undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles22
4,1 sur 5 étoiles
Format: BrochéModifier
Prix:25,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Trois romanciers français sont victimes de manoeuvres d'intimidation (ou de tentatives de meurtres ?). Leur point commun ? Faire partie du comité secret de sélection qui préside aux belles heures de la librairie "Au bon roman". Qui a pu fomenter toutes les basses manoeuvres dont a été successivement victime cette librairie hors du commun qui fait fi des nouveautés commerciales et privilégie la qualité à la quantité ? Dans un monde où le livre est devenu une marchandise comme les autres, ce que certains feignent de découvrir, une telle exigence de qualité ne peut que susciter le rejet voire la haine...

497 pages . Malgré les avis enthousiastes de Cuné, Amanda et Clarabel, mes poignets criaient grâce d'avance. Pourtant, un jour je me suis lancée dans la lecture d'Au bon roman et...je ne l'ai pas regretté !J j'ai cormé fièvreusement les pages où se trouvaient références littéraires , citations de tous ordres ou passages complets suscitant mon enthousiasme de lectrice boulimique. Une telle librairie évidemment nous en rêvons tous et Laurence Cossé joue sur du velours en nous la proposant virtuellement. Pourtant son roman, même s'il aligne arguments et contre-arguments, se révèle une mine d'informations concernant le fonctionnement d'une librairie fait aussi la part belle aux personnages, que ce soit Ivan , le libraire passionné,ou Francesca, la femme blessée qui joue en toute discrétion les mécènes. Nous les regardons avec tendresse se frôler, esquisser des gestes l'un envers l'autre, sans que rien ne soit dit jusqu'au jour où... Les portraits d'écrivains, chacun dans un genre très différent, sont aux aussi très réussis. du début à la fin, nous sentons le grand amour de Laurence Cossé pour la littérature, un amour dont elle sait témoigner avec ferveur et enthousiasme.
0Commentaire11 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 24 août 2009
C'est vrai, pour choisir un bon roman à lire, comment faire ?

L'idée de Laurence Cossé est alléchante : ne proposer dans une librairie QUE des bons romans !!
Bien sûr, cela fâche les vendeurs des "fast-food" du livre qui aiment à faire croire que leur fonds de commerce consiste en une "bonne" littérature...

Bonne idée en effet... mais comment distinguer un bon roman d'un... d'un quoi d'ailleurs ? d'un mauvais roman ? d'un roman distrayant, pas mauvais donc, mais pas très travaillé ? d'un roman facile à lire idéal pour la plage ?

Que dire aussi des produits d'autres arts : comment distinguer une "bonne" toile d'une mauvaise ? un "bon" film d'un navet ? une "bonne" musique d'une ritournellle insipide ?

La critique ? A la solde de puissances économiques ce qui permet de douter de la pertinence de leurs commentaires...

Non... il ne reste qu'à se forger sa propre expérience et à lire "Au Bon Roman" qui fourmille de titres à lire !! Mais je ne les ai pas toutes lues, ces propositions de Laurence Cossé... alors je ne sais pas si ces romans sont vraiment "bons" !
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 27 janvier 2010
Très bien écrit, très instructif (ah, cette plongée dans le monde de libraires "fous
de littérature" !), rythmé comme un polar (qu'il est en partie), fondé sur une idée géniale (créer une librairie qui ne proposerait que des chefs d'oeuvre), parcouru de vrais personnages, ce livre se lit avec beaucoup de plaisir.
Premier reproche (fondé, à mon sens) : quelques situations un peu convenues, une intrigue un peu faiblarde.
Second reproche (subjectif, celui-là) : pas un seul polar sur les rayonnages de la librairie "Au bon roman" !
0Commentaire4 sur 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ca commence comme un polar de série B et puis entre dans le vif du sujet ; qu'est ce qu'un bon roman ?
Francesca Aldo-Valbelli et Ivan Georg ( Van ) vont mettre sur pied une caverne aux trésors aux rayons de miel. Une librairie des romans AOC , une ruche militante...." Au Bon Roman " .
Au 9 bis , rue Dupuytren à PARIS 6 ; ouvert de 10h à 22h00.
Dans un secteur en grande difficulté , Francesca et Van créent une " niche " , ou les romans sont choisis par un comité de sélection anonyme .
Le succès est immédiat mais la riposte s'organise rapidement.Une contre-attaque guidée par la rancoeur , l'envie et la médiocrité.Des opposants qui avancent masqués mais qui ne dupent personne. (éditeurs, écrivains , critiques et journalistes littéraires).
" Le bon vieux gauchisme est toujours gaillard.Ce qui n'est pas son genre , il l'appelle fascisme. " Bien envoyé , non ?
L'auteur lève le voile sur les dessous du monde de l'édition.Les enjeux économiques ; souvent éloignés de l'intérêt du lecteur.
Les personnages son attachants , chacun à son façon écorché vif , infirme du coeur .De l'Amour qui se croise sans se rejoindre.
Une passion commune : la ( bonne ) littérature .

Un roman plaisant ( mais pas un " bon " roman dans le sens du livre ! ) qui suscite l'envie de lire des auteurs méconnus.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2010
L'auteur nous plonge dans le monde de la "bonne" lecture, accompagné de personnages passionnés de littérature.
L'histoire commence comme un roman policier, et déjà enchaîne les références littéraires,
que les deux principaux protagonistes, Francesca et Ivan vont souhaiter mettre à disposition dans leur future librairie,
la bien nommée "Au Bon Roman" .
Un comité secret d'écrivains et de grands lecteurs va se construire pour participer au choix des meilleurs auteurs
et titres qui devront se trouver sur les rayonnages de la librairie "Au Bon Roman".

Mais une question peut se poser, qu'est-ce qu'un chef d'oeuvre littéraire ?
sur quels critères tel auteur ou tel genre littéraire mérite ou non de rentrer "Au Bon Roman"............

*Le bon roman ou librairie élitiste créée par une jeune femme en mal d'amour.

*Une intrigue policière avec un fond de romance.

*L'amour des livres ou plus justement de la littérature, le choix d'auteurs, de livres peu connus ou oubliés.

*De nombreuses références littéraires ; il y en forcément que l'on a lues (ouf)

*Des libraires idéalistes, frôlant l'utopie dans un monde littéraire parfois proche de la mafia (?),
mais ayant des codes propres à la profession.

Tels sont les ingrédients de ce roman ........
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quel lecteur gourmand n'a jamais rêvé d'une librairie où il ne trouverait que d'excellents romans, que des bouquins si réussis que son plaisir en serait toujours garanti ? "Au bon roman" est une librairie qui remplit ce pari fou, gérée par deux passionnées que sont Ivan et Francesca. Mais si vous avez une quelconque idée du monde actuel de l'édition, vous pouvez bien imaginer que cette librairie ne plaît pas à tout le monde...
ça commence comme un roman policier et c'est un foisonnant hommage à la littérature, une folle histoire passionnelle, entre des êtres et des livres aussi, un pavé que vous retrouvez chaque soir avec bonheur en soupirant : ah si cette libraire "au bon roman" existait vraiment !
Une mention particulière pour les passages argumentés, aussi bien ceux en faveur que ceux opposés à ce projet, on s'y croirait vraiment !
"Au bon roman" est un grand livre, un pur moment de bonheur comme on aimerait en trouver plus souvent en littérature !
0Commentaire6 sur 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 21 juillet 2010
Un livre qui parle de livres ! Je frémis toujours quand je fais ce genre de découverte, ne sachant si cela va être agréable à lire ou non.
Je n'ai pas été déçu du voyage par ce roman, qui est vraiment bon ! L'intrigue de démarre de façon décousue, par trois actions différentes qui vont finalement converger. L'idée centrale et maîtresse est la création d'une librairie dont la prétention est de ne vendre que des bons romans, ce qui va forcément créer des polémiques et des jalousies.
La narration se réalise longuement sous la forme d'un retour vers le passé de la création de la librairie, avant de rejoindre le présent. La mise en scène, avec une certaine forme de polar, nous tient en haleine tout au long du récit, et les pages s'enchaînent vite, très vite...
Un vrai moment d'évasion et de rêve !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 25 août 2009
un très agréable roman de la plume exquise de L Cossé.
L'histoire d'un projet fou consistant en la création d'une librairie nenvendant que de bons romans. La où cela devient totalement utopiste ( ce n'est pas du cynisme ) c'est que cela marche. Le petit commerce devient, par son succès une gêne pour l'ensemble de la profession et les maneuvres loyales, déloyales, intimidantes et criminelles se multiplient pour supprimer cette librairie qui dérange les marchands du temple.
A cette aventure se greffent deux belles histoires d'amour et des portaits de personnages attachants pour faire de ce roman un très bon moment de lecture.
Accessoirement, on y trouve la bibliothèque idéale de Laurence Cossé et on est tenté d'essayer quelques oeuvres.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2010
Moi aussi, je suis un peu déçue.
D'autres roman de Laurence Cossé m'avaient enchantée.
Celui là commençait bien, mais assez vite, je pouvais devancer l'intrigue, or, j'ai peu d'imagination...
Il y a un côté un peu trop correct dans tout cela.
Bien sûr que Pierre Michon et ses Vies minuscules font partie des incontournables, comme sans doute tant d'autres titres cités. Mais à un moment, j'étais fatiguée : de tous ces titres je n'en ai pas lu le dizième, serais-je nulle ? J'aurais aimé un retournement de situation, qu'un des gentils devienne méchant par exemple... mais non, rien, c'est plat, dommage...
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2014
J'ai deja achete plusieurs exemplaires de ce livre qui m'a tellement plu que je l'offre aux amis qui aiment les livres et ont le reve, plus ou moins secret (mais jamais realise, pour des raisons economiques bien comprehensibles), de creer un jour une librairie. On y trouve l'humour, souvent grincant, de Laurence Cosse et plein de references de livres qui ont guide mes lectures pendant un certain temps et m'ont permis de decouvrir de auteurs que je n'aurais pas eu l'idee de lire (je pense en particulier a Franz Bartelt, Iegor Gran, Noelle Revaz, ...).
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,10 €
21,00 €
6,50 €