Commentaires en ligne


42 évaluations
5 étoiles:
 (9)
4 étoiles:
 (12)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (9)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pure merveille d'humour... noir
... un humour noir qui réchauffe, un comble pour un roman scandinave! C'est l'histoire de deux suicidaires qui finissent par fonder un club de personnes désireuses d'en finir avec la vie. Mais avant le Grand Voyage, pourquoi pas un voyage en Europe, en bus?
L'auteur profite de la tournée européenne pour raconter une sorte de...
Publié le 14 janvier 2006 par Daniel Fattore

versus
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Association des Mortels anonymes
Arto Paasilina semble penser que l'on peut rire de presque tout et en particulier du suicide. Tout commence avec deux hommes, un colonel qui ne supporte pas son veuvage et un entrepreneur qui ne se remet pas d'une énième faillite. Ils veulent se suicider mais ils se retrouvent au même moment et au même endroit pour réaliser leur sombre dessein. Il...
Publié le 3 mars 2010 par jay


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Association des Mortels anonymes, 3 mars 2010
Par 
jay (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
Arto Paasilina semble penser que l'on peut rire de presque tout et en particulier du suicide. Tout commence avec deux hommes, un colonel qui ne supporte pas son veuvage et un entrepreneur qui ne se remet pas d'une énième faillite. Ils veulent se suicider mais ils se retrouvent au même moment et au même endroit pour réaliser leur sombre dessein. Il leur est alors impossible de se suicider sans être seul et ce constat sera finalement le fil rouge du livre. Etre ensemble, même lorsque l'on est suicidaire, ne facilite pas le passage à l'acte... Le colonel et l'entrepreneur passent une annonce pour rassembler tous les suicidaires qui le souhaitent. De là va partir une traversée complètement loufoque en autobus à travers l'Europe, où les destinations ont tendance à devenir des étapes afin de reculer l'échéance fatale.

En bon « empêcheur de déprimer en rond », l'auteur sait amuser avec ce sujet peu propice : le colonel met en place des stratégies militaires pour ses troupes pathétiques de suicidaires, des hooligans allemands sont mis en déroute, deux personnages jouent des âmes au poker,... Le ton est à l'absurde et à la démesure. Il joue sur l'ambivalence du groupe, tiraillé entre ses penchants suicidaires et malgré tout son instinct de survie et en fait un véritable ressort comique. Ainsi le groupe est outré lorsqu'il apprend qu'un des personnages est en fait atteint d'une maladie contagieuse et incurable et ne les avait pas mis en garde. L'auteur arrive à ne pas être superficiel malgré la légèreté du traitement, livrant au passage ses réflexions et même quelques considérations écologiques. Cela donne un conte trop rocambolesque pour être philosophique mais assez sérieux pour ne pas être insignifiant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une pure merveille d'humour... noir, 14 janvier 2006
Par 
Daniel Fattore "Fattorius" (Fribourg, Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
... un humour noir qui réchauffe, un comble pour un roman scandinave! C'est l'histoire de deux suicidaires qui finissent par fonder un club de personnes désireuses d'en finir avec la vie. Mais avant le Grand Voyage, pourquoi pas un voyage en Europe, en bus?
L'auteur profite de la tournée européenne pour raconter une sorte de road movie où se succèdent des personnages hauts en couleur et des situations cocasses. Quelques clichés lui suffisent pour représenter les habitants des pays traversés, et quelques romances ici et là épicent le propos. Et jusqu'au bout, le lecteur sera en droit de se demander si tous ces joyeux suicidaires n'auront pas fini par reprendre goût à l'existence. Savoureuse oxymore!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bon divertissement, 12 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
L'histoire est originale : des gens candidats au suicide se réunissent afin de faire le voyage dans l'au-delà. S'ensuit un périple burlesque dans toute la Finlande puis l'Europe, où les différents obstacles mettent à mal la motivation des désespérés à en finir avec la vie...
J'ai bien aimé ce roman. Le style est dépouillé, tend à la naïveté, sans jamais tomber dans la mièvrerie. Cependant, les péripéties finissent par devenir répétitives et le roman s'essouffle sur la fin. Un peu dommage !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Plus fort que la mort, 27 août 2009
Par 
Eminian - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
Arto Paasilinna est un écrivain Finlandais qui s'est fait connaître de tous dans les années 80 avec le roman désormais célèbre Le lièvre de Vatanen. Le hasard - pour l'achat de deux livres de la collection Folio un troisième était offert - m'a mis entre les mains ce Petits suicides entre amis datant de 2003 et je l'en remercie encore.

Deux Finlandais font connaissance à l'occasion de leur double suicide manqué. Unissant leur désespérance, ils créent une association qui va regrouper plusieurs dizaines de suicidaires du pays et s'embarquent dans un car de tourisme à destination du cap Nord pour un suicide collectif. Bien entendu rien ne va se passer comme prévu et le voyage sera plus long que prévu puisqu'il continuera vers le sud du Portugal en passant par l'Allemagne, la France et la Suisse. Un périple complètement loufoque qui ne manquera pas de saveur.

Arto Paasilinna manie l'humour noir et l'humour tout court avec maestria, chaque page vous arrache au moins un sourire ce qui est pour le moins paradoxal alors que nous sommes en compagnie d'une bande de dépressifs ne cherchant qu'un lieu idéal pour en finir avec cette vie qu'ils trouvent invivable ! L'auteur distille aussi de nombreuses piques contre la société finlandaise et la société en général, moquant les travers des autochtones des pays traversés ainsi que de ses compatriotes ; les critiques sont distillées avec finesse, sans l'air d'y toucher, et font mouche à chaque fois. Le style délié laisse une grande facilité à la lecture, les chapitres sont courts, le livre se lit très vite et semble avoir été écrit avec une aisance déconcertante (ce qui est la preuve du gros travail de l'auteur). Un roman à lire absolument, tant il est drôle et frais, irrésistible pour les amateurs de pince-sans-rire et du Monty Python.

« Si on buvait, le foie et le pancréas se détraquaient. Si on mangeait trop bien, le taux de cholestérol grimpait. Si on fumait, un cancer mortel s'incrustait dans les poumons. Quoi qu'il arrive, chacun s'arrangeait pour culpabiliser son voisin. Certains faisaient du jogging à outrance et s'écroulaient morts d'épuisement sur la cendrée. Ceux qui ne couraient pas devenaient obèses, souffraient des articulations et du dos et mouraient pareillement, au bout du compte, d'un arrêt cardiaque. A bavarder ainsi, les suicidaires commençaient à se dire qu'ils se trouvaient finalement en bien meilleure posture que leurs compatriotes contraints de continuer à vivre dans leur sinistre patrie. Cette constatation les emplit de joie, pour la première fois depuis longtemps. »
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Burlesque !, 4 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
Un thème grave abordé avec une plume emplie de légèreté et d'humour. Un vrai bon moment de lecture qui fait sourire par le comique de situations incongrues. Peut-être parfois un peu répétitif sur le même thème mais mené tambour battant. Bref, un roman accrocheur à tout âge !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 succession de petites seynetes... mais ca ne fait pas un roman, 10 septembre 2010
Par 
Peter Guizmo (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
L'idée de base est séduisante et il y a des moments très droles, mais le tout manque de liant.
Comme bien souvent avec Arto j'ai eu une impression de succession de petites seynetes,(certaines tres réussies comme la baguarre dans l'hotel, d'autres bien moins)mais surtout d'un manque total d'histoire générale et des personnages sans réelle profondeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une relative déception., 2 mars 2012
Par 
Cetalir "Cetalir" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
On sait les Finlandais un peu déjantés, ardents, drôles et bons buveurs une fois la glace brisée (sans jeu de mots). Dans ce célèbre roman, Arto Paasilinna illustre parfaitement cet esprit libre et faisant sauter bien des convenances.

Un entrepreneur en faillite et dont le mariage bat de l''aile et un colonel d''active mis sur la touche décident tous deux de se suicider, sans se connaître ni se concerter. Ils se retrouvent nez à nez dans une grange et l''entrepreneur va sauver la vie au colonel qui s''apprêtait à se pendre. Comme il n''arrive pas tous les jours de pouvoir sauver la vie de quelqu''un et que partager ses malheurs en ayant une oreille attentive dans laquelle déverser ses tristes humeurs, une vive amitié va se nouer entre ces deux personnages.

