Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

24 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un OVNI !, 11 mai 2007
Par 
levochik (Moscou/Montpellier) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions d'un homme en trop (Poche)
Zinoviev a eu son heure de gloire en Occident lors de la publication des Hauteurs Béantes en 76. Une description acerbe et mordante, d'une lucidité qui a valu les foudres des autorités soviétiques à son auteur. Donc l'adoubement en temps que dissident chez nous. Pourtant, Zinoviev ne s'est pas contenté de profiter "sagement" d'une position de rente de "victime du communisme", comme tant d'autre l'ont fait. Non, il a continué, avec la même verve, la même intelligence, à décrire et démonter sans concession le nouveau système social qui se présentait à lui : l'occident. Ce qui lui a alors de nouveau valu les foudres des autorités, occidentale cette fois, c'est-à-dire l'omerta médiatique et l'oubli forcé.

Dans ce livre, Zinoviev, âgé d'environ 70 ans, retrace les étapes déterminantes de sa vie à la lumière de leur apport à sa compréhension du système social - son heureuse obsession. Zinoviev est bien loin des clichés sur la société soviétique, qui voudraient faire de l'URSS soit un pays de méchants dirigeants avec goulag pour tout le monde, soit au contraire un paradis, la lumière de l'internationale socialiste. Fidèle à sa condition de logicien, il analyse lucidement la société, nonobstant les détails insignifiant sur lesquels glosent sans fin nos soviétologues habituels et s'appuyant sur un vécu dont peu peuvent se targuer. 600 pages d'une lucidité à mon avis inégalée en ce domaine, le tout celà dans un style clair et vivant.

Bref, si vous voulez comprendre la Russie d'aujourd'hui, l'URSS d'hier et l'expérience communiste, un livre mille fois préférable à tous les pensums idéologiques lourdauds qui font lois chez nous, même dans les cercles d'historiens les plus réputés. Un OVNI !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Immersion, 18 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions d'un homme en trop (Poche)
Le communisme "réel" vécu et raconté par un communiste "idéaliste", philosophe, antistalinien, doté d'une mémoire immense, nous faisant partager son amour pour son pays dont il fût émigré de force. La lecture des 300 premières pages m'a semblé plus longue que les 300 dernières, tant les "Moi-je" m'ont quelque peu rebutés. ("Moi-je" normaux pour des "mémoires"). Au final j'ai pris grand plaisir à suivre Alexandre Zinoviev (1922-2006) dans un moment important de notre Histoire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Confessions d'un homme en trop
Les Confessions d'un homme en trop de Alexandre Zinoviev (Poche - 13 novembre 1991)
EUR 13,30
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit