undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Achetez Kindle Paperwhite

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles5
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Lamia, cette jeune femme de trente-cinq ans est pédiatre dans un hôpital d''Alger. Depuis qu'elle est sans nouvelle de son frère Sofiane qui a tout quitté, est devenu un « harraga », un « brûleur de route » qui ne rêve que d''une chose atteindre l''Occident pour fuir une Algérie en perdition, étouffée par la corruption et la rigueur de l''islam, Lamia est inquiète et se sent bien seule dans cette maison familiale délabrée, hantée par les souvenirs du passé.

« Comme les jours sont longs et que le rêve est difficile. On perd tant de choses au cours d''une vie. On se retrouve seul, avec sa mémoire en lambeaux, des habits oubliés dans la naphtaline, des objets chers qui ne disent rien, des mots sortis de l''usage, des dates accrochées bêtement à la patère du temps, des fantômes qui se mélangent les ombres, des repères troubles, des histoires lointaines. On remplace comme on peut, on s'entoure d'un nouveau bric-à-brac, mais le cœur n''y est plus et le peu de vie qui nous reste s'en ressent. »

Dans cette vie léthargique et austère dans laquelle Lamia s''est ensevelie débarque Chérifa, une jeune fille de dix-sept ans enceinte jusqu''au cou qui dit connaître son frère. Ne pouvant refuser l''hospitalité à cette drôle de gamine « belle comme le diable », Lamia la laisse s''installer.

Mais très vite cette cohabitation va devenir un enfer, Lamia ne supporte plus la pétulance, l''insouciance, les escapades de Chérifa. À bout de nerf, elle la chasse, la récupère, car on fond elle l''aime bien, essaye de lui inculquer l''ordre, le respect. Mais un mot, une réflexion de trop et Chérifa quitte le domicile pour de bon.

C''est une belle histoire d''illusion perdue dans une Algérie misogyne, étouffée par la montée de l''intégrisme religieux où Lamia, avec une touche d''humour et de sensibilité, vitupère, se rebelle devant le fatalisme et l''ignorance de son peuple. En écoutant cette jeune femme courageuse, on oublie complètement que ce roman a été écrit par un homme tant l''esprit et les pensées de Lamia sont présents tout au long de ce livre.

Par la voix de cette femme, Boualem Sansal, nous dévoile les faces cachées de l''Algérie, désertée par les jeunes, ces « Harragas » qui ont choisi d''émigrer le plus loin possible. C''est un livre éblouissant, édifiant que je vous invite à découvrir au plus vite !!
0Commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un des très grands Sansal que cette histoire de l'amitié improbable entre un jeune punkette enceinte et désespérée et une vieille fille intello, sur fond d'un Alger dévasté et surréaliste. Certainement aussi bon que Le village de l'Allemand, bien que le sujet soit moins conflictuel (???) ; et toujours ce style ébouriffant qui, du jour où il a été maîtrisé, nous laisse émerveillés.
On appelle "harraga", en Algérie, les "brûleurs de route", ceux qui s'enfuient sur de embarcations de fortune pour rejoindre l'Europe. On peut se demander pourquoi ce titre a-t-il été choisi. Il y a bien un émigré clandestin dans l'histoire, mais très secondaire. En fait, si j'ai bien compris, les harragas sont ces deux femmes désespérées qui cherchent en elles-mêmes un moyen de s'enfuir. A moins que ce ne soit l'écriture même du livre qui soit cette évasion.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 novembre 2015
Un livre passionnant qui donne envie de lire d'autres ouvrages de l'auteur. Une très belle écriture. On est transporté sur place.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2013
Comme habituellement l'auteur utilise le cheminement d'une histoire pour règler ses comptes avec l'administration Algérienne et dénoncer les abus. Plus surprenante est la trame de cette histoire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 avril 2016
Excellent roman.Il résume une réalité que nous refusons souvent de voir. De plus très bien écrit, se lit facilement, il tient en haleine jusqu'à la fin.

A recommander à tous.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus