Commentaires en ligne


3 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4.0 étoiles sur 5 Jamais plus vous ne regarderez un cafard comme avant ! Très bon livre
Jamais plus vous ne regarderez un cafard sans pouvoir vous empêcher de repenser à ce livre. J'ai adoré le très haut niveau littéraire de ce livre, qui m'avait déjà tant plu en anglais que j'ai voulu le lire en français. Chapeau à la traductrice, je suis pleine d'envie devant sa prouesse, elle n'a absolument pas trahi...
Publié il y a 7 mois par Mr. Claude Siadous

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Mouais... bof....
Si être politiquement incorrect se résume à donner dans le cracra dégueulasse, alors oui, certains passages le sont franchement. Mais qu'y a-t-il de "politique" à exploiter la naturelle phobie des cafards de l'homme et des femmes, sans machisme aucun, en particulier ?

Vouloir transposer des comportements humains à ces petites...
Publié le 7 août 2009 par crew.koos


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Mouais... bof...., 7 août 2009
Par 
crew.koos (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Cafards n'ont pas de roi (Broché)
Si être politiquement incorrect se résume à donner dans le cracra dégueulasse, alors oui, certains passages le sont franchement. Mais qu'y a-t-il de "politique" à exploiter la naturelle phobie des cafards de l'homme et des femmes, sans machisme aucun, en particulier ?

Vouloir transposer des comportements humains à ces petites bêtes si répugnantes aurait pu être une bonne idée, si l'auteur n'en avait profité pour glisser à tout bout de champ des références régulières à la religion, sans que l'on ne sache trop où il veut en venir. Peut être la transgression était-elle à chercher de ce coté là, mais, si çà peut choquer des américains, disons qu'en bon européen moins puribond, je suis complétement passé à coté.

La fin de l'ouvrage est beaucoup plus réussie finalement que le reste, donc ayez au moins le courage de tenir jusqu'au bout...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Jamais plus vous ne regarderez un cafard comme avant ! Très bon livre, 2 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Cafards n'ont pas de roi (Broché)
Jamais plus vous ne regarderez un cafard sans pouvoir vous empêcher de repenser à ce livre. J'ai adoré le très haut niveau littéraire de ce livre, qui m'avait déjà tant plu en anglais que j'ai voulu le lire en français. Chapeau à la traductrice, je suis pleine d'envie devant sa prouesse, elle n'a absolument pas trahi l'auteur. Le narrateur, un cafard très intelligent, nous présente tous les petits et grands travers humains vu à travers ses yeux, et on s'attache à tous ses copains. Les humains, eux, apparaissent sous un jour peu reluisant, mais surtout on se captive pour l'intrigue. Dès le début on se demande comment nos petits amis vont faire pour se débarrasser des gênants ( ou plutôt des gênantes "ménagères trop propres") et retrouver le bon garde-manger bordélique d'antan quand la "gitane" habitait là. Le tout avec beaucoup l'humour et saviez-vous que certains cafards , suivant le bouquin où ils ont grandi, sont extrêmement cultivés ?
C'est une véritable odyssée à travers les murs, les meubles, les corps ( jusque dans leur plus profonde intimité), et les égouts(âmes sensibles s'abstenir). Depuis je regarde mon piège à cafard (Roaches Motel !) d'un œil nouveau...
La fin culmine dans un crime particulièrement machiavélique et digne des meilleurs thrillers, je n'aurai pas la cruauté de vous la révéler...Sachez seulement que le savoureux personnage du dealer de cocaïne y joue un rôle capital.
Si vous avez un très, très bon niveau d'anglais lisez-le en V.O. Ce livre rappelle , d'assez loin certes, Voyage au Bout de la Nuit de L.F. Céline, en tous cas dans sa haute qualité linguistique et le coté "road movie" niveau insecte..
Bref une expérience dont on ne sort pas indemne, à recommander (malgré certaines scènes plus qu'explicites et un absolument pas du tout politiquement correct)..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 EXTRA, 24 février 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Cafards n'ont pas de roi (Broché)
Je ne suis pas du tout d'accord avec l'autre commentaire.
C'est un livre à lire absolument.
L'humour est excellent et je trouve la comparaison pertinente.
Qu'y a t'il de "sale" dans les cafards ? Ils vivent de notre propre saleté...
Peu importe car celà n'est pas vraiment le sujet!
L'etre humain est tout à fait comparable à cette micro société organisée, intelligente et drole
AMUSEZ-VOUS !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Cafards n'ont pas de roi
Les Cafards n'ont pas de roi de Daniel Evan Weiss (Broché - 8 avril 2004)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 43,77
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit