undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici ECFR_GNO_Flyout Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles3
3,7 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:2,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce petit recueil de textes dédiés au père absent, dans le souvenir distant de l'enfant, devenu adulte, souvenirs enluminés par le clair-obscur de la nostalgie, du deuil, parfois, apporte du réconfort au père de famille qui le lira - ce d'autant plus qu'il s'agirait d'un cadeau de l'un de ses enfants.

Les textes les plus forts sur le plan sentimental sont ceux de Rudyard Kipling (Tu seras un homme mon fils, suivi de "Lettres à mon fils"), de Jules Renard (le dialogue par courrier échangé avec son père est jubilatoire) et de Balzac (extrait du Père Goriot), dont je retiens le mot de conclusion :

"Une chose digne de remarque est la puissance d'infusion que possèdent les sentiments. Quelque grossière que soit une créature, dès lors qu'elle exprime une affection forte et vraie, elle exhale un fluide particulier qui modifie la physionomie, anime le geste, colore la voix. Souvent l'être le plus stupide arrive, sous l'effort de la passion, à la plus haute éloquence dans l'idée, si ce n'est dans le langage, et semble se mouvoir dans une sphère lumineuse." - p.92.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2014
Une bonne petite compilation des plus beaux textes d'écrivains parlant de la relation entretenue avec leur père. On peut regretter que ce recueil se lise rapidement, juste le temps de prendre goût au style de certains auteurs.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 décembre 2012
Ce n'est pas renversant. Sur un thème comme celui-là, il y avait tant à faire , tant de portes à ouvrir , que ce trop mince document nous tombe des mains !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus