undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

4
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
La ferme africaine - Édition limitée
Format: BrochéModifier
Prix:11,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Dans son roman, écrit à la première personne, l'auteure nous conte ses années passées au Kenya, alors colonie anglaise, à la tête d'une exploitation agricole de très grande taille où plantations de café voisinent avec prairies et terres laissées au libre usage des indigènes Kikuyus. Les Masaïs, guerriers dépossédés de ce qui faisait leur orgueil, les armes, vivent dorénavant du pastoralisme dans une réserve située à proximité. Tel est le cadre de ce beau récit, véritable cri d'amour pour une Afrique depuis longtemps disparue, où coutumes et langues se côtoient sans se mélanger. Les grandes crises de l'époque sont à peine évoquées, la guerre existe, elle est nommée, mais on ne sait pas de laquelle il s'agit. Le temps lui aussi reste comme suspendu : dix ans, vingt ans, trente ans? On ne saura jamais combien de temps a duré cette aventure africaine, mais les personnages de jeunes deviennent des vieillards, on se doute alors que le temps ne se compte pas en années mais en décennies. Curieusement, Karen Blixen ne dévoile rien d'elle-même. Ses amours, nul n'en saura rien (les aficionados du film "Out of Africa", qui a été très librement inspiré de "La ferme africaine", seront bien déçus), et les liens qui se nouent avec les nombreux visiteurs de la ferme, point de chute obligé de tous les voyageurs européens qui traversent le Kenya, que ce soit pour le commerce ou les safaris, Gustav, Denys, Hugh..., sont à peine évoqués, sauf lorsque la mort vient les frapper. Le véritable sujet du livre, c'est la diversité culturelle de ce coin d'Afrique : serviteurs Somalis et Indiens, hiératiques Masaïs et surtout le peuple Kikuyu, qui revit dans toute sa splendeur passée sous la plume de Karen Blixen. Aucune chronologie dans ces notes jetées au hasard des souvenirs, mais une communion totale avec le lecteur, qui aurait bien aimé que la ferme africaine dure encore et encore...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 août 2013
Mon film culte
Le livre que je n'avais jamais lu, est exceptionnel
L'emballage est conforme, pas du tout de déception au contraire
je recommande cet ouvrage
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
J'avais étudié "Le Festin de Babette" du même auteur en classe de 2nde. Je n'en gardais pas un souvenir ému mais la collection Folio Deluxe qui embellit depuis quelques années ma bibliothèque, m'a poussée à lire l'ouvrage peut-être le plus connu de Karen Blixen.

C'est long. Très long. Plus de 500 pages interminables pour celles et ceux qui ne sont pas plus friands que ça d'anthropologie. Sur bien des points, j'ai eu l'impression de relire une resucée de "Moby Dick" à la sauce saga Africa. Point de romanesque ou de sentimentalisme ici mais plutôt un inventaire de la faune et de la flore kenyane, conséquence de l'époque (XIXè) et des origines danoises de l'auteure, pays au combien respectueux mais qui est un général peu connu pour ses soirées bonga bonga à la Berlusconi.

Vous vous dites sans doute, à la lecture de ces quelques lignes, notamment si vous n'êtes pas forcément scientifiques dans l'âme, que ce livre n'est pas fait pour vous. Que nenni car il y a dans cet ouvrage, bien d'autres intérêts. On est ici bien loin du concept de la négritude cher à Césaire et à Senghor... Nous assistons aux relations in vivo entre ceux que l'on appelle encore "les nègres" et les occidentaux au début du siècle dernier. Les premiers sont alors les esclaves des premiers mais aucune once de racisme ici. Leurs coutumes semblent forcément étranges aux "Blancs" mais tout nous est ici décrit avec une grande véracité, sans moquerie aucune. Pas de violence ni de rapports abusifs dans ces relations mais plutôt beaucoup de respect.

On peut également être dérangé si on a comme moi, un petit coeur estampillé "30 millions d'amis", par les liens entre les animaux et les humains somme toute un peu... barbares. Mais là encore, c'était ainsi que cela se passait alors. Il faut savoir quelques fois savoir lire avec d'autres yeux que ceux du lecteur de 2011.

Une des autres forces du livre réside dans le féminisme de Karen Blixen. Pas un féminisme artificiel ou forcené mais plutôt un féminisme que je qualifierais "de terrain". On se doute que ce ne fut pas facile pour une femme de cette époque de tenir une exploitation de cette ampleur et de réussir en même temps, à faire face aux autorités locales. Et pourtant, elle y arrive parfaitement, obtenant le respect de tous, sans jamais faire preuve de faiblesse et sans jamais utiliser non plus sa condition féminine comme circonstance atténuante.

Pour résumer, je ne placerai pas "La Ferme africaine" dans mon Panthéon personnel mais ce livre mérite d'être lu ne serait-ce que pour le fait qu'il appartienne aux grands classiques de la littérature.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 mai 2014
Je comprends le succès de ce livre autobiographique de Karen Blixen, grande dame de l'écriture. L'ouvrage se lit avec plaisir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La ferme africaine
La ferme africaine de Karen Blixen (Poche - 9 novembre 2006)
EUR 8,50

Out of Africa/Souvenirs d'Afrique
Out of Africa/Souvenirs d'Afrique de Meryl Streep (DVD - 2003)
EUR 4,99

Baronne Blixen
Baronne Blixen de Dominique de Saint-Pern (Broché - 2 janvier 2015)
EUR 21,50