Ayant chacun de son côté, grâce à leur réunion impromptue, échappé au pire, ils décident de passer une annonce pour proposer aux suicidaires finlandais de se réunir pour envisager un gigantesque suicide collectif. Plus de 600 « désespérés » répondront présents. Lors du colloque qui ressemble rapidement à un festin orgiaque et fortement éthylique, un petit groupe d''une vingtaine de candidats au suicide collectif se constitue. Bientôt rejoint par un propriétaire d''un car puissant flambant neuf, ils vont se mettre à sillonner tout d'abord la Finlande, puis la Norvège, puis le sud de l'Europe, à la recherche du lieu idéal pour commettre cette action d'éclat qui attirera l'attention du monde sur le mal de vivre finnois. D''étape en étape, de beuverie en beuverie, des rencontres se noueront entre les « Mortels », de véritables amitiés, certaines amoureuses, se mettront en place et le désir de se tuer s''éteindra progressivement une fois qu''un nouveau sens sera redonné à la vie de chacun.

Derrière cette idée originale, l''auteur sait, avec un humour qu''on aurait aimé plus grinçant, donner de gentils coups de canifs dans la société finlandaise moderne, critiquant la recherche des biens et du pouvoir, l''abandon des traditions de rencontres et d''entraide, le repli sur soi. Le ridicule d''une administration embourbée dans ses formulaires, ses procédures, son manque de moyens pour mettre à mal un plan qui ne manquera pas de porter atteinte à la réputation de ce grand pays qu''est la Finlande est également gentiment mis en scène.

Gentil est l''adjectif qui caractérisera le mieux ce roman qui a beaucoup fait parler de lui. En étant gentils les uns envers les autres, le goût de vivre revient car on trouve de nouveaux sens. Gentille est la critique, gentille l''écriture.

C''est ce manque de verve caustique, d''humour décalé à l''anglaise qui rend le récit un peu longuet. Plus les pages se tournent, plus la vie devient prévisible même si une, petite, surprise nous attend à la toute fin. Plus d''allant, plus d''ambition littéraire en auraient fait un ouvrage majeur. En fait, c''est simplement un gentil divertissement, un peu longuet. Dommage, car le sujet était vraiment fabuleux'

Publié aux Editions Denoël & d'ailleurs ' 300 pages

Retrouvez mes notes de lecture sur thierrycollet-cetalir.blogspot.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les bronzés veulent se suicider, 14 mars 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
La rocambolesque virée en car de candidats au suicide finlandais.

Le décalage entre le sujet et les aventures des personnages est très original.

Bravo à l'auteur pour son imagination et son humour.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un vrai goût païen de la vie, 24 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
Tous les deux ans, les éditions Denoël sortent un nouveau Paasilinna : une merveille de dépaysement pour les amateurs: dépaysement géographique avec la découverte des immensités finlandaises, dépaysement temporel car, traduits avec quinze ans de retard, les romans de Paasilinna replongent dans un passé encore proche mais qui déjà s'éloigne.
À cet égard, " Petits suicides entre amis " est un vrai joyau, à l'argument simple mais au sens profond.
Au lendemain de la belle nuit du solstice d'été, un officier finlandais placardisé et un chef d'entreprise traqué par les huissiers décident de mettre fin à leurs jours. Le hasard les conduira dans la même grange où le président Rellonen sauvera in extremis le colonel Kemppainen. Retrouvant les joies de la convivialité, les deux hommes diffèrent leur projet de suicide et décident de fonder une association de suicidaires qu'ils réunissent par petites annonces dans un hôtel d'Helsinki. Après une folle nuit, les plus enragés du groupe optent pour la formule du suicide collectif et partent pour un périple loufoque et émouvant en autocar.
Cette quête de la mort et bientôt de la vie les conduira d'abord à travers les lacs et les forêts finlandaises puis la toundra norvégienne jusqu'au cap Nord. Puis de l'extrême nord de l'Europe, à travers l'Allemagne, l'Alsace, la Suisse, la vallée du Rhône, l'Espagne et le Portugal, ils se retrouvent à son extrême sud, le Cap St Vincent.
Ce périple européen à la Paasilinna - avec bivouacs, bagarres, banquets et beuveries - redonnera à tous les " suicidaires " un vrai goût païen de la vie...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'humour noir finnois a encore frappé, 11 février 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Petits suicides entre amis (Broché)
Un titre bien intriguant à première vue. Très vite acheté, et très vite lu, cet ouvrage d'Arto Paasilinna nous plonge dans les aventures rocambolesques et déjantés d'un car de suicidaires, finalement pas si décidés que ça.

Un style d'écriture fluide et qui se lit sans problèmes, un humour noir qui ferait grincer certaines dents des bien-pensants, "Petits suicides entre amis" ne se mange pas, il se dévore!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 25 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Petits suicides entre amis
Petits suicides entre amis de Arto Paasilinna (Broché - 26 mai 2005)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 0,01
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit