undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

18
4,3 sur 5 étoiles
Quelques-uns des cent regrets
Format: PocheModifier
Prix:6,40 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

28 sur 28 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 octobre 2007
Le narrateur revient sur les lieux de son enfance pour enterrer sa mère, morte solitaire dans une petite ville du nord de la France. Cette femme fière et forte l'avait élevée seule, son père étant mort à la guerre. Une photo en tenue d'aviateur sur le mur de la chambre évoquait le héros disparu. Mais un jour la légende familiale s'effondre: l'adolescent découvre que sa mère lui a menti sur son père. Il part brutalement de la maison. Il n'a que seize ans. Il sait aujourd'hui qu'il a brisé le coeur de sa mère par ces longues années de silence accusateur. Il se souvient de la silhouette inquiétante du grand-père qu'il croisait chaque jour sur le chemin de l'école, de la grand-mère craintive et distante. Il devine ce que sa mère lui a sacrifié. Ne lui restent qu'une photographie et une enveloppe qui contient le secret de sa naissance.
L'auteur rend bien l'atmosphère pesante dans laquelle le narrateur vit, chargé du poids des nombreux regrets qui ne cessent de le hanter.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 novembre 2003
Seize ans après avoir quitté sur un coup de sang sa mère, le héros revient pour son enterrement ; et va-t-il avoir enfin la clé de cette énigme pour laquelle il avait quitté sa mère : connaître l'identité de son père ?
Roman poignant où par petites touches l'amour filial est exploré avec une extrême délicatesse et une surprenante réserve : point de grands débordements, si proches de la vulgaire sensiblerie, mais bien au contraire une pudeur qui donne encore bien plus de force à cet amour dont il n'a pu profiter et qu'il n'aura jamais plus.
Une phrase, à l'égal de la façon dont il raconte son histoire : une simplicité bouleversante ; l'auteur ne s'embarrasse pas de grandes formulations, d'un style ampoulé ou alambiqué ; mais loin d'être terne, simpliste, son écriture est attachante par toute cette série de petites trouvailles, de petites formules qui émaillent son texte à l'improviste et que dès la seconde ou troisième vous recherchez, rendant ainsi votre lecture encore plus fascinante.
Très beau roman, à lire et dont la fin, résignation stoïque, n'est pas sans vous faire ressentir ce petit pincement au cœur, vous savez celui qui accompagne ces peines insupportables.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
26 sur 27 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 février 2008
Ce livre est tout simplement magnifique. D'abord il y a le style, à la fois recherché et pourtant simple à lire, qui coule justement comme ce fleuve traversant la ville où l'auteur part enterrer sa mère et qui emporte tout sur son passage. Et puis les sentiments sont décrits avec une telle justesse, en particulier l'amour pour cette mère défunte, amour qui arrive trop tard et n'ouvre droit qu'au regret et à la nostalgie. Et puis encore la description de toute cette petite vie provinciale, figée à jamais dans le passé et bourrée d'amertume et de renoncements. Et puis, et puis... il y aurait trop à dire... il faut tout simplement lire le livre pour comprendre.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
42 sur 45 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 avril 2007
Pour l''enterrement de sa mère, le narrateur revient sur les lieux de son enfance après seize années d''absence sans avoir jamais donné aucun signe. Aussi, parcourt-il ses souvenirs et quelques-uns de ses bonheurs d'enfance aux côtés de cette mère si réservée qu''il ne savait pas grand-chose d'elle et dont il se voit comme le meurtrier de sa jeunesse.

Il s''agit d''un livre nostalgique tout en pudeur et en délicatesse qui ne sombre pas pour autant dans le pathétique et la vénération. Le narrateur aborde l''existence de sa mère dans tout ce qu''elle taisait et ces mystères qu''elle aura sa vie durant entretenus autour de son père. Beaucoup de tendresse se dégage pourtant du narrateur même s''il avoue être parti en claquant la porte, dévoré par l''amertume d''avoir été leurré par bien des mensonges.

L''auteur avec la réserve et l''élégance qui le caractérisent aborde les liens filiaux. La plume est si belle, si juste, si sensible que j'ai bien des difficultés à résister au plaisir de faire partager de nombreux passages.

Comme souvent dans ses livres, Philippe Claudel laisse au lecteur le soin de construire sa propre conclusion. Il parsème son histoire de quelques pistes qu''il suspend juste à portée et qu''il suffit d''agripper ou non.

Ainsi, chacun, sur le parcours de sa vie, se construirait autour de ses regrets afin de pouvoir continuer à avancer.

Un très beau livre débordant de tendres émotions ; pour moi un des meilleurs de l'auteur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 août 2009
Une ode à la mère qui m'a laissée insensible malgré ma grande passion pour les livres de Claudel...les faits ne sont pas fouillés et on aurait aimé connaître mieux l'histoire de cette femme et mère.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 août 2010
Un joli livre sur le regret et la nostalgie des douceurs de l'enfance,des pages bien écrites sur un fond d'histoire familiale douloureuse.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 novembre 2008
Le narrateur revient dans la ville de son enfance pour enterrer sa mère qu'il n'a pas revue depuis des années.
A partir d'un sujet classique, dans une langue magnifique dont lui seul a le secret, Philippe Claudel joue une petite musique entêtante : souvent nostalgique, parfois morbide mais surtout profondément humaine.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 septembre 2009
On ne peut que s'extasier devant la plume poétique de M. Claudel. Chaque phrase est un petit bijou qui étincelle au milieu d'un univers sombre, désillusionné, triste à l'image des personnages qui le peuplent. Mais au-delà de ces qualités, on aurait aimé une histoire plus travaillée,un roman plus consistant qui ne reposerait pas uniquement sur de grâcieuses formules.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 février 2015
Aux cent regrets de Philippe Claudel, j'en rajouterais bien un cent-unième: celui de rester sur ma faim lorsqu'intervient la dernière page. C'est vraiment dommage car ce roman est une véritable œuvre impressionniste... par petites touches successives, le narrateur reconstitue toute une vie construite sur un terrible malentendu. Avec ces "cent regrets" Philippe Claudel a écrit un texte extraordinaire qui vous enveloppe comme du coton... avant de vous laisser tout seul imaginer la fin. Grrr!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 13 janvier 2013
J'ai lu de nombreux autres romains de Philippe Claudel, mais je dois avoir que je n'ai pas accroché sur celui-ci. Certes l'écriture est toujours aussi adroite, recherchée et même poétique... mais je ne suis pas rentré dans l'histoire et je me suis ennuyé. Le bouquin met trop de temps à "démarrer"... de sorte que j'ai arrêté au tiers environ.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le Café de l'Excelsior
Le Café de l'Excelsior de Philippe Claudel (Broché - 3 janvier 2007)
EUR 4,60

La petite fille de Monsieur Linh
La petite fille de Monsieur Linh de Philippe Claudel (Poche - 29 août 2007)
EUR 5,60

Parfums
Parfums de Philippe Claudel (Poche - 26 février 2014)
EUR 6,10