Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une belle et "poétique" réflexion sur l'Homme
Ce roman est un des plus magnifiques qu'il m'a été donné de lire. On y trouve une histoire au charme envoutant, qui tient en haleine, une réflexion importante sur le thème de l'avenir de l'Homme. "L'utopie" imaginée par Tevis pose la question du sens d'une vie humaine et tente d'y répondre à sa...
Publié le 14 mars 2006 par Thomas Jouve

versus
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Robots et compagnie.
Pas du tout emballé par l'oiseau d'Amérique. Conception de l'oeuvre assez basique, style littéraire assez faible pour ne pas dire bâclé. L'histoire aurait pu être mieux développée, les psychologies plus fouillées. Il y avait matière à faire. En définitive, une lecture qui permet de s'évader, de...
Publié le 8 mai 2010 par Hexagone


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une belle et "poétique" réflexion sur l'Homme, 14 mars 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'oiseau d'Amérique (Broché)
Ce roman est un des plus magnifiques qu'il m'a été donné de lire. On y trouve une histoire au charme envoutant, qui tient en haleine, une réflexion importante sur le thème de l'avenir de l'Homme. "L'utopie" imaginée par Tevis pose la question du sens d'une vie humaine et tente d'y répondre à sa façon. Le monde imaginé par l'auteur, de même, permet une excursion dans cette réflexion qui emmène bien plus loin qu'on ne penserait au premier abord.
Ce livre est aussi parfois une histoire d'amour, avec ses pauses et ses déceptions, ses joies et ses aventures. Il y a dans cette histoire quelque chose de très humaniste, de très humain, même dans les machines. La séquence dans le psy-bus restera un de mes moments littéraires préférés. Un très très bon livre, à recommander à tous, fans de science-fiction ou non, car l'essentiel n'est pas dans le contexte. L'essentiel est dans l'homme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mythique !, 17 mars 2008
Par 
Spiderman (Dans ma bibliothèque) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'oiseau d'Amérique (Broché)
Attention, chef d'oeuvre !

J'ai adoré ce livre pourtant assez méconnu. C'est une oeuvre forte, incontournable.
Le style tout d'abord est limpide. C'est trés agréable de tourner les pages, d'avancer dans la lecture de ce roman car tout coule sans difficultés, un vrai régal !
L'histoire ensuite, sans temps morts. Beaucoup d'actions mais pas d'actions qui ne servent a rien, non .. de l'action qui enrichie a chaque fois la narration.
Un parfait mélange entre F451, Le meilleur des mondes et 1984 ...
Oui, il faut bien mettre à ce niveau cet " Oiseau d'Amérique " car je vous le dis j'ai été scotché par sa lecture.
En plus d'etre une oeuvre trés divertissante ( que l'on verrai bien adapter au ciné ) c'est aussi une oeuvre profondément intelligente.
L'absurde de l'évolution de la société est ici traitée a merveille et les grands moments se succédent, les rélévations nous laissent pantois ...
La fin du livre est prévisible mais finalement la fin ce n'est pas le plus important car ce livre doit etre lu pour son ensemble, un trés trés grand moment de lecture !

En résumé je ne saurai trop vous conseiller trés chaudement de lire ce livre. J'ai essayé dans ma description de ne pas en dire trop meme si mes doigts me brulent de vous réveler certaines choses qui sont présentes dans ce bouquin et qui lui donne une originalité inégalée !

De l'amour, du suspense, de l'action, de l'aventure ... le tout baigné dans un savant dosage de SF et de société au bord de la rupture ou les enfants n'existent plus c'est ... à lire !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre aux accents bradburiens, 11 août 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'oiseau d'Amérique (Broché)
Ce n'est pas pour rien qu'on a comparé ce roman au "Fahrenheit 451" de Bradbury et au "Meilleur des mondes" d'Huxley. Comme dans le chef d'oeuvre de Bradbury, la lecture est devenue interdite et les quelques millions d'humains que compte désormais la Terre ne sont plus que des mollassons incultes scotchés à leur télévision. Comme dans le chef d'oeuvre d'Huxley, ces citoyens décérébrés vivent dans une béatitude constante grâce à des tranquillisants(les "sopors") qui les maintiennent dans un état quasi végétatif. Par certains côtés, ce monde se rapproche beaucoup de l'utopie imaginée par l'écrivain britannique: plus de guerre, des rapports sexuels satisfaisants ("sexe vite fait, sexe bien fait"), des gens plongés dans un état de bonheur constant grâce aux drogues. Le travail existe encore, mais il est grandement facilité par celui des robots qui s'occupent (presque) de tout. L'humanité a démissionné pour ainsi dire, déléguant tous ses pouvoirs et ses responsabilités à des androïdes ultra-perfectionnés (des "Classes 9") comme Spofforth - l'un des trois personnages centraux du récit. Désormais, ce sont des machines comme cet athlète Noir qui contrôlent les naissances, qui punissent les fautifs. Les humains sont réduits à des cobayes dociles évoluant sous l'oeil impitoyable des "Détecteurs", censés contrôler leurs moindres faits et gestes. Voilà pour la toile de fond.
Ce récit raconte le cheminement et les motivations de trois personnages: Spofforth, le robot "classe 9" chargé de veiller sur l'humanité, mais qui n'a qu'une envie, celle de se suicider (tâche plus difficile qu'il n'y paraît, puisque sa programmation le condamne à l'immortalité); quant à Paul Bailey et Mary Lou, ils forment un couple assez semblable à celui de Montag et Mildred de Fahrenheit 451, à savoir des amoureux rebelles qui vont réapprendre la culture et tenter d'échapper au totalitarisme ambiant. L'histoire va néanmoins dépasser le "manichéisme" (à défaut d'un autre terme plus approprié) de Bradbury en ménageant un certain nombre de surprises et de révélations qui vont complexifier l'intrigue et les rapports entre les personnages...
Je ne m'essaierai pas à une comparaison qualitative entre ces trois anti-utopies finalement assez cousines, mais il est certain que le roman de Walter Tevis ne démérite pas aux côtés de ces deux autres chefs d'oeuvre que sont "Le meilleur des mondes" et "Fahrenheit 451". L'écriture de Tevis est plus "bradburienne" que "huxleyenne", à la fois simple, vivante et poétique, dégageant un sentiment général d'amertume, de finitude qui risque de me marquer durablement...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Robots et compagnie., 8 mai 2010
Par 
Hexagone (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'oiseau d'Amérique (Broché)
Pas du tout emballé par l'oiseau d'Amérique. Conception de l'oeuvre assez basique, style littéraire assez faible pour ne pas dire bâclé. L'histoire aurait pu être mieux développée, les psychologies plus fouillées. Il y avait matière à faire. En définitive, une lecture qui permet de s'évader, de réfléchir sur le sort de l'humanité. Problème et de taille, le sujet a déjà été traité et beaucoup mieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Très déçu, 3 novembre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'oiseau d'Amérique (Broché)
Attention ! Il s'agit d'un avis personnel mais je pense que le futur lecteur de cette oeuvre devrait connaitre mon avis : je n'ai pas accroché ce livre qui distille, par son style une idée par chapitre ; je ne suis pas rentré non plus dans l'histoire : des suicides collectifs, des humains sous la béatitude des médicaments, un robot sur-homme... Ce livre n'est aussi "corrosif" que le Meilleur des mondes : s'il y a anticipation dans le livre d'Huxley, il ne me semble pas que nous croisions des robots intelligents dans nos rues comme l'imagine Tevis ! Peut-être relirai-je ce livre dans 30 ans et modifierai-je mon commentaire ! En attendant, il y a bien d'autres livre de SF qui vous attendent ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'oiseau d'Amérique
L'oiseau d'Amérique de Walter S. Tevis (Broché - 30 juin 2005)
EUR 7,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit