undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles16
4,0 sur 5 étoiles
Format: Broché|Modifier
Prix:7,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 octobre 2005
Jardin copie Jardin !!! Il semblerait que son inspiration diminue au fil des années. Déja, la lecture de Mademoiselle Liberté m'avait profondément ennuyée, mais là, c'était la goutte d'eau!! Ce livre est l'apologie du gagatisme enfantin, qui n'existe pas d'ailleurs. Je n'ai jamais vu d'enfants manquant autant de fraîcheur que dans son livre. Cette façon de les faire parler est horripilante. Je suis entourée d'enfants mignons comme tout et totalement biens dans leur peau, et qui n'ont pas à prouver leur personnalité avec des mots inventés qui n'ont pas plus de signification que les mots deja existants. Cela aurait pu être une histoire touchante car l'idée est bonne. J'ai parfois l'impression que Jardin écrit avec un dictionnaire de synonymes ouverts à côté de lui. Il se répète inutilement, surement pour épaissir le libvre. Et cette fin où il décidé d'épater Dafna est une redite en 4 pages de toute l'histoire de Fanfan, jusqu'à l'épisode du sédatif !!! Franchement, c'est une déception de voir qu'il ne peut pas se renouveler, j'hésite même à lire le roman des Jardin, de peur d'y voir une redite faible du ZUBIAL!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mai 2004
Et oui! ca y est! je suis redevenue enfant! Plus sérieusement, ce livre est un petit bonheur. On ne peut pas s'empêcher de sourire lorsqu'on lit les aventures (ou mésaventures) de notre héros. Celui-ci est complètement étouffé par le système, système qui l'oblige à réfouler ses passions. Puis il rencontre Dafna, sa petite coloriée, qui va le pousser à renouer avec l'enfance.
On sort changé je pense, après avoir lu ce livre. Tout n'est pas réalisable dans ce livre, mais il m'a apporté un brin de bonne humeur, que j'ai partagé. Je n'avouerai pas que j'écris mes cours en rébus, que je traverse tous les passages cloutés de la ville, ni que je marche sur le bord des trottoirs, que je ris librement. Tout ca, vous le découvrirez si vous lisez ce livre.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2005
Dafna, héroïne de l'histoire et représentante du peuple des Coloriés en vadrouille dans notre monde d'adultes, entraîne le lecteur à sa suite dans une aventure tourbillonnante et dont le rythme ne baisse jamais ! En découvrant sa vie faite d'un présent qui ne s'embarrasse en aucune façon de passé ou d'avenir, de jamais ou de toujours, on se surprend à songer au temps où, enfant, on savait aussi vivre l'instant ... tout simplement !
Un roman plein d'humour, pour tous ceux qui sentent encore la part d'eux-mêmes restée au pays de l'Enfance !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2008
J'aime beaucoup Alexandre Jardin, j'adhère très souvent à ses idées de rejet de notre personnalité "sérieuse" et je partage ses vues sur la nécessité de mettre un petit grain de folie dans nos vies souvent trop formatées... Mais là, c'est trop. L'enfance est caricaturée, ça manque de crédibilité, et de plus l'histoire peine à intéresser le lecteur. Quel dommage, j'avais ouvert ce livre tellement enthousiaste, moi qui ait aimé tellement de "Jardin". Sur le même thème, lisez plutôt "le petit sauvage" qui est un vrai bijou.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juillet 2015
On dirait qu’il y a un endroit où on serait pas obligés de grandir, une île perdue quelque part où on ne finirait pas adulte. On dirait qu’on pourrait s’y laisser aller à être authentique, à ne plus niveler ses sentiments, à rêver, jouer, chanter, pleurer, vivre tel que l’on est à 200%. « C’est en se moquant de l’assentiment de la réalité et des tristes usages que l’on élargit le monde. », alors on dirait que ce livre raconterait cette peuplade magnifique réfugiée en enfance, et on dirait que ça te changerait un peu l’esprit de lire ça et de voir le monde autrement, et que ces quelques pages serait merveilleuses et salvatrices et qu’il faudrait vraiment les lire. Alors on dirait qu’il est possible d’oser ses désirs, d’enluminer son existence, et de rafler toutes les libertés, ne serait-ce le temps que de quelques pages, et qui sait, plus ?

Les Coloriés est une magnifique fable d’Alexandre Jardin sur le refus de passer à l’âge adulte. Echoués sur une île, une troupe d’enfants refuse les didkats du monde adulte, s’autorisant toutes les folies, limité uniquement par l’imagination la plus débordante. C’est cette île que Hippolyte, un ethnologue, découvre à travers Dafna, une coloriée échouée dans le monde adulte à la recherche de ses parents. S’ensuivra une redécouverte de soi, un aller simple vers la folie la plus pure, un embargo posé sur l’attitude trop sérieuse de ce monde.

Ce livre est un rayon de soleil, une vraie bouffée de chaleur qui donne l’occasion de réfléchir sur les concessions que l’on fait par rapport à ses sentiments, à sa manière de vivre, pour mieux s’intégrer au monde adulte. Il est un appel à la folie, à laisser cours à ce que l’on est vraiment, et à ne plus se cacher. Un livre qui devrait finir dans toutes les mains.

« On devrait toujours aimer pour la première fois. »
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2014
Une romance des plus pertinente dans ce monde de brute!...
Ce livre est tombé dans les mains de mon compagnon qui sur beaucoup d'aspect, m'y a retrouvé, ça fait du bien à lire, des passages poignant de vérité. Un pied de nez à tout ces adultes qui ses croient réellement adultes, sous des masques bien névrosés! Un clin d'oeil pour rappeler l'essentiel de la vie, qu'elle est précieuse et joueuse!
Pour tout ceux qui se sentent comme coincé dans un carcan quotidien et ont oublié de s'amuser, pour tout ceux dont le coeur chante encore la joie de vivre dans une liberté d'être Soi.
Que du plaisir :)

Mes enfants étaient très intéressés de mon brieffing de lecture! "maman, qu'est-ce-qu'elle a fait Dafna après?..." De belles discutions avec mes trésors de 11 à 8 ans, chouet chouet!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juin 2005
En 2003, un ethnologue, Hippolyte Le play rencontre à Paris, une étrange jeune femme, Dafna farceuse et imprévisible qui prétend venir d'une île du Pacifique où elle vit avec le peuple des coloriés. Un peuple composé de gamins dont les parents ont fait naufrage en 1980 . Ce peuple qui n'a jamais été repertorié sur une carte, a éliminé le dernier adulte et a inventé un univers uniquement composé d'enfants où l'enfance est devenue une nationalité. Intrigué, amoureux de cette jeune femme mais surtout blasé par sa vie d'adulte, Hippolyte Le play va rejoindre Dafna dans son île et Alexande Jardin emmène le lecteur dans le délicieux univers de l'enfance où la culture n'est que jeu, farces, surprises et où seuls les désirs ont droit de cité.
Un livre plein d'humour, de fraicheur, où le lecteur se laisse entraîner dans cet univers imaginaire de l'enfance.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2006
Les Coloriés, c'est le 5e roman d'Alexandre Jardin que je lis (après Mademoiselle Liberté, Le Zèbre, Le Petit Sauvage, Fanfan) et parmi ceux-ci, pour moi c'est sans aucun doute le meilleur.
En effet, pour avoir lu 5 de ses romans, j'aime beaucoup le style d'Alexandre Jardin, son humour, sa malice, la fantaisie de ses personnages... et j'accroche jusqu'à la dernière page. Cependant, malgré mon plaisir à les lire, je me disais que, quand même, ses histoires étaient un peu redondantes... Un mari qui remet en cause la routine de sa vie d'homme marié pour reconquérir sa propre femme, un homme qui revient à son amour passionnel de jeunesse, une jeune fille délurée qui met tout en oeuvre pour séduire son professeur marié, ... Bref, des récits qui tournent toujours autour de ses thèmes fétiches : le refus de la routine, de la retenue émotionnelle et de la société et ses conventions ; l'apologie de la passion, l'enfance, la fantaisie !
Eh bien Les Coloriés, ça reste très Alexandre Jardin pour le thème, mais traité d'une façon très originale.
C'est plus qu'une histoire d'amour, c'est un regard sur la société et l'invention d'une autre civilisation.
Les Coloriés, c'est un roman rempli d'humour et touchant, qui permet de s'évader et de rire.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2012
Encore un bon livre d'Alexandre Jardin, même si ce n'est pas mon préféré je l'ai quand même beaucoup apprécié. L'idée est à la fois originale et intéressante. On est très vite séduit par la façon de penser de ces coloriés qui ne souhaitent pas être adultérisés. Le style d'Alexandre Jardin ainsi que les thèmes restent les mêmes mais cette fois il les aborde avec une touche d'humour.

C'est toujours un plaisir de lire les histoires de cet auteur qui fait partie de mes préférés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2014
Les Coloriés est tout simplement mon livre préféré, un livre extraordinaire, que j'ai avalé d'une traite. C'est tout simplement magnifique.
L'histoire est magnifique, les mots sont justes, et certaines expressions sont jouissives, comme l'excellente "Elle seule sut me guérir de ma constipation émotionnelle".
Ce roman m'a vraiment parlé et énormément plu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
6,50 €