Commentaires en ligne


69 évaluations
5 étoiles:
 (35)
4 étoiles:
 (15)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (8)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quelques éditions
Avant de se lancer dans ce grand voyage qu'est la lecture des Misérables se pose évidemment la question du guide entre les mains duquel on se confiera. Plusieurs options s'offrent, en écartant d'office les versions abrégées, lesquelles permettent avant tout de sonder les abysses du niveau des collégiens :

_...
Publié il y a 21 mois par Ouhman

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Pages dans le désordre !
Les pages du bouquin ne sont pas dans le bon ordre !
On passe de la page 80 à la page 41 puis la numérotation se poursuit jusque 80 et là on passe à la page 121 !
Dur quand l'enfant a un devoir à faire sur les misérables ...
Publié il y a 5 mois par H. Hébrard


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quelques éditions, 5 juillet 2013
Par 
Ouhman (Paris 18) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Misérables (Broché)
Avant de se lancer dans ce grand voyage qu'est la lecture des Misérables se pose évidemment la question du guide entre les mains duquel on se confiera. Plusieurs options s'offrent, en écartant d'office les versions abrégées, lesquelles permettent avant tout de sonder les abysses du niveau des collégiens :

_ l'édition électronique gratuite : si on est capable de faire confiance à un fichier numérisé par un quidam à qui il aura éventuellement plu de supprimer certains passages ou de renommer Cosette en Marie-Caroline.
_ l'édition électronique Arvensa : le problème du numérique se pose aussi ici, mais avec moins d'acuité, Arvensa étant une maison de publication avec pignon sur web, ayant à coeur de proposer des textes complets et sans coquilles.
_ l'édition Pléïade : d'un format pratique, cette édition présente le défaut majeur de multiplier les notes sans intérêt, concernant les rues de Paris qui ont changé ou bien les modifications apportées par Hugo au texte original des Misères.
_ l'édition Bouquins : ma favorite, en raison des notes de Guy Rosa, éminent spécialiste de Hugo, qui permettent de lire entre les lignes du roman, lorsque l'auteur a dissimulé avec plus ou moins de soin des allusions à sa vie personnelle. Seul problème de cette collection : son poids.

Les Misérables sont un roman complexe, comprenant de nombreuses digressions, avec des références inaccessibles pour la plupart des lecteurs du XXIè siècle. Je défie quiconque, par exemple, de maîtriser le chapitre intitulé Ecce Paris, ecce homo, dans lequel Hugo alterne les allusions classiques et contemporaines. On peut, bien sûr, tout bonnement sauter ce chapitre, de même que le récit interminable de la bataille de Waterloo dont seule la fin le rattache à l'intrigue principale. Il n'en demeure pas moins qu'un roman bien annoté gagne en richesse et que le choix de l'édition est capital.

N'hésitez pas à entreprendre le voyage : ce roman dont on croit tout connaître vous surprendra par son souffle, son humour, et par des prises de position moins tranchées qu'on l'imagine. Chez cet écrivain profondément chrétien, la rédemption s'obtient par le pardon, mais également par le repentir, condition que les humanistes à tendance angélique oublient parfois. Hugo ne fait pas partie de cette catégorie de rêveurs ne voyant dans un coupable qu'une victime, comme le montre, par exemple, sa présentation du couple Thénardier :

"Qu'était-ce que les Thénardier?
Disons-en un mot dès à présent. Nous compléterons le croquis plus tard.
Ces êtres appartenaient à cette classe bâtarde composée de gens grossiers parvenus et de gens intelligents déchus, qui est entre la classe dite moyenne et la classe dite inférieure, et qui combine quelques-uns des défauts de la seconde avec presque tous les vices de la première, sans avoir le généreux élan de l'ouvrier ni l'ordre honnête du bourgeois.
C'étaient de ces natures naines qui, si quelque feu sombre les chauffe par hasard, deviennent facilement monstrueuses. Il y avait dans la femme le fond d'une brute et dans l'homme l'étoffe d'un gueux. Tous deux étaient au plus haut degré susceptibles de l'espèce de hideux progrès qui se fait dans le sens du mal. Il existe des âmes écrevisses reculant continuellement vers les ténèbres, rétrogradant dans la vie plutôt qu'elles n'y avancent, employant l'expérience à augmenter leur difformité, empirant sans cesse, et s'empreignant de plus en plus d'une noirceur croissante. Cet homme et cette femme étaient de ces âmes-là.
Le Thénardier particulièrement était gênant pour le physionomiste. On n'a qu'à regarder certains hommes pour s'en défier, on les sent ténébreux à leurs deux extrémités. Ils sont inquiets derrière eux et menaçants devant eux. Il y a en eux de l'inconnu. On ne peut pas plus répondre de ce qu'ils ont fait que de ce qu'ils feront. L'ombre qu'ils ont dans le regard les dénonce. Rien qu'en les entendant dire un mot ou qu'en les voyant faire un geste on entrevoit de sombres secrets dans leur passé et de sombres mystères dans leur avenir."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 l'épopée intime d'une âme touchée par la grâce, 5 septembre 2010
Par 
Gwen - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hugo : Les Misérables (Cuir/luxe)
La littérature française ne manque pas de chefs-d'oeuvre. Elle en a produit dans tous les genres et à toutes les époques. Mais s'il en est un qui domine de son génie tous les autres, c'est bien "Les Misérables". Ce n'est pas seulement l'oeuvre phare de Hugo, c'est une oeuvre phare tout court, comme Hamlet ou Don Quichotte, une de ces oeuvres fondamentales qui embrassent l'essence même de la condition humaine et savent en exprimer avec une force incomparable toute la tragique beauté. C'est vrai que c'est long, 1800 pages, mais contrairement à tant de pavés contemporains dont l'épaisseur n'a aucune raison d'être, ce roman, lui, est épais parce qu'il a beaucoup de choses à dire.

De quoi parle-t-il? De justice, d'amour, de dignité, de rédemption, de tolérance. C'est un roman qui prend à bras le corps tous les grands maux de la société pour mieux les dénoncer. C'est un roman profondément humain, profondément social, empli d'une juste révolte contre la misère et ses corollaires, l'ignorance et le crime. C'est une épopée intime, celle d'un ancien bagnard touché par la grâce et devenu la bonté même, qu'un policier au zèle monomaniaque traque impitoyablement. D'un côté, Valjean. De l'autre, Javert. Deux êtres que tout oppose. Deux personnages magnifiques, l'un de clarté, l'autre de noirceur. Oui, nous dit Hugo, la société est coupable et la justice est injuste quand elles refusent à un homme le droit de se racheter, car la véritable grandeur est dans le pardon, dans la mansuétude, non dans la persécution et l'acharnement.

Ce livre, à en croire certains, dégoulinerait de bons sentiments. Soit, mais depuis quand est-ce un défaut? Contrairement à Gide, que j'apprécie par ailleurs, je ne crois pas que les bons sentiments donnent forcément de la mauvaise littérature. Non, si les "Misérables" dégoulinent de quelque chose, c'est surtout de talent. Le talent fou d'un écrivain exceptionnel qui sut brosser à la fois le portrait d'un siècle et celui d'une âme. Et dans ce double portrait, que de personnages poignants! Que de scènes inoubliables! Que de merveilleuses digressions! Certaines d'entre elles sont si belles, si émouvantes, d'un lyrisme si ébouriffant que je ne me lasse pas de les relire.

Commencé en 1845, publié en 1862, ce monument de papier évoque une époque aujourd'hui lointaine et pourtant sa pertinence demeure intacte. C'est la pertinence d'une oeuvre qui transcende le temps et l'espace, qui parle à tous les peuples, à toutes les cultures, à toutes les générations. Une oeuvre titanesque par son ampleur, shakespearienne par son souffle, homérique par sa puissance visionnaire. Une oeuvre qui vous engloutit sous un déluge de mots et d'images, mais de laquelle on ressort heureux et même sans doute meilleur, car l'histoire de Jean Valjean fait appel à nos sentiments les plus purs et à nos émotions les plus nobles. Bref, voilà un roman qui est moral sans être ennuyeux et distrayant sans être superficiel. Il est donc aussi proche de la perfection qu'un roman peut l'être.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Résumé du livre, 25 septembre 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : LES MISERABLES T 1 (Broché)
un reelle chef d'oeuvre
Un trés bon livre qui decrit bien les moeurs du siecle de Hugo. Marlgré quelque passage long et difficile ( guerre waterllo ) les personnage sont attachant et ils vaut vraiment le coup d'etre lu.

Magistral !!!
J'ai été tout simplement époustouflé par ce fabuleux roman. Je connaissais un peu l'histoire par les multiples adaptations télévisuelles dont il a été l'objet et je me suis rendu compte, une fois de plus, que rien ne valait la lecture du livre. Le talent d'écriture d'Hugo et son érudition concernant la moeurs du pays à cette époque font que l'on plonge très rapidement et facilement dans cette épopée. On ne peut que s'attacher aux personnages de Valjean, Fantine, Cosette. Je ne comprends vraiment pas comment on peut trouver ce roman mauvais. Certaines descriptions peuvent s'averer un peu longue comme celle de la bataille de Waterloo mais cela n'enlève rien à la qualité de l'oeuvre. C'est un pavé un peu imposant voire même un peu disuasif mais croyez moi, il vaut la peine d'être lu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Pages dans le désordre !, 9 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Misérables (Poche)
Les pages du bouquin ne sont pas dans le bon ordre !
On passe de la page 80 à la page 41 puis la numérotation se poursuit jusque 80 et là on passe à la page 121 !
Dur quand l'enfant a un devoir à faire sur les misérables ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Super !, 19 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les misérables (Broché)
J'ai 13 ans et j'ai dû lire ce livre pour l'école ! Et il est vraiment super cool ! Il est bien résumé et l'histoire est très intéressante, on découvre ainsi le génie de Victor Hugo ! Franchement je vous le conseille ! il est magnifique ... <3
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 tres bien, 7 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Misérables (Poche)
superbe livre ! très bien a lire le textes est bien raccousis du vrai livre qui fait 3000 page celui ci en fait que 300

conseille ! ! !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Roman de Victor Hugo, 26 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Misérables (Poche)
Edition Larousse sérieuse. C'est l'histoire de Jean Valjean, ex-bagnard évadé, dans la France du XIXe siècle. Il a été emprisonné pour vol. Après son évasion, il se cache sous différentes identités, lorsqu'il rencontre une orpheline Cosette...
Après une longue cavale, il s'installe et devient une personnalité. Mais la justice le poursuit...
Ce roman est un roman historique, social et philosophique.
Ce livre a fait l'objet de plusieurs adaptations cinématographiques. Toutes remarquables.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Attention, même abrégé, ce n'est pas simple, 19 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les misérables (Broché)
J'ai acheté ce livre pour mon fils, à sa demande. Il est en cinquième et très bon lecteur (il a lu Jules Vernes, l'Illiade et plein de romans d'ados...). J'ai pensé que dans sa version abrégée, le roman lui serait accessible. Je me suis trompée. La lecture reste difficile. Certains passages critiques de la société du début du XIXeme siècle sont vraiment résistants pour un collégien.

J'ai finalement choisi de lire moi-même le livre à mon fils, le soir, et sa petite soeur (9 ans) s'est jointe à nous. Nous avons passé de très bonnes soirées et les enfants ont été complètement captivés. Il y a néanmoins quelques passages que je leur ai résumés au lieu de les leur lire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un classique à lire, 22 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les misérables (Broché)
Je conseille ce livre pour les enfants de 11 à 16 ans,moins long que la version originale mais qui reflète parfaitement le style et les idées de Victor Hugo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Inadmissible, 17 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Misérables (Intégrale les 5 volumes) (Format Kindle)
[[ASIN:B008MQEK5U Les Misérables (Intégrale les 5 volumes)]je n'en suis qu'au début et, déjà, il manque deux pages essentielles à la compréhension du texte, les deux budgets de l'évèque de Digne. Quel est l'analphabète qui a numérisé ce monument de la langue française ??? Remboursez!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 27 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Hugo : Les Misérables
Hugo : Les Misérables de Victor Hugo (Cuir/luxe - 1986)
EUR 60,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit