Commentaires en ligne 


19 évaluations
5 étoiles:
 (11)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 E.T. pas téléphoner maison
J'ai lu la guerre des mondes juste avant d'aller voir le dernier Spielberg.
J'ai aimé le film, qui respecte assez bien le découpage narratif du livre, mais j'ai trouvé bien plus de suspens et d'horreur dans la lecture de Wells, et surtout un message politique bien plus profond.
Ce que le film ne montre pas, c'est d'abord la manière...
Publié le 19 août 2005 par Doowap

versus
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Histoire de martiens
Ayant vu le film de Spielberg au cinéma, j'ai eu envie de lire le livre original. Je n'ai pas beaucoup aimé le film mais le livre, en se souvenant qu'il a été écrit au début du XXème siècle, est un modèle du genre en science fiction avec une terrible clairvoyance sur la place des hommes sur terre. Ce livre...
Publié le 21 juillet 2005 par tequilawildcat


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 E.T. pas téléphoner maison, 19 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des mondes (Broché)
J'ai lu la guerre des mondes juste avant d'aller voir le dernier Spielberg.
J'ai aimé le film, qui respecte assez bien le découpage narratif du livre, mais j'ai trouvé bien plus de suspens et d'horreur dans la lecture de Wells, et surtout un message politique bien plus profond.
Ce que le film ne montre pas, c'est d'abord la manière dont les êtres humains vont être rapidement réduits à l'état d'animaux, de fourmis, magnifiquement décrite par le héros du livre et son frère qui errent dans la banlieue londonienne. L'oppression destructrice des envahisseurs est telle qu'en quelques jours la civilisation humaine s'écroule, il n'y a plus de conscience collective. Le film et le livre montrent de la même façon que cette guerre n'est pas vraiment une guerre mais une fuite, que les hommes battent en retraite, qu'il n'y a plus de loi ni d'organisation, simplement des troupeaux humains qui fuient en désordre.
Passons sur la petite histoire des enfants à protéger, le couple divorcé, toute la sauce américaine rajoutée par Spielberg dans le film. Rien de tout ça dans le roman, dans lequel le héros n'a pour seul but que de retrouver sa femme perdue en plein champ de bataille. Le climat est plus oppressant, le héros est seul face à lui-même.
Mais dans le climat politique de la fin du 19è siècle, HG Wells s'attaque en second plan aux effets de la colonisation britannique. Les martiens avaient une telle puissance technologique, un tel dédain pour les hommes, que face à la fuite il n'existait plus que la soumission. Or ces envahisseurs ne sont pas faits pour vivre dans notre monde, et c'est ce qui vaudra leur perte : Wells laisse entendre que les britanniques ne sont pas faits pour vivre dans le monde soumis des colonies, et que tôt ou tard ils vont devoir les perdre. Ce qui s'est bien produit.
Dans le contexte de la guerre au moyen-orient, le film de Spielberg aurait pu s'engager sur cette voie, ce qu'il n'a malheureusement pas fait.
Le roman de Wells se dévore, et il ne s'oublie pas. Notons l'excellente préface de cette édition en Folio.
La Guerre des Mondes est une pièce maîtresse de la science-fiction, elle mérite une place de choix dans votre bibliothèque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Intemporel chef-d'oeuvre. Souvent copié, jamais égalé !, 8 juillet 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des mondes (Broché)
Lorsque H. G. Wells travailla sur ce livre, il y a plus d'un siècle, l'empire britannique était au sommet de sa puissance. Déjà, il évoquait la fragilité de la civilisation occidentale, prête à dispraitre à la suite d'une invasion martienne. En 2005, le film de Spielberg, fidèle à l'esprit du livre tout en l'adaptant à une audience de cinéma, montre à quel point Wells fut visionaire et - hélas - à quel point l'Histoire se répète. Orson Wells adapta le livre pour la radio à la veille de la 2e guerre mondiale, un film à succès sortit durant la guerre froide, et aujourd'hui Spielberg nous fait immédiatement penser à la situation géopolitique actuelle. Revenez donc au texte initial de H. G. Wells, il est d'une stupéfiante actualité et se lit comme le meilleur roman de SF actuel. Plus cinglant que Jules Verne, il vous sera presque impossible de croire qu'il date du XIXe siècle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Independance Day..., 16 janvier 2006
Par 
Esteban Miro (Triel-sur-Seine, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des mondes (Broché)
Considéré, au même titre que Jules Verne, comme le père fondateur de la littérature d’anticipation, Herbert George Wells a abordé des thématiques « neuves ». Le voyage dans le temps, les extra-terrestres, ou encore l’invisibilité font partie de l’imagination fertile de cet auteur anglais dont la véritable vocation est le progrès scientifique et la perfectibilité de l’homme.
Lorsqu’il aperçoit dans le télescope de son ami d’étranges activités sur la planète Mars, notre héros (dont on ne connaîtra – sauf erreur – jamais le nom…) est loin de se douter que les petites étincelles qu’il observe à travers la lunette sont en vérité le décollage des navettes martiennes en partance pour la Terre. Lorsque la première météorite percute une petite forêt aux alentours de Londres, il se rend sur les lieux, partageant ainsi l’excitation de tous les badauds. Y a-t-il un être vivant enfermé dans cette capsule métallique enfoncée profondément dans la terre ? Peut-être a-t-il besoin d’aide ? Soudain, celle-ci s’éveille, et se dresse de toute sa hauteur. Rapidement, notre héros saisit que les intentions de ces visiteurs de l’espace sont tout sauf amicales ! Que peut-on faire face à ce rayon ardent qui pulvérise tout sur son passage ? Les autorités militaires londoniennes tentent de riposter avec les moyens du bord : canons, cavalerie et flotte de guerre. Autant tuer un éléphant avec un morceau de paille… Dans sa fuite, notre héros va trouver refuge dans le pire endroit qu’il aurait jamais pu imaginer…
Incroyable. Un roman essentiellement incroyable, où toutes nos peurs ancestrales prennent une dimension qu’on ne pouvait imaginer dans les années 90 du XVIIIème siècle. Auteur visionnaire, H. G. Wells tisse une intrigue à couper le souffle, où l’humanité devra affronter l’impensable. En sortira-t-elle vivante ? Grandie ? Dieu l’aidera-t-elle ? Alors que Jules Verne mêlait aventure, voyage et science-fiction, H. G. Wells, lui, se fait l’observateur du genre humain, et soulève des questions sociologiques et philosophiques bouleversantes. Un classique qu’il ne faudrait pas uniquement porter à l’écran, mais aussi inscrire dans les programmes littéraires lycéens.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique à redécouvrir ..., 20 décembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : La guerre des mondes (Poche)
Ce classique magistral est le pére de la vague Steam Punk actuelle (ligue des gentlemen extraordinaires, steamboy etc ...) et à lui seul le symbole d'une litterature victorienne magnifique et au charme unique, que l'on se doit de découvrir, ne serait-ce que pour oublier les lamentables adaptations des années 50. En effet, comme le témoigne l'exécrable couverture de cette édition, montrant des soucoupes volantes absentes du livre, l'image populaire de l'oeuvre à été grandement affadie par les reprises bas de gammes les plus diverses.
La guerre des mondes est donc à se réapproprier d'urgence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Histoire de martiens, 21 juillet 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des mondes (Broché)
Ayant vu le film de Spielberg au cinéma, j'ai eu envie de lire le livre original. Je n'ai pas beaucoup aimé le film mais le livre, en se souvenant qu'il a été écrit au début du XXème siècle, est un modèle du genre en science fiction avec une terrible clairvoyance sur la place des hommes sur terre. Ce livre donne à réflechir quant au rôle de l'humanité et permet de relativiser un quotidien fait de guerres et de combats.
Les hommes sont enfin tous unis derrière un même combat !
Quand à la fin... dépechez vous de lire ce lire et vous saurez tout !
Bonne lecture !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Wells, 4 mars 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : GUERRE DES MONDES A (Relié)
Wells, le génie de la science fiction. Génie de la science? Sa passion pour l'espace et le temps l'ont amené à créé l'inimaginable. Mais pourtant. Quelle imagination, quel scénario et quel mérite pour une époque ou les effets spéciaux demandaient du travail "réel". Un très beau livre... et aussi un très beau film. A savourer comme livre historique également!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Métaphore, 16 avril 2014
Par 
GIGI "GCT" (Hermonville, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La guerre des Mondes (Format Kindle)
H.g.Wells fustige les conquérants qui viennent occuper des territoires qui ne leur appartiennent pas, tuent les populations autochtones , pillent leurs richesses, les colonisent. Les sauvages, ce sont les Martiens. Ils se conduisent comme des êtres peu civilisés. Ils ont une haute opinion d'eux mêmes, ils ont tort. C'est très adroit de la part de Wells, cette façon de critiquer la conquête de l'ouest, ou d'ailleurs, le non respect des peuples à disposer d'eux mêmes, la violation des territoires. Ce livre fait réfléchir. Un grand écrivain, à lire et à relire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 En attendant Kindle, 18 février 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Guerre des mondes, La (Format Kindle)
En attendant de pouvoir me procurer le kindle paperwhite nouvelle génération, je stocke les références incontournables. Pour l'avenir et pour la qualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Ennuyeux, 8 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des mondes (Broché)
Avec tout le respect que l’on doit à des grands classiques de la science-fiction et en pensant à tout ce qu’ils ont apporté, je crois que ces œuvres ne sont pas exemptes de critiques, qu’il est malgré tout possible d’en pointer les défaillances et qu’il serait bien dogmatique de se refuser à les écorcher. En conséquence… je vais vous dire tout le mal que je pense de ce livre !

