undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles9
4,6 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:9,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 20 décembre 2007
Bien sûr, on pourrait y voir seulement un roman politique sur fond de maccarthysme d'après guerre.
Bien sûr, on pourrait y voir simplement un roman social, avec des portraits de la classe ouvrière, de la classe moyenne, des people du showbiz de l'époque aux USA.
Mais c'est plus que cela. P. Roth, explore les multifacettes de ces personnages, avec leurs blessures, leur idéalisme, et leurs contradictions. Décidemment cet auteur n'est jamais aussi brillant que lorsqu'il entre au coeur de l'intime dont il sait brillamment décortiquer les paradoxes.
Un grand écrivain, c'est tout.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 juin 2011
Nathan Zuckerman, l'avatar littéraire de Philip Roth, recueille plusieurs soirées durant les confessions de son ancien professeur sur la vie, tout en grandeur et décadence, de son frère Ira qui servit à Nathan de mentor politique. Murray retrace ainsi la vie entière, mais non chronologique ce qui complique d'emblées la lecture, de ce militant communiste dans les années 1950 depuis la genèse se son engagement jusqu'à son anéantissement total par le rouleau-compresseur maccarthyste. C'est un roman fort qui décrit le parcours d'un homme avec son lot de sentiments contradictoires, de déceptions et de trahisons. Comme souvent dans ses romans, Philip Roth décortique le particulier pour mieux tendre vers l'universel; explore la structure politique, le poids de l'Histoire sur une trajectoire individuelle. Toute la violence d'un système politique entièrement tournée vers la destruction de toute conviction antipatriotique est ici déployée, exerçant une pression fatale sur des âmes déjà fragilisés. On peut regretter que les ouvertures sur des sujets plus larges confinent aux digressions un peu lourdes, mais ce roman comporte forcément de quoi concerner tout un chacun, comme toutes les bonnes tragédies.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2005
USA. 1997. Deux hommes, Murray Ringold, nonagénaire, ancien professeur d'anglais et Nathan Zuckerman narrateur du récit, la soixantaine, ancien élève de Murray et devenu depuis écrivain, se retrouvent. Ils se remémorent le destin extraordinaire d'Ira Ringold frère de Murray et initiateur de Nathan en matière de combat politique. Un destin marqué de manière indélébile par une des périodes les plus sombres qu'aient vécus les Etats-Unis durant le vingtième siècle : le maccarthysme, la chasse aux "rouges" et ses milliers de vies brisées.
Ces années d'après deuxième guerre mondiale ont enfanté les pires vices tels que la délation, la vengeance, le mensonge et Philip Roth, à travers ce roman, fait ressortir cela à merveille.
Petit à petit, grâce aux confidences de Murray, on comprend les blessures, les fêlures et les drames qui ont façonnés Ira.
"J'ai épousé un communiste" est un roman vivant, consistant, politiquement engagé et seul un écrivain américain peut en être l'auteur tellement on sent le traumatisme du maccarthysme irrémédiablement présent quelques quarante années après les faits.
Un roman réfléchi et qui fait se souvenir. A lire.
0Commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2004
...
Un peu difficile au début de rentrer dans ce livre.
Pas de dialogues. Un texte compact.
Aucune concession faite aux facilités du temps,
...et puis soudain on est dedans.
On vit les souvenirs de Nathan et de son vieux professeur comme s'ils étaient un peu les nôtres au temps de la chasse aux sorcières.
On devient le frère d'Iron le révolté, l'assoiffé de vie, au destin si lourd.
Un livre comme on les aime qui vous poursuit encore longtemps après l'avoir refermé.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
LU EN ANGLAIS (I MARRIED A COMMUNIST)
Et un Philip Roth de plus! Dans celui-ci, il s'attaque a la sombre période du Maccarthysme. Nous retrouvons l'écrivain Nathan Zuckerman a l'époque ou il était au lycée. Il n'est cependant pas le personnage principal de ce roman, le héro, son héro, est le frère de l'un des profs de Nathan: Ira Ringold ou Iron Rinn, son nom de radio.
Ira est parti de rien. A 16 ans, il a quitté la maison pour aller travailler dans les mines, puis il s'est engagé dans l'armée et a été envoyé en Iran ou il a rencontre son mentor, Johnny O'Day, un communiste militant qui l'incite a lire et a militer a leur retour aux Etats-Unis.
Ira possède un don: grâce a sa stature il est capable d'imiter Abraham Lincoln à la perfection. Ceci l'amène à se produire dans des fêtes de village ou des rallyes politiques, jusqu'au jour ou il se voit offrir un poste dans une radio a New York. C'est le début de la gloire pour lui, mais il n'en oublie pas ses convictions pour autant, même lorsqu'il rencontre Eve Frame, une star du cinéma muet et qu'il l'épouse. Il continue a militer...depuis son hôtel particulier de Greenwich Village.
Leur relation houleuse due a l'instabilité d'Eve et aussi à sa fille d'un premier mariage (le leur est le quatrième) prend une tournure explosive jusqu'au jour ou par dépit, Eve décide de publier ses mémoires sous le titre de: J'ai épousé un communiste.
Comme d'habitude, le sujet est sérieux, mais le ton est enjoué et Roth nous emmène de rebondissement en rebondissement dans l'Amérique de la chasse au sorcières sans nous laisser nous ennuyer une minute.

Lecture recommandée
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 juin 2015
Ce livre est arrivée le jour prévu, dans un très bonne état. Le lire est un vrai plaisir comme les 3 livres de philip Roth que j ai commandé à Amazon. Les livres sont toujours en bon état, même ceux d occasion.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2012
TRES BON ACHAT CONFORME A MON ATTENTE SURTOUT QU'IL FAIT PARTIE DE LA TRILOGIE ACHETEE PAR LA MEME OCCASION
EXCELLENR ECRIVAIN QUI ME RAPPELLE IRVING
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans « J'ai épousé un communiste », le lecteur de « la Pastorale américaine » retrouvera Nathan Zuckerman, double de l'auteur et narrateur privilégié. Cette fois, son passé d'étudiant le fait se pencher sur l'histoire d'Ira Ringold. Exemple de self-made man, cet homme parti de rien est devenu vedette de la radio et a épousé une actrice du muet. Il croit pouvoir se préserver de l'impitoyable chasse aux sorcières grâce à sa discrétion et son aura mais quand les basses inclinations humaines sont stimulées, la délation finit par surgir de la sphère la plus intime. Très bon roman sur le maccarthysme, « J'ai épousé un communiste » relate le destin d'un homme qui passe du rêve au cauchemar américain.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2013
Restitue la société américaine, la chasse aux sorcières, le fonctionnement de Holywood.
D'ailleurs on est un peu étonné que le héros Iron Rinn ait pu être aussi ouvertement communiste dans cette Amérique.
Un peu dégoûté par le couple Grant / Van Tassell.
Très bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus