Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 du vécu, mais sans rancoeur, 3 février 2012
Par 
FLAVIA (entre Avignon et l'Asie) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine (Broché)
Comme je le dis dans le titre, du vécu mais sans aucune rancoeur, et pourtant cela continue encore en 2010, voir un reportage de France 24, sur les camps de ""travail (concentration)"" en chine, les Laogai. Ce livre est toujours d'actualité
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 livre exceptionnelle, 27 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine (Broché)
Dommage qu'il soit aujourd'hui difficile de le trouver à neuf. C'est un ouvrage très marquant sur le système carcéral chinois. L'auteur qui l'a vécu décrit sa situation avec beaucoup de recul et est très objectif. Il ne fait pas état d'une quelconque rancoeur vis à vis de la Chine.
A découvrir, vraiment !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La Chine communiste de Mao : spécialiste du "lavage de cerveau" !!!, 23 janvier 2010
Par 
Unvola - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine (Broché)
Un témoignage à la fois passionnant et ahurissant de Jean Pasqualini, fils d'un père Français et d'une mère Chinoise, qui a passé 7 ans dans les camps de concentration (Lao Gai) de Mao en Chine, de 1957 à 1964.

La spécificité des camps du Lao Gai Chinois par rapport au Goulag Soviétique, s'incarnait dans la prédominance que les tortionnaires Chinois consacraient à la réforme de la pensée. Mais les deux systèmes concentrationnaires exténuaient, de la même manière, les prisonniers aux travaux forcés (esclavagisme).

La méthode de l'Epreuve (lavage de cerveau) en Chine, consistait pendant des mois, à interroger et torturer psychologiquement jours et nuits un individu innocent (arrêté souvent sur délation), jusqu'à ce qu'il avoue (auto-accusation), et signe des aveux complets, de délits qu'il n'avait pas commis, afin de lui démontrer qu'il était bel et bien, un "ennemi du peuple", un infâme "contre-révolutionnaire".
Ces multiples "rapports idéologiques" servaient de fausses preuves lors de son procès truqué. Il lui était alors infligé le pseudo-jugement, à la peine de plusieurs années de camps de concentration, pour y être rééduqué par le travail avec des objectifs de productivité inhumains ; voire de passer par le peloton d'exécution, s'il résistait à la méthode de rééducation psychologique.
Tout ce processus était réalisé dans un contexte permanent de famine, d'humiliation, d'insultes... bref de déshumanisation de la personne.

Pour survivre, l'auteur devait lui et les autres prisonniers, faire les poubelles à la recherche de résidus de nourriture, et trouver des astuces avilissantes, comme par exemple : extirper du crottin de cheval, des grains de maïs non digérés pour s'alimenter ; car la ration alimentaire était tellement basse et les objectifs de productivité tellement élevés, qu'il risquait à tout moment de mourir de faim, de maladie ou d'épuisement.

Dans ce témoignage, jean Pasqualini, décortique le processus de généralisation de l'endoctrinement idéologique du totalitarisme communiste par : la manipulation mentale, la propagande, le mensonge, etc., dans le but de transformer l'"homme ancien" en "homme nouveau", exempt de toute "souillure" bourgeoise, capitaliste et impérialiste.

Après plusieurs années de "rééducation" en camps de concentration, l'objectif ultime était de faire en sorte que l'individu en arrive à ne plus penser par lui-même, mais uniquement à travers l'idéologie imposée par l'Etat communiste.

Dans la lignée de nombreux autres témoignages, cette formidable oeuvre atteste du fanatisme, ainsi que de l'extrême délire idéologique du régime totalitaire communiste, ce dernier ayant exterminé, dans la Chine de Mao Zedong, environ 65 MILLIONS de civils innocents !

En ce début de 21ème siècle, les horribles camps de concentration du Lao Gai sont toujours en activité en Chine communiste...

Confer également les précieux témoignages sur le thème du Totalitarisme, de :
- Alexandre Soljénitsyne (L'archipel du Goulag) ;
- Alexandre Soljénitsyne (Une journée d'Ivan Denissovitch) ;
- Jacques Rossi (Qu'elle était belle cette utopie !) ;
- Jacques Rossi (Le manuel du Goulag) ;
- Evguénia S. Guinzbourg (Le vertige Tome 1 et Le ciel de la Kolyma Tome 2) ;
- Margarete Buber-Neumann (Déportée en Sibérie Tome 1 et Déportée à Ravensbrück Tome 2) ;
- Iouri Tchirkov (C'était ainsi... Un adolescent au Goulag) ;
- Boris Chiriaev (La veilleuse des Solovki) ;
- Malay Phcar (Une enfance en enfer : Cambodge, 17 avril 1975 - 8 mars 1980) ;
- Sergueï Melgounov (La Terreur rouge en Russie : 1918 - 1924) ;
- Zinaïda Hippius (Journal sous la Terreur) ;
- Kang Chol-Hwan (Les aquariums de Pyongyang : dix ans au Goulag Nord-Coréen) ;
- Aron Gabor (Le cri de la Taïga) ;
- Varlam Chalamov (Récits de la Kolyma) ;
- Lev Razgon (La vie sans lendemains) ;
- Pin Yathay (Tu vivras, mon fils) ;
- Ante Ciliga (Dix ans au pays du mensonge déconcertant) ;
- Gustaw Herling (Un monde à part) ;
- David Rousset (L'Univers concentrationnaire) ;
- Joseph Czapski (Souvenirs de Starobielsk) ;
- Barbara Skarga (Une absurde cruauté) ;
- Claire Ly (Revenue de l'enfer) ;
- Primo Levi (Si c'est un homme) ;
- Primo Levi (Les naufragés et les rescapés : quarante ans après Auschwitz) ;
- Harry Wu (LAOGAI, le goulag chinois) ;
- Shlomo Venezia (Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz) ;
- Anastassia Lyssyvets (Raconte la vie heureuse... : Souvenirs d'une survivante de la Grande Famine en Ukraine) ;
- François Ponchaud (Cambodge année zéro) ;
- Sozerko Malsagov et Nikolaï Kisselev-Gromov (Aux origines du Goulag, récits des îles solovki : L'île de l'enfer, suivi de : Les camps de la mort en URSS) ;
- François Bizot (Le Portail) ;
- Marine Buissonnière et Sophie Delaunay (Je regrette d'être né là-bas : Corée du Nord : l'enfer et l'exil) ;
- Juliette Morillot et Dorian Malovic (Evadés de Corée du Nord : Témoignages) ;
- Barbara Demick (Vies ordinaires en Corée du Nord) ;
- Vladimir Zazoubrine (Le Tchékiste. Récit sur Elle et toujours sur Elle).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine
Prisonnier de Mao; Sept ans dans un camp de travail en Chine de Rudolph Chelminski (Broché - octobre 1974)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 3,77
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit