undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:10,40 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Livre prodigieux. Pourquoi ? Peut-être parce que un des thèmes est l'injustice, mais une injustice d'autant plus intolérable qu'elle s'exerce sur des handicapés dont l'auteur nous fait sentir le désarroi et l'impuissance. Mais c'est aussi de la SF, à l'ancienne, pleine de confiance en l'avenir, ce qui rend cette description ni trop triste ni trop pesante. Parce que dans ce futur proche on vient d'inventer le remède final à l'autisme, au prix du chamboulement de la personnalité du malade. Sauf qu'à force de travail notre société à réussi à intégrer certains autistes dans la société. Ceci est l'histoire d'un choix terrible, rester soi-même avec ses handicaps ou accepter de devenir un autre, meilleur.
Livre magnifique.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un roman qui a pour héros un autiste de haut niveau. Il travaille pour une multinationale au sein d'une équipe d'autres autistes matheux dans la conception de nouveaux algorithmes et la recherche de 'patterns' dans des données expérimentales médicales et pharmaceutiques. Ce département tente de développer de nouveaux algorithmes sous une nouvelle approche, du fait de la structure neurologique particulière des autistes-matheux, de leurs aptitudes et de leurs handicaps propres.

Ce roman donne une vision décapante du monde vu par les yeux d'un autiste, qui toujours dépasse les faux-semblants et échappe au folklore ambiant pour voir les faits de la manière la plus factuelle qui soit (distinguant par exemple les "leaders naturels" auto-proclamés de son entreprise pour les (***censuré***) qu'ils sont.

Le pitch du roman, est le suivant: il arrive un traitement (nanotech / rétrovirus + traitements médicamenteux) qui pourrait transformer des autistes adultes en "normaux", et l'entreprise exerce de fortes pressions pour qu'ils suivent ce traitement, pour des raisons visiblement pas très claires (raisons d'images? mise au point de ce traitement expérimental sur des cobailles gratuits? En tous cas ça n'est pas très clair... Et la suite de l'intrigue montrera que la motivation est peut être même encore plus trouble qu'elle n'en a l'air).

Le problème, du point du vue du héros, c'est qu'être autiste ça n'est pas seulement un handicap, c'est sa personnalité, c'est (entre autres) sa structure neurologique particulière qui fait qu'il aime ce qu'il aime et qu'il pense ce qu'il pense, et c'est même à cause de (ou grâce à) son syndrome qu'il est très performant dans le travail qui est le sien et qu'il aime faire. Alors, doit-il s'intégrer à tout prix dans une société "normale" en tant que sujet "normal"? Faut il sortir de sa place à part pour être accepté comme pair par des gens et accomplir les mêmes gestes apparemment absurdes et autres rituels inutiles que ses amis normaux? Le prix pourrait en être sa personnalité, son amour pour la musique de Bach et de Schubert (ou en tous cas une transformation de la perception de la musique qu'il aime tant), et plus généralement un changement de perception de toutes les choses qu'il aime faire et des raisons pour lesquelles il aime les faire...

L'écriture d'Elizabeth Moon est agréable et facile à lire, le héros est méthodique, lent, logique, un peu obsessionnel, il avance doucement mais constamment. Les persos centraux sont très bien vu. L'auteuse est très bien renseignée sur les "high functionning autistic disorders" et les "autistes de haut niveau" (i.e. avec le langage), elle décrit très bien les difficultés sur certaines choses de la vie quotidienne, les choses qu'il déteste et pourquoi, ou ce qui l'ennerve et pourquoi, les routines et rituels qu'il entreprend et quel est leur rôle, ou ce qu'il remarque en priorité et qui le fascine et comment et pourquoi il peut s'y absorber pendant des heures. Bref, l'auteuse est très bien renseignée. Elle fait bien sentir le filtre de perception différent qui s'intercale entre la réalité et le héros: là où notre attention serait attirée en priorité sur des visages humains ou des voix humaines ; le filtre de perception du héros traitera en priorité les couleurs, les nombres, les répétitions, les motifs, et les détails. L'attention du personnage principal et ses intérêts sont atypique. C'est souvent un motif de la moquette ou un alignement formé par tels ou tels objets qui sera remarqués en premier par les personnages principaux alors que la voix humaine est perçue comme un simple bruit parmi d'autre sauf si il se concentrent dessus et essaient de décoder les mots, et les visages humains ne sont que des formes parmi d'autres pas très faciles à reconnaître, et surtout pas de loin...

Ce roman me rappelle la réussite de Mark Haddon dans Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit en faisant d'un personnage central autiste une personne crédible et étoffée. (Le roman de Mark Haddon n'est pas de la SF, c'est juste un adolescent Asperger qui découvre des secrets familiaux). Son monde est un futur proche pas très différent du notre mais avec des idées assez bien vues sur le futur de la médecine, de la justice, de la nanotech et de pas mal d'autres sujets perçus à travers la vie quotidienne.

La fin du roman n'est pas aussi intense que ce que je l'avais espéré: un retournement peu attendu et peu expliqué (voire peu crédible) est suivi d'une fin un peu courte. Mais bon, je suppose qu'elle avait déjà dit tout ce qu'elle avait à dire. Et j'ai passé un très bon moment avec ce roman.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce roman est susceptible de plaire à un large public, y compris aux lecteurs les plus fermement réfractaires à la science fiction.
L'action se déroule dans un futur proche (jamais précisé exactement), vraisemblablement dans la première moitié du 21ème siècle. Les principaux éléments qui permettent de classer cette œuvre littéraire dans la catégorie science-fiction sont les suivants: légère anticipation sur notre époque, et quelques "évolutions" médicales et éthiques (progrès ou pas ?).

Le personnage principal, Lou Arrendale, est âgé d'environ 35 ans. Il fait partie d'une "section" spéciale composée de personnes autistes travaillant sur l'analyse des structures (mathématiques), dans une grande compagnie.
Sans trop m'avancer sur le domaine de l'autisme (que je ne maîtrise pas), je dirais que les membres de cette section semblent atteints, à des degrés divers, du syndrome décrit par Danniel Tammet dans ses livres-témoignages (notamment "Je suis né un jour bleu").
Ils font partie de cette génération d'autistes pas assez jeunes pour avoir bénéficié d'une opération devenue banale (dans ce roman) ; c.-à-d. modifier le gène de l'autisme chez le nouveau-né. Cependant, des équipes de recherche européennes viennent de réussir certaines expérimentations pour modifier le fonctionnement de cerveaux d'animaux vivants et adultes....

Pour l'anecdote et parce que Lou Arrendale est un mathématicien, je lui rends justice en signalant quelques erreurs dans cette édition (erreurs de traduction dues au passage au système métrique, je suppose):
1-La surface des dalles dans le couloir de la laverie est probablement de 900cm² (30cm x 30 cm) et non de 30 cm², sinon la page de réflexion qui suit cette constatation est fausse (voir le chapitre 9).
2-La vitesse de la lumière dans le vide est en réalité de 300 000 km/s et non de 300 000 m/s (voir le chapitre 19).
Bon, j'arrête avec ces détails.

J'ai beaucoup apprécié le procédé (non systématique) de narration qui selon les chapitres nous offre, soit le point de vue d'un narrateur extérieur , soit le point de vue du personnage principal (autiste). Ses comportements autistiques, que nous aurions tendance à qualifier d'étranges ou atypiques deviennent très compréhensibles lorsque nous prenons connaissance de ses troubles et de ses raisonnements.

Ce récit d'Elizabeth Moon est certes touchant, mais sans tomber dans le pathos ou la commisération.
Il n'est pas dépourvu non plus d'une certaine dose d'action et de suspense, mais pose surtout la question de ce que peut bien signifier "la normalité". Belle et intéressante question qui nous concerne tous, que nous nous considérions "normaux" ou pas...
44 commentaires|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Lecture fluide, histoire bien documentée, un brin de science fiction (l'histoire se déroule dans un futur où la thérapie génique n'en n'est plus à nos balbutiement actuels et où certaines pathologies sont donc traitées dès la naissance). Très beau, bien construit, je ne me suis pas ennuyée une seconde et ai eu grand plaisir à cheminer avec le héros.
Plus élaboré pour moi que "des fleurs pour Algernon" que j'avais déjà beaucoup apprécié.

En conclusion, je le recommande donc vivement!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2013
Tout ce qui est dit dans les commentaires précédents est exact. Mais ce qu'ils ne disent pas c'est que ce livre est profondément ennuyeux et répétitif. J'en suis à la 300ème page (sur 569) et il ne s'est encore pratiquement rien passé. Je crois que je vais abandonner...Alors oui, l'auteure connait bien l'autisme, et c'est un sujet très intéressant, mais avait-elle vraiment besoin de 600 pages pour nous le faire comprendre?
Dans le genre plus court (et plus ancien) sur un thème très voisin essayez donc "des fleurs pour Algernon" de D. Keyes
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 octobre 2010
Ce livre "imaginaire" est écrit dans le sens d'un avenir lointain,
mais ps si lointain que cela.
Des manipulation existent déjà.
Bien pou mal à chacun de prendre position.
Mais beau coup de raté pour peu de réussite.
faisons confiance à notre propre force humaine
en à la nature.
Livre passionnant.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,42 €
9,20 €