undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

22
4,2 sur 5 étoiles
Tours et détours de la vilaine fille
Format: BrochéModifier
Prix:9,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Deux constantes servent de fil rouge dans ce livre, le narrateur amoureux éperdu, maintes fois transi et Paris. Avec Mario Vargas Llosa, vous allez traverser le monde de part en part, à la suite de "la vilaine fille", objet cruel de la passion du narrateur, à chaque retrouvaille l'héroïne dotée d'un nouveau mari, à chaque fois un peu plus improbable que le précédent, brise le coeur de son fidèle admirateur.

Malheureusement, maitrisant insufisamment l'espagnol, je l'ai lu en français, pourtant j'ai eu l'impression d'entendre l'accent sud-américain en tournant les pages.

J'aime le rythme soutenu, l'atmosphère exotique et la folie contenue dans ce livre. Difficile de lâcher cette histoire si riche en rebondissements.

A lire sans tarder, pour un début d'année en gaieté.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
12 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 octobre 2006
excellent livre qui nous transporte a travers 5 superbes villes au gré des décennies qui s'ecoulent; lima la fea, paris la romantique, londres des années 60 mais aussi tokyo et madrid; ensorcelante histoire d 'amour impossible entre deux personnes qui s'opposent et se veulent...la nina mala est vraiment cette "concha su madre", qui peut vous pourrir la vie mais dont vous etes totalement acro quoi qu'elle fasse.......si de plus vous lisez l'espagnol, (travesura de la nina mala) alors vous serez completement englouti par la beauté et le style de cet écrivain péruvien, à lire!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 24 décembre 2009
Encore une superbe histoire racontée par Mario Vargas Llosa. La vilaine fille est cette Lily qui a décidé, très jeune, de mener une vie aux antipodes de son origine sociale. Pour ce faire, elle est prête à tout, le pire comme le meilleur, mais plus souvent le pire.

Tout serait finalement une histoire d'ascension sociale, s'il n'y avait pas eu cette rencontre à leur adolescence entre Lily et Ricardo. Ricardo va connaître bien plus qu'un coup de foudre. C'est carrément une maladie d'amour qui ne le lâchera plus quand bien même cette Lily va lui en faire voir des vertes et des pas mures. A coup de « je t'aime, moi non plus », Lily et Ricardo vont vivre une histoire d'amour passion qui pourrait virer à la haine viscérale si justement cet amour n'était pas aussi profond. Car il s'agit bien d'un amour qui est total, un amour qui s'est installé dans le corps des deux amants, ce corps qu'il martyrisera au gré du temps.

Tout au long de ce livre, on souffre avec Ricardo, le « bon garçon », et j'avoue avoir espéré tout et son contraire. Pourquoi Ricardo ne réussirait-il pas à l'oublier pour enfin vivre ? Et pourquoi Ricardo n'en ferait-il pas davantage pour gagner, non pas le caeur, mais la tête de Lily ? Bref, un livre qui se dévore tant on veut en connaître l'épilogue. Il faut également savoir que certaines descriptions sont assez gaillardes, à l'image de nos protagonistes.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 mars 2008
Ce livre est une saga romanesque, une sorte de cavalcade sentimentale, qui convie le lecteur à un voyage à travers le monde (Lima, Paris, Londres, Tokyo, Madrid) depuis les années cinquante jusqu''à la fin du siècle dernier, sur les traces de Lily la « vilaine fille » dont Ricardo, le narrateur, est éperdument amoureux depuis son adolescence.
Il lui voue un amour tenace et sans limites bien que l'objet de son intense désir apparaisse dans sa vie aussi soudainement qu''elle s'éclipse sans crier gare laissant derrière lui le goût amer de jouer à un jeu bien cruel.
Au cours de ces quelques décennies que couvre l''histoire, le personnage de Lily, dont l''identité change au gré de ses multiples maris, reste aussi insaisissable qu''il est difficilement définissable : un caméléon prêt à tout pour accéder à d''indicibles perspectives pas forcément honnêtes mais en tout cas toujours intéressées. Une personnalité qui exaspère à bien des égards par son inconstance mais qui, grâce à la narration pleine de vitalité de l''auteur, est capable de fasciner par ses inclinations à rebondir et à se renouveler.
Ainsi donc, c'est au gré des tours et des détours de l''existence tumultueuse de cette vilaine fille que se construit la vie de Ricardo traversant des époques et des lieux aux multiples « révolutions » culturelles, politiques, sociales et morales. C''est aussi à ce niveau un enchantement car cette variation de lieux et de contextes, aux rebondissements qui répondent à toutes nouvelles retrouvailles, tend à placer le lecteur en continuelle attente à l''instar d''un feuilleton.

Pour ma part, j''ai eu beaucoup de compassion pour Ricardo, le « bon garçon », et son amour démesuré qui n''a hélas eu que bien peu d''écho si ce n''est un comportement tout en froideur, en détachement et égoïsme, pas vraiment en adéquation avec l''intensité de ses sentiments. Souvent, au cours de la narration, j''ai souhaité qu''il parvienne à oublier cette femme, qu''elle disparaisse définitivement de sa vie et qu''il puisse enfin s'en libérer et en faire son deuil. Car cet amour, qu'elle a rendu tellement inaccessible, a pour le moins été dévastateur. Mais le livre n''aurait ainsi pas pu suivre l''orientation que l''auteur exigeait sans doute, à savoir l''échec. Celui, évident d''une part pour Ricardo dans son amour impossible qui a sclérosé voire aliéné toute sa vie mais aussi d''autre part pour la vilaine fille dans le refus de sa condition issue d''une classe populaire qui l''a conduite à perdre jusqu''à son identité dans cette quête inlassable de liberté et d'émancipation sociale.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 mai 2009
Effectivement que de tours de malice de la part de cette "vilaine fille" qui accable un peu plus ce pauvre Ricardo "le brave gars" au fil des chapitres ! Cette abominable femme, obscur objet du désir d'un masochiste en puissance. Plus il prend des coups, plus il tend à nouveau le bâton.
Ce roman parle de l'histoire d'une obsession amoureuse, d'une passion destructrice. L'auteur se permet une fioriture de fantaisies, plus scabreuses les unes que les autres. Ce héros "ange gardien" d'une femme "la nina mala" dans son titre original, qui se soucie peu de son amour, qui use et abuse de ce personnage victime du mépris de sa bien aimée. Ne s'empressant que dans les situations ultimes, le lecteur est happé par les péripéties truculentes de ce pauvre serviteur. Le récit nous harponne dans un voyage rondement mené. A travers ce roman VARGAS LLOSA nous conte son pays par le biais d'une narration sombre, alarmiste, l'auteur faisant parler l'oncle de Ricardo sur le devenir politico-économique de son Pérou natal.
Langage franc, tendu, copieux et rapide propose une analyse introspective matinée de créations disproportionnées, tonitruantes, sans morale. Œuvre très dense, nous voyageons entre fiction et réalité dans une langue limpide. Mensonges, manipulations, cruautés, trahisons sont au rendez-vous. Et décalage entre un amoureux éconduit jusqu'à sombrer dans la folie (clin d'œil à Flaubert) tentant vainement de lutter contre l'ambition de cette "nina" mercantile. Mais la fin ne nous laisserait-elle pas envisager ce personnage cupide sous d'autres augures ? Alors, peut-être pas si amoral que ça, le message de Mario V.L...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 mai 2008
Je partage l'avis des autres commentateurs sur la beauté du style et la fluidité de la narration.

A mon sens, le narrateur et son amour sont deux facettes d'un même défi : celui de l'exil. Il y a probablement des échos douloureux de l'expérience de l'auteur, sous couvert de légèreté et d'humour.

Qu'il soit politique, économique ou simplement romantique, l'exil des personnages principaux ou secondaires les consume - d'une manière ou d'une autre. L'amour non partagé, thème central de l'ouvrage, est donc vu comme une forme d'exil intérieur. Le kaleidoscope de la vie affective du narrateur contraste avec l'activité professionnelle répétitive et morne du narrateur.

L'immobilité géographique du narrateur et le vagabondage de l'objet de ses sentiments sont un écho de la mobilité géographique de son alter ego et de l'emprisonnement affectif de la vilaine fille. La perspective ainsi esquissée est à la fois universelle et très intime.

C'est sans doute ce qui fait la force et la beauté de cet ouvrage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 avril 2007
Je sors de cette lecture complètement ébloui! Je ne raconterai pas l'histoire que l'on trouvera en quatrième de couverture. Je voudrais simplement dire que ce livre est d'un charme fou. C'est le premier que je lis de cet auteur et je vais bien entendu me jeter sur plein d'autres. Quelle imagination, quel style et quel art dans la construction du roman! Je suis étonné des réti censes d'un des commentateurs concernant la traduction de Monsieur Bensoussan que j'ai trouvée exceptionnelle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 19 janvier 2007
CE LIVRE COMMENCE PAR UNE AMOURETTE MYSTERIEUSE ENTRE DEUX ADOLESCENTS AU PEROU ET VA SE POURSUIVRE A TRAVERS LES DECENIES, LES MODES ET COURANTS ET PLUSIEURS CAPITALES DU MONDE... LA VILAINE FILLE VA CHANGER D'IDENTITE A CHACUNE DE SES RENCONTRES AVEC UN RICARDO IMMENSEMENT AMOUREUX DE SA PETITE CHILIENNE.

UNE FABULEUSE HISTOIRE D'AMOUR ET DE PASSION EN DEUX ETRES QUE LA VIE RAPPROCHE CHAQUE FOIS.

ENVOUTANT ET TROP COURT
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 janvier 2007
transportée à chaque page par un récit vivant qui ne laisse jamais place à l'ennui, je termine cette lecture passionnante. La traduction est alerte- je lis habituellement en espagnol les oeuvres des auteurs de langues espagnole ; j'achèterai d'ailleurs l'oeuvre originale pour travailler un peu la traduction- Le cadre géographique de ces aventures humaines me plaît beaucoup : l'Europe, l'Amérique dite latine !..le Japon. Un régal. J'aime le littérature sans être une bonne lectrice. Ces personnages me parlent et leur désarroi me touche...mission impossible que d'aimer, on se sent moins seul(e)à travers ces lignes partagées.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 novembre 2010
C'est un ouvrage plaisant à lire et qui, par ses incessants rebondissements, accroche le lecteur.
On est avec l'auteur dans son monde où la nature humaine est bien représentée. Et aussi la vie économico-politique du Pérou sur des décennies. On est à ses cotés dans la vie d'une certaine vie sociale à Lima et aussi en Europe pour certains de ses ressortissants qui s'y sont réfugiés. C'est le deuxième ouvrage que j'avais lu de cet auteur après celui de la vie de Gauguin et de sa grand-mère et on comprend mieux pourquoi cet auteur prolixe et qui exprime bien les détours de la nature humaine et le fatalisme de certains de ses héros a reçu cette année le prix Nobel de Littérature.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La Guerre de la fin du monde
La Guerre de la fin du monde de Mario Vargas Llosa (Poche - 4 mai 1987)
EUR 11,90

La Fête au Bouc
La Fête au Bouc de Mario Vargas Llosa (Broché - 22 avril 2004)
EUR 10,20

La tante Julia et le scribouillard
La tante Julia et le scribouillard de Mario Vargas Llosa (Poche - 14 mai 1985)
EUR 9,50