undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles6
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 4 décembre 2013
Que dire ... c'est parfait ! Simplement parfait, indispensable à toute bibliothèque ! Indispensable à tout amoureux des Arts, avec un très grand "A" !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2016
Arthur Rimbaud (1854-1891) est passé comme une étoile filante dans le monde des lettres françaises, renversant cul par-dessus tête tout l'héritage ancien et l'outillage vieillot de la poésie du XIXe siècle. Non content d'avoir révolutionné la poétique, il demeure toujours notre contemporain car nous avons toujours à puiser chez lui une manne de trésors, ce qu'on appelle aussi des bonheurs d'expression involontairement mis en valeur pour mieux soudoyer les poètes de son temps. Cela n'est pas un hasard si Verlaine l'a adopté et Mallarmé nommé un "passant considérable".
Ses poèmes sont des feux allumés dans les nuits et font resplendir dans leur forme métrique le meilleur de la langue française, mais ce sont surtout "La saison en enfer" et les "Illuminations" qui, s'avançant sur le terrain de la prose, ouvrent à tous les courants futurs et poètes conséquents les chemins de traverse à emprunter pour véritablement écrire des oeuvres nouvelles. Poète sans pareil, Rimbaud a tout écrit entre 15 et 20 ans, puis il s'est tu à jamais pour ne pas se décevoir. "Petit Poucet rêveur", "étincelle d'or de la lumière nature", il a laissé dans son sillage des yeux éblouis par tant de virtuosité et de précocité.
Apôtre du "dérèglement de tous les sens", il en est vite sagement revenu quoique ayant sans doute produit quelques textes sous influence de visions, de rêves, peut-être d'un soupçon de haschisch. Il n'a cependant pas visé ou frisé la folie, il l'a chevauchée et en a fait matière à "féerie".
Parmi d'autres poètes, les surréalistes, Paul Claudel, René Char, Yves Bonnefoy, ont été particulièrement requis par ce jeune adolescent génial à l'esprit retors et aux idéaux anarchistes. Rimbaud, mort au même âge que Mozart, sera toujours vivant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Dans mon Panthéon des poètes français, je vois Musset, je vois Hugo, je vois Baudelaire et je vois Rimbaud !

"Le mystique à l'état sauvage", qu'écrivait le très chrétien Paul Claudel en parlant d'Arthur Rimbaud, est un génie par sa fulgurance, ses poèmes tranchants, parfois amoureux ou nostalgiques (ceux des "Cahier de Douai").

A coté de la déflagration que seront "les Illuminations" et "Une saison en enfer", je dois dire que j'affectionne particulièrement les poèmes de jeunesse de Rimbaud, tel "Rage des Césars", "Le dormeur du val", "Le mal" et le magnifique poème autobiographique "Le poète de sept ans".
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2010
Peut-on, à dix-sept ans, ne pas aimer Rimbaud ?
Peut-on ne pas l'aimer, vraiment ?

Quelles qu'en soient les raisons, bonnes ou mauvaises, l'aimer pour sa précocité ou pour son abandon, l'aimer pour son enfance parmi les bourgeois de Charleville, pour ses années au désert, l'aimer pour ce front d'enfant buté ou pour sa beauté du diable, l'aimer pour ses visions ou pour le bleu de son regard, l'aimer pour sa cruauté, ses folies, sa lucidité, ses espoirs toujours renouvelés, l'aimer pour l'ampleur de son être, la dérisoire ironie de sa vie, l'aimer quand il est impitoyable ou quand il est enthousiaste, quand il s'envole ou quand il est "rendu au sol".

A dix-sept ans, ne nous sommes-nous pas tous "rêvés mages ou anges", pour mieux retomber ensuite sur la terre avec nos mains de paysans et nos rêves de poètes ?

A dix-sept, peut-on ne pas rêver d'amours interdites, de révolutions, de "grands déplacements de races et de continents", de réussir enfin l'alchimie que tous nos prédécesseurs ont cherchée en vain, de créer une langue nouvelle, de donner à voir tous les enchantements ?
Ne voit-on pas, à dix-sept ans, tout "ce que l'Homme a cru voir" et qui n'en finit pas de lui échapper ?

Et à dix-huit ans, ou à vingt, ou à trente, rendus au sol, ne choisissons-nous pas l'exil et l'auto-dérision plutôt que l'amertume ?

Et si l'on est poète, ne serait-ce qu'un peu, dans une toute petite part de nous, là où ça compte, ne reste-t-il pas toujours à nos côtés, avec ses contradictions, avec ses énigmes, avec son fichu regard bleu de sale gosse qui nous a précédés depuis si longtemps?
Avec ses mots.

Et tous ceux qui cherchent à le rattraper, depuis cette heure-là, depuis avant peut-être.
Rimbaud nous est irréductible.
Pourtant nous le portons en nous.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2010
Des notes qui permettent de bien éclairer le sens des poèmes. A compléter par une étude plus approfondie.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2013
Si vous voulez lire un poète du XIXème siècle, prenez Rimbaud. Son oeuvre permet de suivre l'évolution de son écriture, mais aussi l'évolution de la poésie dans son intégralité. Les derniers poèmes sont toujours aussi pertinents, bien meilleurs que du Prévert.
Par sa correspondance, Rimbaud nous permet de comprendre son cheminement et ses objectifs.

Bref, en un seul livre, vous aurez des poèmes très variés, une histoire de l'évolution de la poésie et une explication par l'auteur lui-même. Et quel talent!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

4,80 €