Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Plus qu'un livre, 12 décembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Siva (Poche)
Dès les premieres lignes, nous sommes plongés dans l'univers de Dick. C'est noir, c'est sombre et la mort est déjà présente et pourtant il subsiste une sorte de lueur d'espoir, à peine perceptible et cette lueur c'est la confiance de Dick en la vie.
Dick est un auteur de SF mais Siva est beaucoup plus qu'un roman de SF, Siva raconte la rencontre de l'auteur avec Dieu. Il nous emmène dans les labyrinthes de son esprit schizophrène, schizophrène conscient, et nous fait prendre des chemins qui traversent l'univers de la folie pour nous mener au coeur d'une réalité qui n'est ni plus ni moins que le notre.
On se sort pas indemne de ce roman, de cette autobiographie et Siva est une oeuvre littéraire éblouissante et terriblement humaine. Une oeuvre qu'il faut avoir lu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Complètement délirant !, 30 janvier 2007
Par 
Aranval "aranval" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La trilogie divine, I : Siva (Broché)
Dans ce premier tome de la trilogie, l'auteur est partie prenante de l'histoire. Avec ses trois comparses Kevin, David et Horselover Fat, il est à la recherche d'une entité qui pourrait être Dieu lui-même. Cette quête commence par une excursion dans les méandres de la folie de Horselover Fat, qui a reçu une révélation. De cette expérience découle toute une théorie sur la réalité et l'histoire des religions. Tous les courant spirituels sont passés en revue et nous assistons à la construction d'une théorie universelle du complot totalement déjantée mais qui n'est pas dénuée d'une certaine logique. C'est en ceci que consiste tout le talent de Philip K. Dick, qui nous entraîne à la découverte d'un monde totalement psychédélique et du cinquième messager. Pour ceux qui n'ont pas le vertige...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'empire n'a jamais pris fin, 7 mars 2012
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La trilogie divine, I : Siva (Broché)
SIVA, c'est un concentré de l'univers de Philip K. Dick. La première partie ressemble plus à un catalogue de ses croyances qu'à un roman, réflexion profonde sur Dieu en général, et donc le sens de la vie et bien sûr le sens de la mort. On y retrouve son sens de la paranoïa, du complot, les dérives schizoïdes avec quand même l'exploit de s'y mettre lui-même en tant que Philip K. Dick et aussi son double barré, Horselover Fat. La deuxième partie ressemble plus à un roman et, je trouve, se lit mieux mais l'ensemble reste quand même assez étrange, comme Ubik mais sans la trame du roman de base, c'est dire si c'est barré. On n'est même plus à la limite de la réalité de l'imaginaire, on est les deux pieds dans un univers bizarre mais qui au fond est très cohérent avec lui-même et plein d'enseignements.

Avoir lu le prélude "Radio Libre Albemuth" aide, au début pour avoir quelques pistes de compréhension, ensuite pour avoir une vision plus globale de l'ensemble avec des clés de compréhension.

Enfin, en tant que fan de Philip K. Dick, j'ai apprécié le livre parce qu'il est profondément ancré dans l'univers Dickien. Par contre si vous avez du mal avec cet univers, ou que vous voulez découvrir l'auteur, ou vous voulez lire un roman de SF, ne commencez pas par la ce livre en particulier, ça risque de vous laisser un peu de marbre, au moins.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le premier tome de La Trilogie divine, 13 juillet 2014
Par 
HOANG THUY DUNG (PARIS, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La trilogie divine, I : Siva (Broché)
SIVA,premier tome de la trilogie qui devrait normalement être une tétralogie incluant Radio libre Albemuth, L'Invasion divine, et La Transmigration de Timothy Archer, classé comme roman de SF spéculative est plutôt un traité de cosmogonie dans lequel Dick s’interroge sur le sens de l’existence, à travers le dialogue de deux personnages, Fat Horselover et l’auteur, puisque Fat Horselover n’est rien d’autre qu’un hétéronyme de Philip K. Dick. Cette technique de narration s’inspire du théâtre nô japonais, dans lequel le personnage principal, le shite,littéralement « celui qui agit») exécute les danses, souvent en transe, sous le regard du waki (celui qui est « sur le côté ») qui, plus objectif, a pour rôle de donner la réplique au shite en l’interrogeant sur le sens de ses actes.
La vie de Fat est le reflet de celle de l’auteur: spiritualité, drogue, folie, divorces à répétition, ce qui fait de ce récit une autobiographie. La question qu’il se pose est simple : si nous rêvons de beauté, pourquoi sommes nous condamnés à vivre dans un monde si moche? Faisant l'exégèse d’une somme prodigieuse de connaissances théologiques et scientifiques, s’inspirant de la Gnose Valentinienne, et de tout ce qui lui est analogue, de près ou de loin, Kabale juive, Taôisme, Platonicisme, psychanalyse Jungienne, théorie de l’univers inflationniste et holographique, il en est venu à la conclusion est que si tout va de travers, c’est parce que Dieu s’est planté en voulant créer un monde parfait à son image. Il a divisé l’Un en deux principes opposés, un peu comme le Ying et le Yang du Tao, mais l’un des deux, le principe féminin, s’est dégradé et a créé un monde irrationnel, celui dans lequel nous vivons. Il ne faut donc pas désespérer: Dieu nous envoie ses émissaires , des paquets d’ondes d’informations aux saints et autres illuminés comme Fat pour les éveiller à la connaissance. On apprend dans la foulée que Wagner, en faisant l’ébauche d’un opéra sur le Bouddha, Die Sieger, jamais écrit, mais dont quelques éléments se retrouvent dans Parsifal, aurait eu l’intuition de la relativité de l’espace-temps bien avant que Minkowski ait postulé en 1908 l’existence de l’espace temps quadridimensionnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Très bon., 25 novembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La trilogie divine, I : Siva (Broché)
Un livre que j'ai adoré, même si parfois on a du mal à partir dans le délire mystique de Dick.

Je le conseille que si vous avez déjà une base en la matière.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La trilogie divine, I : Siva
La trilogie divine, I : Siva de Philip K. Dick (Broché - 9 mars 2006)
EUR 8,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit