undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

9
4,0 sur 5 étoiles
Montaillou, village occitan de 1294 à 1324
Format: PocheModifier
Prix:11,90 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

30 sur 31 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce livre n'est pas un roman historique mais son inverse: un livre d'histoire raconté de telle manière qu'il peut se lire ' presque ' comme un roman. Emmanuel Le Roy Ladurie, grand historien et ancien professeur du Collège de France, s'est servi du registre d'inquisition de Jacques Fournier qui a interrogé presque tous les habitants de ce petit village de l'Ariège du 14ème siècle à un niveau de détail jamais atteint par les autres inquisiteurs pour reconstituer dans le détail la vie quotidienne de ses habitants. Et c'est fantastique. Au fil des pages, vous plongerez dans un monde si près de nous et en même temps si lointain, vous ferez la connaissance de gens simples qui ont véritablement existés et dont certains pourraient très bien être parmi vos ancêtres' L'histoire tout comme la science-fiction a ceci de merveilleux qu'elle peut nous plonger dans des sociétés où les normes et les mœurs sont si différentes des nôtres, tout en paraissant la notion même de normalité à ceux qui la vive, qu'elle nous permet de prendre du recul sur notre propre société, nos propres mœurs et nos propres normes.

Et ce livre d'histoire le fait comme aucun autre, en s'attachant à une analyse micro-historique qui rend ces personnages si lointains et si vieux tellement proches de nous, car leur rendant leur statut d'humain. Découvrez les humeurs, les croyances, les traitrises, les histoires d'amour de ses villageois, qui se sont toutes réellement passées. Découvrez qu'à l'époque, les parasites étant partout, chacun se faisait épouiller tous les jours par son voisin ou sa voisine et que cela était un grand moment de vie sociale et d'échanges, dont l'auteur déplore la disparition. Découvrez le pouvoir qu'avait le prêtre sur son village, la rareté des livres, les métiers pratiqués, les contacts avec les Sarrazins de l'Espagne proche, les milles et unes manières que l'on avait d'avoir une vie heureuse dans l'Ancien Régime, le tout sur fond de la dernière estocade de l'Eglise catholique de Rome contre les hérétiques Cathares. Un chef d'oeuvre, qui saura vous rendre l'Histoire humaine et passionnante.

A noter que l'époque décrite par le livre est très proche de celle du roman Le nom de la Rose : Jacques Fournier l'inquisiteur deviendra pape juste après Jean XXII, qui est le pape décrit dans le roman (mais les lieux diffèrent).

Points forts :

* Un livre d'histoire qui se lit comme un roman
* Description précise de la vie quotidienne de dizaines de personnes modestes ayant réellement existées
* Reconstitution anthropologique passionnante de la vie quotidienne du village de Montaillou (qui existe toujours)
* Vous réconciliera avec l'Histoire !

Points faibles :

* Si vous êtes vraiment réfractaire à l'Histoire, il est possible que vous n'accrochiez pas
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce texte porte sur l'éradication de " l'hérésie " cathare ....
C'est une intime exploration des pays d'oc au 13e siecle ..
Je précise que j'ai lu et relu ce livre dans cette édition : Montaillou, village occitan de 1294 à 1324 qui est beaucoup plus digeste du fait du format ( plus aéré ) et des nombreuses notes et des extraits d'archives ..
Entre 1208 et 1249 le sud de la France est l'objet d'une véritable croisade car le Languedoc avait été conquis par la religion cathare...
A l'issue de cette croisade le Languedoc serra rattaché au domaine royal le catharisme serra éradiqué par le sang et la répression violente ...
C'est une véritable apocalypse pour cette province à la riche et très ancienne civilisation ...
Tout est bouleversé à l'issue de cette croisade et le pays est définitivement mis en coupe réglée après avoir été saigné à blanc ( c'est un euphémisme ... )... les élites du pays sont ravagées .. la terre est labourée jusque la roche sous l'humus pour extirper toute résistance ..
On ne saurait trop insister sur le caractère excessivement meurtrier du rattachement et de la subordination au pouvoir royal ..
C'est une province meurtrie qui tombe dans les mains du " roy " ...
Après la guerre vient la paix mais le pays considéré ( " à juste titre " ) comme hérétique subit ensuite les affres de l'inquisition ...
District après district et suite à des enquêtes ... à des dénonciations : les âmes sont examinées dans les moindres détails et les moindres coins et recoins ( des esprits comme des terroirs ) ...
......................................................................................................................
Je crois qu'il serrait déplacé de faire ici un exposé sur les cathares .. la croisades ... l'inquisition .. le caractère hautement traumatique du rattachement du Languedoc au domaine royal ..
Il convient plus à mon avis d'insister sur les innombrables qualités de cet ouvrage ....
........................................................................................................................
Dans l'évêché de Pamier en ariège les archives de l'inquisition conservent la trace du passage au tamis des consciences de ce village qui du répondre aux questions des inquisiteurs ou ( et ) passer au bûcher ..
A la lecture de Montaillou il y une chose que l'on comprend : c'est que l'enfer est sur terre et pas dans le monde à venir !
Les interrogatoires portent sur tous les aspects de la vie et de la mort car c'est une enquête sans limites que celle qui est autorisée pour débusquer l'hérésie ...
C'est également une UNIQUE occasion de pénétrer et presque toucher et entendre ces gens parler de leur voisins .. de leurs intérieurs .. de leur pensées ... de leurs péchés ... de leur seigneurs ... de leurs soucis .. de leurs bêtes .. de leurs plaisirs ( même les plus coupables ) et des cathares bien sûr ...

Montaillou village occitan est le mémorial d'un pays dont le sol fut labouré avec son propre sang et c'est une expérience médiévale ( d'une intense et unique intimité ) ...
..........................................................................................................................
Si vous ne deviez lire qu'un seul texte sur le moyen âge c'est celui ci qu'il faudrait lire ! ....
..........................................................................................................................
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 23 juin 2015
Certes l' approche n' est pas toujours facile: le méticuleux travail de l' historien peut décourager ceux qui s' attendent à un récit. Avec ça, l' édition Folio propose une typographie pour le moins catastrophique. Une fois ces réserves techniques faites, on se trouve face à une oeuvre qui modifie profondément notre regard sur l' histoire. Il y a un avant et un après Montaillou.
Méthodiquement et par touches, Le Roy Ladurie redonne chair et os à des villageois disparus il y a sept cents ans. Il leur rend leurs âmes, noires ou pures. Sans rien de factice, sans effet de style, se recompose une palette de sentiments humains qui nous relie à tous ces personnages. Ce sont nos proches, nos égaux. Et avec ça, comme ils sont loin parfois. C'est un monde en liberté surveillée comme le troupeau de gnous encerclé de lions. La mort rode partout dans une certaine indifférence de la part des futures victimes résignées. Malgré tout ça,la solidarité, la générosité, comme la cupidité ou la traitrise animent cette petite société accrochée à sa montagne avec un puissant désir de vivre le présent. Si l' on revient souvent dans les pas des mêmes personnages, c' est le fait du travail d' étude par thèmes, qui fait revisiter les mêmes scènes sous un autre éclairage. Ceci n' est pas gênant, au contraire, et contribue à définir plus finement les contours des caractères. Il est rare qu' un travail scientifique véhicule autant d' humanité. Ce n' est pas le fait d' une complaisance, mais au contraire une rigoureuse fidélité aux documents exploités. La vérité est extraite des mots mêmes des protagonistes d' il y a sept siècles. C' est leur vérité.
Quand on referme Montaillou, on ne quitte pas le village tout de suite. On se retourne en s' éloignant pour continuer à l' apercevoir au loin.
Une oeuvre exceptionnelle à recommander à quiconque a le courage d' essayer une profonde immersion dans le temps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 octobre 2011
l'auteur est un historien dont chacun connait la qualité; on ne lache pas ce livre tant il est passionant, je le recommande vivement meme pour un premiere approche
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 novembre 2012
Histoire de montaillou passionnante et très peu connue par rapport à l'ensemble des villages cathares, plein de delicatesse,
je recommande.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 octobre 2014
Voir les conseils et les directives | 4 plus de mots requis.
Voir les conseils et les directives | 4 plus de mots requis.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 février 2013
J'ai rendu visite cette amie à la fin de l'année et elle m'a dit avoir été incapable de lire ce livre tant l'impression était défectueuse ce qu'elle m'a fait constater . Effectivement les caractères ne sont pas nets , grisâtres et irréguliers dans
l'intensité . J'ai vérifier en essayant de lire et au bout de quelques pages de lecture je confirme que c'est pénible , au
point d'être illisible . Avec des petits caractères comme ceux-là l'impression doit être nette et noire . Folio ne m'avait pas habitué à une telle malfaçon ; je vous ai assez commandé de livres et c'est la première fois que je vois une impression
aussi minable .
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 novembre 2012
Acheté, suite à la lecture du livre "L'Inquisition" de Monsieur Didier Le Fur (excellent par ailleurs), j'ai été désagréablement surpris par l'aridité du livre. Cette étude, trop fouillée, trop détaillée, revenant sans cesse sur des détails et des références est rébarbative. On peut se poser la question de savoir la part de responsabilité du parisianisme le plus étroit entrant dans les recommandations de lecture d'un tel ouvrage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 septembre 2009
Montaillou, c'est un des best sellers écrit par un historien et quel historien... Cependant, je trouve l'approche trop sociologique et ethnologique.... Il y a quelques bons passages notamment sur le rapport à la mort et les moeurs sexuelles de l'époque. Pierre Clergue, le curé du village, n'était pas un ange... Au final, je reste un peu sur ma faim...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Montaillou, village occitan de 1294 à 1324
Montaillou, village occitan de 1294 à 1324 de Emmanuel Le Roy Ladurie (Poche - 1 janvier 1985)

Dieu et nous seuls pouvons
Dieu et nous seuls pouvons de Michel Folco (Poche - 12 octobre 2006)
EUR 7,20

Les murailles de feu
Les murailles de feu de Steven Pressfield (Poche - 7 mars 2007)
EUR 8,65