Commentaires en ligne 


13 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le baiser,premier fruit de la connaissance
Erri De Luca poursuit son autobiographie,par ce texte court et dense dont chaque phrase va à l'essentiel (félicitations au traducteur...qui n'est pas ici un "traditore"!).Découverte de l'amour,découverte des rapports sociaux,découverte du corps à l'âge (dix ans)où l'esprit grandit trop vite par rapport à...
Publié il y a 14 mois par jean-marie lambert

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le sens du verbe aimer
A 60 ans, Erri de Luca replonge dans ses souvenirs vieux d'un demi siècle. Plus précisément d'un été sur une île où il a enfin découvert le sens du verbe aimer. Les poissons ne ferment pas les les yeux et le jeune garçon non plus quand il embrasse pour la première fois. La nostalgie façon de Luca a un goût amer et...
Publié il y a 12 mois par traversay


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le baiser,premier fruit de la connaissance, 17 mai 2013
Par 
jean-marie lambert - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
Erri De Luca poursuit son autobiographie,par ce texte court et dense dont chaque phrase va à l'essentiel (félicitations au traducteur...qui n'est pas ici un "traditore"!).Découverte de l'amour,découverte des rapports sociaux,découverte du corps à l'âge (dix ans)où l'esprit grandit trop vite par rapport à celui-ci,découverte des choix (père ou mère?Naples ou Etats-Unis?),découverte de la violence et de la vengeance,tout cela est exprimé avec force et pudeur,et poursuit avec bonheur l'oeuvre du grand écrivain napolitain.
Rares sont les livres réussis consacrés au passage de l'enfance à l'adolescence;"les poissons ne ferment pas les yeux"...quand ils s'embrassent;ce livre est empreint de goût et d'odeurs,ceux de la mer et de l'été.Un nouveau chapitre à l'oeuvre essentielle d'Erri De Luca.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Le sens du verbe aimer, 21 juillet 2013
Par 
traversay (Orléans, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
A 60 ans, Erri de Luca replonge dans ses souvenirs vieux d'un demi siècle. Plus précisément d'un été sur une île où il a enfin découvert le sens du verbe aimer. Les poissons ne ferment pas les les yeux et le jeune garçon non plus quand il embrasse pour la première fois. La nostalgie façon de Luca a un goût amer et salé, comme la mer. Ce ne pourrait être qu'un roman initiatique comme les autres s'il n'y avait le regard d'un homme mûr sur le môme qu'il a été, déjà différent, déjà à l'écart des autres, déjà réfléchi et posé et étonné que le coeur soit un muscle qui batte aussi fort devant des yeux féminins. Le style d'Erri de Luca est inimitable, il ne se raconte pas, il se déguste, une sérénité mélancolique qui fait toute la poésie de son écriture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beau roman qui intérroge l'enfance du narrateur et la découverte des mots, 21 juin 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
Beau roman sur l'enfance et le passage à l'âge adulte, sur l'apprentissage de l'amour par la découverte des mots: Aimer, Maintenir et des phrases d'amour. Sur la dureté de l'adolescence avec l'apprentissage par les coups (le narrateur se fait passer à tabac par 3 adolescents jaloux de sa conquête féminine).
C'est moins une histoire d'amour naissante que l'ébauche d'un sentiment amoureux mais où le narrateur serait paradoxalement plus une victime. Le personnage féminin apparaît d'une certaine façon plus mature que les garçons, comme une reine araignée qui tisse sa toile et joue avec ses proies. C'est une passionnée du règne animal et sa vengeance sera callée sur une justice comme on peut la rencontrer dans le domaine animal.

Ce récit autobiographique est écrit à 5O ans de distance. C'est l'occasion pour l'auteur de revisiter les fondamentaux de l'enfance, de s'interroger sur ses parents, sur les choix qu'ils ont eu à effectuer (Amérique ou Italie), mais au prisme de l'expérience tout en gardant un sens des mots empreint de poésie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La première fois, 8 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
L'éducation sentimentale d'un jeune napolitain,
Des vacances d'été lumineuses,
Des bagarres de gosses,
De la sueur et l'Amour
Il y a 50 ans dans une île du golfe de Naples,
La beauté du Sud
et la langue sensible et poétique d'Erri De Luca,
Comme un souvenir lointain d'Elsa Morante.

Quel bonheur!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Maintenir cet Amour..., 9 août 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
J'avais gardé ce livre sur un petit coin de ma table de lecture, attendant d'avoir l'âme légère et ouverte sur la poésie de ce merveilleux écrivain.
Erri De Luca qui, pour reprendre ses mots, parle de "ce bout d'été d'il y a cinquante ans vu avec la focale de la distance".

Je crois qu'il y a bien longtemps que je n'avais lu avec autant de ferveur, d'émotion, une si sensible poésie, un tel lyrisme...
La magie des mots du Napolitain (que ne puis-je parler Napolitain...)
On se surprend, comme souvent avec Erri De Luca à relire plusieurs fois le même passage pour s'imprégner de ses phrases sublimes.
Il est toujours difficile de refermer un Erri De Luca, cette fois, à peine la lecture terminée, je l'ai relu pour ne pas en ôter le goût sur mes lèvres, pour revivre l'émotion, encore et encore.
De la force du verbe aimer, du souvenir des engagements et de la nécessité de maintenir...

L'éclairage sur le parcours de l'engagé.
Cet écrivain, Erri l'enchanteur, est le plus merveilleux magicien que je connaisse, l'amoureux qu'il était n'a pas failli, il est devenu l'Homme qui se profilait sous l'enfant d'alors, n'acceptant pas l'injustice encore moins la vengeance.
Une pure merveille.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Erri de Luca retourne en enfance, 25 mai 2013
Par 
Patrick Gdt "Patrick Gdt." (Paris France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
La tentation est immédiate de se plonger dans toute nouvelle publication d'un livre d'Erri de Luca. Ce petit opuscule ouvert, la lecture de ce roman autobiographique est rapide, vive, franche et alerte comme le style de l'auteur qui ne s'encombre pas de superlatifs.
L'argument est simple, ce sont les vacances du jeune Erri avec sa mère, alors que ce dernier avait dix ans et que son père absent cherchait fortune aux États Unis.
Entre les baignades quotidiennes,la plage avec ses jeux et ses lectures, les pêcheurs et leurs filets, les glaces du goûter que l'on imagine extraites d'une de ces voiturettes de glaciers des années 50, tout aurait été parfait si une jeune fille de dix ans également et trois autres garçons n'étaient venus rompre la belle harmonie du jeune Erri en vacances.
Erri de Lucca cristallise autour de cet été là, ses premières expériences marquantes, celles du passage de l'enfance à l'adolescence. Il nous présente des relations singulières, parfois franchement œdipiennes, avec sa mère. Il évoque son père, qui en recherche d'un eldorado aux Etats-unis occupe par son absence, on l'aura compris, une place étrange dans cet univers rude de la Naples d'après guerre, ville éprouvée, ville d'existences rationnées où "chaque goutte d'eau compte", où pour l'enfant Erri l'absence du père a dû être une authentique souffrance.
Ce livre n'est assurément pas une autobiographie à la Doubrovsky ou s'étalent sans vergogne toutes les avanies d'un psyché désabusé.
Au contraire, ici tout n'est que densité, retenue, les faits ne servent que de liens impérieux entre les souvenirs d'enfance, et ce que l'homme adulte en a fait. Sont ainsi évoquées les premières expériences de l'autorité, de la violence, de la féminité par cette fillette-femme sorte de Lolita qui semble l'ignorer, de l'amour authentique qui dans la cosmogonie d'un enfant de dix ans, n'a pas encore ce nom, de l'amitié, de la solitude, de ce combat qu'est parfois la vie......
On aimera ce livre pour le style épuré de l'auteur et l'authenticité profonde du propos. On aimera ce livre pour l'évocation sublime du premier baiser.
On sera probablement un peu surpris par la très forte maturité des réflexions et pensées du jeune Erri de 10 ans, mais la mémoire n'est-elle pas aussi un prodigieux miroir déformant? Pour les amoureux de l'auteur, un livre indispensable afin de mieux comprendre le monde qui l'a construit et comment sa personnalité s'est forgée par ces minuscules expériences de l'enfance hautement fondatrices.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 une belle fin d'été, 21 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Format Kindle)
Petit livre mais très bon moment de littérature voire de poésie. Récit de l'initiation de l'auteur lui même à l'âge de 10 ans par une belle fin d'été sur une île au large de Naples. Tout est dit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Parfait, 11 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
Tu, mio ... Ici et maintenant, maintenant les "poisons;;;" Erri de Luca n'est jamais aussi intéressant, et émouvant que lorsqu'il évoque ses premières années
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Je suis une inconditionnelle, 27 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
Un grand moment de bonheur pour tous ceux qui aiment cet auteur. Poésie omniprésente, langue ciselée comme un diamant,
vision macroscopique des êtres - notamment les "humbles"-, des sentiments, de la vie. Cette escale au pays de De Luca enchante, apaise et fait grandir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Les poissons ne ferment pas les yeux, 14 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les poissons ne ferment pas les yeux (Broché)
Très bon livre. L'auteur De Luca a un style d'écriture très riche qui nous plonge vite dans l'histoire.
Le thème de l'adolescence y est très bien traité
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les poissons ne ferment pas les yeux
Les poissons ne ferment pas les yeux de Erri De Luca (Broché - 26 avril 2013)
EUR 15,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit