undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles11
4,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:7,10 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 mars 2010
Entre 64 et 70, Bouvier retourne au Japon dans l'objectif d'écrire un guide, commande d'éditeur.
Il est évidemment contraint de constater qu'il n'y comprend rien. Il envisage de renoncer, hésite, s'accroche, puis se laisse envahir.
Ses notes ont toujours alors quelque chose de plus et sentent la difficulté d'être. Des trouvailles de langue, une certaine grâce. Mais une insatisfaction constante aussi.
Parce que Bouvier se heurte au mur d'une civilisation sclérosée, dressée comme une muraille dans ses académismes (c'est le Vide). Il s'en énerve, gratte plus loin, s'en irrite davantage.
Sans le formaliser clairement, il sait qu'elle lui tend un miroir. Or lui cherche simplement les raisons de son existence en sondant celle des autres (un Plein, en somme, qui se dérobe).
0Commentaire|40 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2013
Ce livre rassemble les carnets de Nicolas Bouvier lors de ses deux ans de vie au Japon dans les années 60.
Il ne voyage pas cette fois, il réside dans ce pays avec femme et enfants. Ces notes seront un moyen pour lui de disserter sur les différences culturelles entre le Japon et l’occident, et de mettre à plat son ressenti dans ce pays dans lequel il se sent seul, les autochtones ayant des difficultés à frayer avec les Gaijins.
Il nous présente une image intéressante du Japon dans les années 60, vu par un Européen qui essaie d’y vivre et pour qui les usages paraitrons hermétiques, tellement emprunts de protocole et dépourvus d’improvisation.
Ici le collectif passe avant l’individu, le japonais avant l’étranger et l’homme avant la femme, même si nous verrons que paradoxalement elles se montreront plus dégourdies que ces derniers à force d’être envoyées en première ligne afin d’éviter à leurs époux de perdre la face.
Réflexions et observations consignées ici avec humour, tendresse et un plaisir de découvrir et de comprendre propres à Bouvier. De belles tranches de vie dans une prose impeccable et très soignée, une vision du Japon intéressante et toujours d’actualité, un voyage très intériorisé.
A conseiller à ceux qui rentrent du Japon pour confronter leurs souvenirs à ceux de Nicolas Bouvier.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2014
Songer qu'on a donné le Goncourt à Houellebecq après avoir lu ça fait désespérer de notre époque.
C'est riche, c'est beau, c'est drôle, ça fait rêver, réfléchir, c'est contemplatif autant que lucide et sans complaisance. C'est intelligent sans jamais se prendre la tête. Ce type là était plus qu'un écrivain, c'était une sorte de génie.
Je trouve le style merveilleux de concision, d'inventivité et de pouvoir d'évocation.
Le ton est tantôt sérieux et tantôt badin, toujours empreint d'humilité.
J'avais adoré L'usage du monde et je m'attendais tranquillement à être un tout petit peu déçu par mon deuxième Bouvier, comme on l'est par le deuxième volet d'une trilogie au cinéma. Mais bien au contraire.
C'est une très belle oeuvre d'art littéraire.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2006
Un livre fait de petits chapitres à lire comme on goute une boite de repas Japonaise (un o'bento ou Bento-Box): des petits morceaux de "choses" qu'on ne reconnait presque pas. Mais c'est goutu...et on ne sait jamais à l'avance quel saveur aura la prochaine bouchée.
0Commentaire|33 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juillet 2013
Nicolas Bouvier reconstruit un Japon intérieur, ancré dans le présent éternel. Pas de descriptions géographiques dignes d'un guide touristique, mais une introspection permettant de communier avec les habitants du Pays du Soleil levant.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 août 2013
Un véritable voyage à la découverte de la culture japonaise à une époque donnée, mais sans jamais tomber dans le cliché. Ce livre est parfait si vous cherchez du dépaysement.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2013
En prèparation à un voyage au japon. je relis les oeuvres de Nicolas Bouvier , qui a vécu là bas .l'usage du monde , les chroniques japonaises et le merveilleux: " Le vide et le plein " , toujours actuelpour comprendre la mentalité japonaise et vivre au mieux un rapport positif et riche avec ceux qu'on approche . Son style , vivant , ses remarques fraiches , intelligentes, sa sensibilité nous le livre autant qu'il entrouvre une porte sur le " Mystifiant " Japon qui l'a fait et défait .
Nicole Guillon
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2012
Un livre très intéressant et agréable à lire.
Nicolas Bouvier raconte, avec une bonne dose d'humour, son séjour au Japon et casse beaucoup des préjugés que j'ai eu jusqu'à présent sur ce pays.
J'ai apprécié ce livre parce que l'auteur ne cherche pas à cacher les hauts et les bas de la société japonaise et explique assez bien ce qui a fait que la société japonaise soit telle qu'elle est aujourd'hui.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juin 2014
Je reviens d'un voyage au Japon et ai trouvé échos de pas mal de mes observations. Un livre très fin.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 juin 2013
Un livre un peu difficile à lire sur les premiers chapitres puis l'auteur livre ses sentiments avec plus de simplicité et de sensibilité ce qui rend la lecture beaucoup plus agréable. Au fil des pages, j'ai retrouvé le Japon tel que je l'ai analysé le tout décrit avec une grande finesse.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €
9,50 €
7,10 €