Tout d’abord, cela fait dix ans que j’avais ce bouquin et que je me refusais à le lire. La raison ? La ****** préface de Norman Spinrad qui nous annonce, au détour d’une phrase innocente, LA FIN du livre ! Après avoir tenté vainement de parcourir les premières pages, j’avais donc refermé rageusement ce livre pour le lire plus tard, lorsque j’aurais été enfin apaisé.

Le titre, tout d’abord me semble mal choisi. Il n’y a pas de guerre entre des mondes. Il y a des humains qui se font botter les fesses par quinze pécores martiens. On est loin de l’apocalypse ou d’un space opera ! Rien d’épique ou d’héroïque à attendre. « L’invasion » aurait été un titre plus approprié.

La traduction, ensuite, dans mon édition, date de 1950 et… comment dire… ça a très mal vieilli. Assurez-vous au moins d’avoir une édition réactualisée si elle existe mais il ne me semble pas... Cette question est loin d’être anecdotique. Le langage utilisé et les descriptions sont d’un ennui mortel ! Malheureusement, je crois que ce n’est pas totalement dû à la traduction, mais en grande partie - et je le déplore - au récit d’origine.

Wells a fait des choix de narration qui me déconcertent. On commence par un premier personnage qui raconte son histoire, puis il nous expose le récit à la troisième personne de l’histoire de son frère et enfin on revient au premier personnage pour terminer le livre. Quel intérêt ? La première partie décrit l’arrivée des Martiens et le début de l’invasion avec une lenteur hallucinante. Et les humains sont d’une stupidité à toute épreuve. "Les Martiens sont là ? Ils s’agitent dans un trou en brûlant d’un rayon inconnu tout ce qui traîne à côté d’eux ? Et vous voulez lancer une grenade dans le trou ? Mais vous êtes fou ! Attendons qu’ils sortent du trou et on les chargera à cheval !" Voilà à peu près le résumé du premier tiers. La sensation de panique des habitants fuyant les Martiens n’est pas convaincante à mon avis. On devrait ressentir une impuissance absolue des humains face aux machines qui les assaillent et ce n’est pas le cas. On s’attend à des combats acharnés, mais après quelques coups de canon, il faut se rendre à l’évidence : l’armée britannique n’a pas décroché le rôle principal.

Quatrième remarque, le héros de Wells raconte ses aventures APRES le drame, comme une chronique livré à la postérité, émaillée de temps en temps de considérations assez inintéressantes sur le métabolisme des Martiens. Le côté pseudo scientifique n’ajoute rien et le reste donne un récit trop neutre et pas assez angoissant, ponctué de détails qui n’apportent rien à l’ambiance, contrairement aux livres de Lovecraft (à peu près la même période), dans lesquels le style paraît ancien mais parvient pourtant à être angoissant ; Lovecraft pousse ses personnages à la limite de la folie. Dans ce livre, assez peu. Tout est très trivial. On range les bagages et on s’en va. On panique bien un peu quand les Martiens se mettent à tout détruire, mais cela reste très relatif. Pendant ce temps, les Martiens arrivent tranquillement derrière nous, sans se presser. "Mais au fait, a-t-on arrosé les fleurs avant de partir ?"

Autre chose qui m’énerve profondément : annoncer dans le titre de chapitre un élément important du chapitre, par exemple, eh bien… disons… LA MORT d’un personnage ! Voilà ce qui vient tuer un peu plus le suspens. Ce n’était pas le but, me direz-vous ? Je n’en sais rien. Mais chaque évènement est à ce point délié dans un magma de paroles et de considérations fatigantes qu’on décroche rapidement.

Quelques scènes avec un peu d’action et de tension ont pu éveiller mon intérêt ici ou là, lorsqu’on sortait des sentiers battus, mais elles apparaissaient trop rarement. Le narrateur nous inonde par-dessus ça de noms de villes ou de villages de la campagne de Londres, sans doute par souci de réalisme, mais tout apparaît bien vite très embrouillé et embrouillant pour quelqu'un qui ne connaît pas la banlieue de Londres par cœur (et pourtant, j’ai passé du temps à Londres).

Enfin, je trouve dommage que certaines bonnes idées n’aient pas été exploitées jusqu’au bout, alors qu’elles auraient renforcé l’angoisse et l’horreur du livre, lui donnant ainsi plus de consistance. Et je ne vous dis pas de quoi il s’agit pour éviter de vous gâcher la lecture de ces rares passages surélevés, au milieu de cet océan de platitude.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un livre d'aventure, 18 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Guerre des mondes (Broché)
Un livre excellent pour tout fan d science-fiction qui se respecte et qui a établit les codes d'un genre.
L'histoire est cependant un peu lente à se lancer au début.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xbd8a5cfc)

Ce produit

La Guerre des mondes
La Guerre des mondes de Herbert George Wells (Poche - 2 mars 1990)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 0,01
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit