Commentaires en ligne


46 évaluations
5 étoiles:
 (18)
4 étoiles:
 (11)
3 étoiles:
 (5)
2 étoiles:
 (7)
1 étoiles:
 (5)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman simple sans être simpliste
Une centenaire raconte son siècle d'existence et ses rencontres parfois hors du commun.
FOG a lu "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et a repris la trame à son compte, avec plus de talent. Il a d'ailleurs l'honnêteté de citer ce roman, qui apparaît de façon un peu incongrue au milieu des autres citations des grands classiques du...
Publié il y a 23 mois par Eric T

versus
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dommage ...
J'ai beaucoup accroché et aimé toute la première moitié, en me demandant toujours si ce personnage haut en couleur avait une source de réalité ou s'il était uniquement fictif; puis malheureusement la suite s'est éparpillé dans notre siècle passé et où l'on a l'impression que l'auteur se...
Publié il y a 23 mois par D. bruno


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman simple sans être simpliste, 20 mai 2013
Par 
Eric T (Toulouse, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
Une centenaire raconte son siècle d'existence et ses rencontres parfois hors du commun.
FOG a lu "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et a repris la trame à son compte, avec plus de talent. Il a d'ailleurs l'honnêteté de citer ce roman, qui apparaît de façon un peu incongrue au milieu des autres citations des grands classiques du XXème siècle.
L'histoire est rondement menée. Le titre est un peu trompeur, Himmler n'apparaissant que tardivement dans le récit qui d'ailleurs s'enlise un peu en sa présence. Mais l'auteur est un bon romancier, à l'écriture alerte et pleine de gouaille, y compris pour décrire l'horreur et la tragédie que vit Rose, l'héroïne. Au passage, le journaliste qui dort en l'écrivain ne peut s'empêcher de nous rappeler les travers de certaines de nos icônes nationales, comme le comportement trouble de Sartre et de De Beauvoir pendant l'occupation.
FOG n'a pas écrit que des merveilles, mais ce roman est réussi. Facile à lire, intéressant, c'est un bon moment de lecture.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Truculent, pervers et absolument immoral !, 15 février 2014
Par 
Cetalir "Cetalir" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
FOG possède l’indéniable talent de tenir ses lecteurs en haleine. Et d’haleine, il est bien ici question d’ailleurs car Rose ne supporte pas les bouches pestilentielles dont l’origine est à trouver dans une alimentation inappropriée aux organismes qui les absorbent. Alors, Rose les soigne avec ce qu’elle sait faire de mieux, une cuisine saine et équilibrée, faite d’aliments naturels et de concoctions de ses œuvres. Parfois, ce sera, par la force des choses, le concours des circonstances et les grands bouleversements des guerres qui rythment les siècles des personnages anodins. Mais le plus souvent, c’est aux puissants qu’elle servira ses secrets qu’elle entreprend de confier et de révéler par le truchement du journal de ses mémoires.

Car Rose est centenaire. Encore vaillante, elle ne se déplace jamais sans son Glock, prête à farcir de plomb celui qui aurait la malencontreuse idée de venir la titiller ou l’agresser. Car Rose aura tout connu, jouet de l’Histoire, poupée symbolique qui aura parcouru le monde tout au long du siècle le plus fou, le plus meurtrier de toute l’humanité.

Arménienne, Rose aura vécu le génocide, le massacre quasiment sous ses yeux de toute sa famille. Unique survivante, elle ne devra de rester vivante qu’à sa beauté qui fera d’elle une esclave sexuelle bien qu’encore impubère. Ayant trouvé le courage et la possibilité de s’enfuir, elle connaîtra une existence extraordinaire qui la fera côtoyer les pires salauds du siècle dernier, les anonymes pervers comme ceux qui peuplent les livres d’Histoire : les Mao, Hitler, Himmler et autres tyrans sanguinaires et despotiques.

Son obsession sera de jouir de la vie, d’en profiter, sans jamais oublier de se venger dès que les circonstances le permettent, quitte à longuement attendre son heure, de celles et ceux qui l’auront à jamais séparée des siens, des êtres qui lui étaient chers. Car Rose est tenace, opiniâtre, déterminée et rusée. Et elle sait se faire oublier, passer à travers les mailles du filet, s’adapter aux pires circonstances pour mieux rouler dans la farine de ses petits plats mitonnés les grands et les petits qui s’y laisseront prendre.

Tout cela est truculent, impertinent et immoral comme l’est notre monde. Un roman jouissif et drôle, original et pervers.

Publié aux Editions Gallimard – 2013 – 369 pages

Retrouvez mes notes de lecture sur thierrycollet-cetalir.blogspot.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le festin de rose, 7 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
Merci FOG pour ce beau voyage dans le temps, Rose m'a enchanté, j'ai fermé le livre avec le regret de devoir la quitter. Quel beau moment... Je l'ai lu goulûment. J'attends le prochain livre de M. Giesbert avec impatience
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Dommage ..., 11 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
J'ai beaucoup accroché et aimé toute la première moitié, en me demandant toujours si ce personnage haut en couleur avait une source de réalité ou s'il était uniquement fictif; puis malheureusement la suite s'est éparpillé dans notre siècle passé et où l'on a l'impression que l'auteur se fait grand plaisir à exposer toutes ses connaissances politiques ou littéraires sur le monde du 20éme siècle. Cela en devient un peu un étalage un peu fat, souligné par la bibliographie ou les recettes de cuisine. Le titre me parait aussi un peu trompeur (ou raccoleur ?).
Cela n'enlève pas les mérites de FOG sur sa curiosité et sa large culture, même si l'on peut en regretter la subjectivité induite par l'égo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 une distraction de F.O.G.?, 1 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
C'est avec bonheur que nous avons souvent vu s'agiter Franz-Olivier Giesbert à la télévision et dans des émissions culturelles où son ardeur nous régale. Ses biographies sont réjouissantes, même si la rapidité de leur mise sur le marché ne leur donne pas toujours l'objectivité voulue. ON les aime dans leur imperfection ...
C'est donc avec plaisir que j'ai acheté " la cuisinière d'Himmler" et ce fut une déception. Un tiers farfelu, un tiers historique et un bon tiers sans intérêt, F.O.G. a sans doute voulu de distraire et ce n'est pas réussi pour moi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une vieille dame qui n'a pas manqué pas de philosophie., 26 juin 2013
Par 
Victaureau (Haute Auvergne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
A ce qui aurait pu s'intituler "le roman d'une vie", F.O.G a préféré donner un titre plus percutant en mêlant Rose et sa cuisine à HIMMLER (l'adjoint d'HITLER). Il fait traverser le XXé siècle presque au complet à cette arménienne qui a le malheur de venir au monde huit ans avant le génocide turc.
Il sera peu question du premier conflit mondial qui embrasa le monde dans ce roman philosophique et pour cause Rose était trop jeune mais il n'empêche que ses victimes seront bien comptabilisées dans les quelques 230 millions de morts occis par les guerres et génocides de ce terrible XXé siècle.
L'auteur prête à Rose qui a réussi à s'implanter à Ste Tulle en Provence, un mari, Gabriel, castreur de moutons et un métier, restauratrice. A la mort de ses bienfaiteurs elle est contrainte de partir pour Paris où elle ouvre avec Gabriel un restaurant "La petite Provence" bientôt connu de tout le landernau politique et littéraire de la capitale juste avant le second conflit mondial et c'est là que vont recommencer les malheurs de Rose...
Dans un style facile et intéressant, F.O.G distille au passage quelques principes dans lesquels nombre de ses lecteurs doivent se retrouver: la main sur le coeur il est contre la peine de mort, mais une petite vengeance ici ou là avec mort du criminel n'est pas pour lui déplaire...Il prête à Rose un rôle nettement devancier de nos moeurs actuelles dans les années 1970 et le sexe n'en est pas sa dernière préoccupation...
Je ne peux pas résister à citer deux phrases de son ouvrage qui caractérisent le personnage de Rose devant la vanité affichée par Sartre et Beauvoir "Il n'y a rien de plus stupide que les gens intelligents" ou encore celle-ci beaucoup plus acérée parce qu'elle traduit assez bien le comportement de certains écrivains durant la Guerre "Pour un Camus qui a vraiment résisté, combien de Sartre ou de Gide qui se sont pris pour le vent mais n'étaient que la girouette" Il faut reconnaître que Sartre en prend pour son grade à plusieurs reprises dans cet ouvrage que je rapprocherai sur le plan philosophique d'un autre roman du même auteur "Le Sieur Dieu" Si vous ne deviez lire qu'un livre dans l'année, n'oubliez pas de mettre celui-ci dans votre liste avant de faire le choix.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très belle histoire, 27 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
