Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

32 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 de la philosophie à hauteur d'homme, 24 octobre 2013
Par 
Gwen - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (COMMENTATEUR N° 1)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : OEuvres (Poche)
Il fut une époque où il était de bon ton, dans certains cercles, de railler Camus, de le regarder de haut, avec un rien de condescendance. On lui reconnaissait un brin de plume, certes, du bout des lèvres, mais guère de fond. Il était juste bon à alimenter en sujets de dissertation les épreuves philo du Bac. Mais lui, un Philosophe? Lui, un Penseur avec un P majuscule? Allons donc! Spinoza, Kant, Hegel, ça, oui, c'étaient des Philosophes, des vrais, des purs, des bâtisseurs de systèmes, des manieurs de concepts jonglant avec les notions théoriques les plus ardues. Mais Camus, bah!... Eh bien, voyez-vous, je n'ai jamais compris cet anathème anti-camusien... Anathème qui semble heureusement se résorber avec les années... C'est vrai qu'on trouve peu de jargon chez Camus, c'est vrai qu'il ne prisait guère les grands systèmes de pensée, mais en quoi est-ce un mal? Moi, au contraire, j'apprécie sa clarté de style et de propos... C'est même cette clarté, je crois, qui fait en partie sa grandeur...

Homme d'une grande intelligence, rompu à toutes les complexités de sa discipline, Camus, en fait, s'il l'avait voulu, aurait pu sans problème se couler dans le moule du Philosophe Classique, égrenant du haut de son Savoir des principes ciselés en un langage plus ou moins hermétique au profane. S'il ne le fit pas, c'est par choix, justement, afin de se faire entendre du plus grand nombre et non pas seulement d'un petit cénacle de spécialistes... Camus, c'est d'abord un philosophe à hauteur d'homme, un philosophe de combat, à la fois au-dessus et au coeur de la mêlée, un citoyen du monde parlant à ses contemporains un langage qu'ils comprennent et cherchant avec eux, fraternellement, les chemins de la plus grande sagesse, celle qui mène à l'épanouissement des êtres et à l'harmonie des peuples... Engagé dans son époque, il en suivit et partagea toutes les luttes, refusant néanmoins d'asservir sa pensée à une quelconque idéologie, courageusement et scrupuleusement fidèle à une seule éthique, la plus belle de toutes: l'amour de la vérité.

Diable! me direz-vous. Cet homme-là était donc un Saint laïc? Non, bien sûr, Camus n'était pas un Saint... Il avait, comme vous et moi, ses failles, ses faiblesses, ses doutes, mais je crois que brillait dans son coeur d'homme un profond et sincère désir de rendre le monde meilleur. Il avait foi dans le genre humain et le croyait perfectible. Philosopher, pour lui, ce n'était pas faire oeuvre abstraite, empiler des idées, opposer des théories, mais regarder en face l'humanité souffrante et tenter de remédier à ces souffrances en proposant des solutions, en suggérant des remèdes, en traçant des voies, bref en suscitant une réflexion qui soit un prélude à l'action. L'absurde est à la base de son oeuvre, comme en témoigne magnifiquement L'étranger, mais à la base seulement: elle n'en est surtout pas la finalité. L'absurde n'est pas pour Camus un constat d'échec ou un motif de désespoir, c'est simplement le socle sur lequel il prend appui et duquel il s'élance pour chercher, précisément, une raison de vivre.

Protéiforme, l'oeuvre camusienne revêt paradoxalement une grande cohérence de ton et de thèmes. Longtemps je n'ai connu, de cette oeuvre, que les romans, puis, plus tard, j'ai lu le théâtre, et enfin les essais. Eh bien, à chaque étape de mon exploration, j'ai découvert de nouvelles raisons d'aimer Camus. Cet homme-là était un humaniste, tout simplement. Le lire vous ouvre l'esprit mais aussi le coeur. Même lorsqu'il manie des idées un peu arides, on sent vibrer sous sa plume une sensibilité, une volonté de partage, un altruisme roboratif. Camus, en écrivant, nous tend la main. Il ne tient qu'à nous de la saisir. Evidemment, notre époque actuelle est d'un tel cynisme que cette parole camusienne peut paraître candide à certains... Eh bien, tant pis! Moi, cette parole pleine d'espoir, de résilience, de sagesse, cette parole prônant sans relâche l'empathie et la fraternité, j'y suis réceptive et elle m'accompagne dans ma vie quotidienne...

Louée soit donc cette belle édition Quarto du Centenaire qui réunit à peu près tous les incontournables de notre cher Albert: L'Envers et l'Endroit, Noces, L'Étranger, Le Mythe de Sisyphe, Caligula, Le Malentendu, Lettres à un ami allemand, La Peste, L'État de siège, Les Justes, L'Homme révolté, L'Été, La Chute, L'Exil et le royaume, Le Premier Homme, sans oublier le mémorable Discours de Suède, prix Nobel oblige, le tout préfacé avec compétence par Raphaël Enthoven et accompagné d'un appareil critique fourni mais jamais pesant... Chacun des ouvrages composant ce recueil est remarquable en soi. Ensemble, ils forment tout bonnement une oeuvre essentielle du vingtième siècle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'essentiel de Camus dans une très belle collection, 17 décembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : OEuvres (Poche)
En cette année du centenaire de sa naissance, j'ai cherché un ouvrage qui rassemblait ses textes au delà des plus connus comme L’Étranger ou La Peste.
Je ne vais pas dans ce commentaire "critiquer" l'œuvre de Camus, prix Nobel de littérature... certains le portent aux nues, d'autre le tiennent en faible considération. Ce n'est qu'en le lisant que l'on pourra se faire une opinion.
Je commente seulement le support, ce livre "Albert Camus" en collection Quarto chez Gallimard, qui regroupe les œuvres essentielles de l'auteur et en restitue les grands ensembles : cycle de l'Absurde, cycle de la Révolte, cycle du Jugement.
- Discours de Suède (1957)
- L'Envers et l'Endroit (1937)
- Noces (1939)
- L'Étranger (1942)
- Le Mythe de Sisyphe (1942 )
- Caligula (1944)
- Le Malentendu (1944)
- Lettre à un ami allemand (1945)
- La Peste (1947)
- L'État de siège (1948)
- Les Justes (1949)
- L'Homme révolté (1951)
- L'Été (1954) La Chute (1956)
- L'Exil et le Royaume (1957 )
- Le Premier Homme, le roman inachevé retrouvé dans la sacoche de Camus après l'accident mortel en janvier 1960.

J'ai découvert cette collection "Quarto" avec cet achat et c'est une vraie pépite:
- Un papier assez fin, agréable au touché, et une couverture très souple, en font un ouvrage agréable en main et relativement léger malgré ses 1500 pages.
- De plus la typographie particulièrement bien choisie, avec une police de caractère assez grande, en font un livre agréable à lire, sur lequel on ne fatigue pas.
- L'appareil critique, riche sans être pléthorique, est assez original. Il est essentiellement constitué de nombreux témoignages d'époque, de correspondances, et d'une belle iconographie: le fond de Gallimard (éditeur et ami de camus) à été bien exploité.
Pour compléter l'ensemble, Raphaël Enthoven apporte son éclairage sur l'homme et son œuvre dans une belle préface.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 très bon bouquin!, 11 décembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : OEuvres (Poche)
rien à dire (seul son poids, pour qui comme moi lit le plus souvent au lit ^^)

mais voir en un seul bouquin tant de chefs d'oeuvre !!! oh quel plaisir!
-le tout entrecoupé d'un mini dossier illustré-
donc à conseillé à tous amoureux des beaux textes vivants!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb35382c4)

Ce produit

OEuvres
OEuvres de Albert Camus (Poche - 24 octobre 2013)
EUR 27,55
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit