undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 août 2009
A sa parution en Allemagne, en 1929, Berlin Alexanderplatz s'est immédiatement imposé comme une oeuvre essentielle de la littérature germanique - jugement qui ne s'est jamais démenti, surtout depuis la remarquable adaptation télévisuelle de Rainer Werner Fassbinder. En France, on ne perçoit pas suffisamment l'importance du chef-d'oeuvre d'Alfred Döblin, en raison, notamment, d'une traduction - de 1933 - incomplète et trop sage. La nouvelle version, d'Olivier Le Lay, tombe à point pour réhabiliter la descente aux enfers du taciturne Franz Biberkopf.

Cet «ex-cimentier et débardeur» a purgé une peine de prison pour avoir violemment assassiné sa compagne. Tout juste sorti des geôles de Tegel, cet homme meurtri est décidé à rentrer dans le rang. Mais rien n'est moins évident dans une Allemagne des années 1920 affaiblie par la crise, où l'on croise à tous les coins de rue des individus aussi peu fréquentables que Reinhold, petit voyou avec lequel Franz va pactiser. Cambriolages, prostitution, larcins en tous genres, meurtres et déboires sexuels sont au coeur de Berlin Alexanderplatz, gigantesque poème de la déchéance et de la ville - un peu à la manière d'Ulysse, de Joyce.

A la lecture de la présente traduction, on pense aussi étrangement à Céline (médecin, comme Döblin!), à Calaferte ou aux prosateurs de la Beat Generation. Olivier Le Lay a en effet su restituer la modernité de l'écriture de Döblin, son rythme et ce mélange de langage parlé (avec l'utilisation des raccourcis tels que «j'te» ou «t'connais»), de phrasé littéraire, de vocables techniques et de paroles de chansons de cabaret - à l'image des derniers mots de Berlin Alexanderplatz, en forme de roulements de tambour: «roum badaboum boum».
0Commentaire|31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2009
C'est un chef-d'oeuvre, et dans le fond et dans la forme. Döblin doit beaucoup à Joyce et les similitudes avec Ulysse sont constantes. Cependant ça reste plus abordable. L'histoire et la trame sont remarquables, les personnages surprenants et le creuset du Berlin d'avant la crise de 29 est absolument fascinant. C'est à lire, sans retenue, comme le témoignage d'une littérature qui pouvait encore se renouveler, se forger par l'audace et l'enthousiasme.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2015
Lu avant de voyager à Berlin.
Un témoignage sur une période de la ville qui a depuis (heureusement) bien changé.
Alexanderplatz en particulier !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2010
Un "classique" exigeant, mais dont le texte reste empreint d'une grande modernité. A lire aussi en V.O.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2009
Nous voilà plongés dans les plus bas quartiers de Berlin.
Le style du livre est un peu loufophe; on est de temps en temps plongé dans les pensées du personnage principal, et comme toutes pensées dignes de ce nom, elles sont un peu farfelues. Elles font références à toutes sortes de choses, et font bien souvent sourire.
J'ai mis quelques pages avant d'accrocher vraiment; c'est vulgaire par moment, et plein de fautes de français. Et puis j'ai rapidement été prise d'affection pour Frantz et sa vie pleine de rebondissements.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)