Au crépuscule de sa vie, après avoir reçu une mystérieuse lettre d'Allemagne lui faisant part du décés de Renate Fröll, Rose, la truculente cuisinière décide d'écrire le récit de sa vie mouvementée, depuis l'Arménie, sa terre natale, en passant par Marseille, la Provence, Paris, puis l'Allemagne nazie, les états unis, la Chine maoïste, pour revenir à Marseille, la ville qui lui a offerte toutes ses chances.
FOG nous fait le portrait d'une femme méditerranéenne dans l'âme, haute en couleurs, drôle, dont la destinée lui fera traverser l'un des siècles les plus meurtriers que l'humanité ait eu à connaitre.
Malgrès toutes les épreuves que Rose a affronté, son amour de la vie et sa cuisine fleurant bon l'huile d'olive et les oignons frits, lui permettent d'en réchapper.
Le pragmatisme de Rose face aux situations extrêmes qu'elle traverse donne une grande leçon de vie.
FOG nous transporte tout au long de cette fiction. C'est un très beau roman.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Hell's Kitchen, 17 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Poche)
Cela commençait bien : le courage de Cosette, euh non Rose, face aux drames de son enfance forçait l'admiration. Mais une fois Rose adulte, rien de va plus. Dans le but de dénoncer les horreurs du XXe siècle, l'auteur fait traverser les continents à son héroïne et l'amène à côtoyer (de très très près parfois) les grands de ce monde. Sauf qu'on peine à y croire. Rose aime la vie et le fait savoir en couchant avec tous les personnages. Ses réactions devant le malheur consternent : malgré le dégoût que lui inspire l'antisémitisme, Rose court se maquiller quand elle apprend que Himmler lui-même dîne dans son restaurant ; lorsqu'elle apprend la mort des siens, elle « sanglote », se met aux fourneaux car - je cite - « quand tout va mal autour de vous, rien de vaut la cuisine, toutes les femmes savent cela » (p. 257), continue à fricoter avec les Nazis. Si Rose se sent un peu déprimée, elle se venge en tuant ceux qui lui ont fait du mal et hop, ça va nettement mieux. Rose (alias FOG) a enfin la sale manie d'être très péremptoire quand elle cause : le lecteur est donc accablé de citations, de jugements à l'emporte-pièce, de proverbes moralisateurs avant d'être achevé par des... recettes de cuisine.
Deux étoiles pour nous avoir fait miroiter, sur une centaine de pages, une lecture autrement plus intéressante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 la vie d'une femme, 9 mai 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
fog ,que je connaissais pas m'a enchantée! roman qui se lit d"une traite, je n'ai pas pu le lacher! rose aune vie bien remplie au cours du XX ème siècle! mais c'est un personnage à double tranchant: gentille et vengeresse!
a lire absolument!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 UNE TRAVERSÉE DU" 20°S assassin", 22 juillet 2013
Par 
Olympe (Montpellier France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La cuisinière d'Himmler (Broché)
C'est une saga drôle et tragique à la fois , une femme attachante animée par un amour de la vie, malgré toutes les épreuves qu'elle traverse . Quelquefois , surtout dans la seconde partie des jugements à l'emporte piéce de FOG sur par exemple Sartre et Beauvoir et d'autres .. on peut ne pas être d'accord.... mais on est accroché et on apprend beaucoup de choses sur cette traversée du 20°S et sur ses protagonistes . J'ai lu ce livre en 1 journée commencé le matin,fini le soir.
Sans être un grand grand roman ,(quelquefois limite plancher) avec étalage d'érudition (on connaît FOG !!) une épopée interessante
On se laisse prendre par l'histoire J'ai aimé
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La cuisinière d'Himmler
La cuisinière d'Himmler de Franz-Olivier Giesbert (Broché - 26 avril 2013)
EUR 21,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit