undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles7
4,1 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mai 2014
Hadji Mourat qui vient clore l’édition pléiade des "souvenirs et récits" ( même traduction de B.Parain en folio) est sans doute le récit qui synthétise tout l'art de son auteur. Que certain commentateur se revendiquant grand lecteur de Tolstoï puisse le trouver ennuyeux me laisse pour le moins perplexe. Et qu'on puisse le comparer défavorablement aux "Cosaques" est selon moi un non-sens. "Les Cosaques" traitait de façon magistrale les errances mélancoliques d'un officier russe parti se frotter a la vie rugueuse des montagnards caucasiens; une sorte de "Héros de notre Temps" dont le romantisme dépassé allait finalement se perdre face a la vérité simple et bonne de ceux qui se tiennent loin des villes et de ses corruptions.
"Hadji Mourat" vaut tout autant par l’acuité de ses descriptions toujours en mouvement ( personnages, paysages) ainsi que par la finesse de la narration qui s'y insère sans aucun superflu. Le portrait au vitriol du Tsar Nicolas Ier est, en quelques pages, une dénonciation absolue, indépassable de l'autocratie. De même, la narration des exactions et humiliations des soldats russes envers les villageois tchétchènes condamne sans appel la barbarie de ceux qui se croient garants de la civilisation.
Tolstoï, dans cet ultime récit, condense donc avec une maestria prodigieuse des années de réflexion politique, métaphysique, sociale pour faire de Hadji Mourat son dernier grand héros anarchiste, insoumis a l'Homme dénaturé et capable de mourir pour une petite chevauchée vers plus de liberté.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2010
A peine ouvert, le livre vous transporte dans ces montagnes au nom magique du Caucase, au siècle où les aristocrates étaient commis d'office officier supérieur, sans aucune expérience, fuyant ainsi quelques fois des dettes de jeux, des vies futiles de représentation... dans ces montagnes où les habitants sont confrontés à la rudesse du climat et à la survie, on retrouve des valeurs, des traditions, de la générosité, et une grandeur d'âme...
beau livre où les Tchéchénes et les Cosaques se livrent une guerre sans nom...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2015
Au milieu du XIX° siècle, Hadji Mourat est un tchétchène qui s'est mis au service des russes après les avoir combattu, et ce sera lourd de conséquences pour sa famille et pour lui.

Ecrit par Tolstoï à la fin de sa vie, nourri de son expérience en Crimée et dans le Caucase ainsi que d'une riche documentation, ce récit regorge de descriptions de personnages et de paysages du Caucase qui incitent à la rêverie et a été publié de manière tronquée en 1912, après sa mort, puis intégralement en 1917.
En effet l'image peu flatteuse des troupes russes et surtout de l'empereur Nicolas Ier, narcissique, borné, débauché et cruel, rendaient sa publication en Russie impossible de son vivant.
Une nouvelle qui plaira à tous ceux intéressés par cette période de l'histoire commune russe et tchétchène.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 avril 2007
Il est intéressant de réaliser que le problème des Russes et des Tchétchènes n'est pas nouveau... Au milieu du XIXème, ils étaient déjà en train de se faire la guerre. Ici Tolstoï la dépeint.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2014
Comme je m'y attendais: envoi rapide, emballage adéquat,livre en bon état,très satisfait.Je me plonge bientôt dans ce roman où TolstoÏ fait référence à une partie de sa vie.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2007
Si vous pensez acheter ce livre parce que vous avez aimé les Cosaques, abstenez-vous. Celui-ci est parfaitement ennuyeux et on comprend vite pourquoi Tolstoï a mis autant de temps pour le finir.
44 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 septembre 2012
J'ai pas encore commence la lecture, mais j'ai hate de le faire! J'ai beaucoup entendu parler de la guerre du Caucase et de ce livre en particuliers.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,50 €
6,50 €
12,50 €