personne.

De sa formation, à ses premières missions, jusqu'à l'intervention de sa vie, le récit est propre, fluide.

Peut être il a brisé le silence, à la lecture de ce livre, j'ai l'impression d'avoir la version la plus honnête de cette histoire de la mort d'OBL.

Même si ça lui a valu des ennuis, merci pour ce témoignage et respect.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2012
Sans doute pas de la grande littérature, mais une plongée diablement excitante, précise et documentée dans le quotidien d'une unité d'élite, au cours d'une mission à la fois exceptionnelle et emblématique. Le plus du livre est de n'avoir cure de la version officielle, et de nous délivrer une réalité beaucoup plus crue, et beaucoup plus crédible. Pas sûr que les occidentaux en sortent grandis.
0Commentaire6 sur 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 3 février 2014
Il y a eu des controverses sur ce livre.
Après une lecture entière et patiente, j'ai apprécié les deux parties du livre : la description réaliste de la façon dot sont formés les forces spéciales, puis le récit de l'assaut.
Si ce n'est pas vrai, c'est très proche de la réalité. Très proche.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2013
Ai hésité à l'acheter , pensant trouver encore un énième roman au développement intellectuel méthaphysique.
Hé bien non , très bien construit , l'histoire tient la route sans rentrer dans le "Garde à vous la main sur le coeur".
Aucun regret sur son achat et sa lecture .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 août 2014
De mon service militaire je me souviens que de beuveries et d'abrutis qui aboyaient des odres entre 2 bières ou coucherie avec le personnel civil féminin! La il s'agit de tuer Ben Laden ce qui est bien plus rigolo et passionnant. Mission accomplie.....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus