undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

2,8 sur 5 étoiles6
2,8 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour qui veut comprendre le cheminement littéraire de l'auteur, Le procès verbal est une lecture requise. Avant sa période de révolte, Le Clézio fait ici une projection de ses propres interrogations et angoisses. Ce roman a en effet été écrit au début des années 60 dans le contexte de la guerre d'Algérie ou les jeunes étaient susceptible d'être envoyés au contingent.
C'est dans ce climat et vraisemblablement dans une idée de refus que Le Clézio rédigera l'histoire d'Adam Pollo dont on ne sait pas vraiment s'il est fou ou trop lucide. Ce que l'on constate c'est le sentiment de liberté qui anime le personnage. Une liberté très "anarchique", trop naturelle.
Adam Pollo est un personnage subversif qui décide de refuser la civilisation en s'abritant seul sur des hauteurs dans une maison vacante près de la mer. En état de léthargie, il livre ses réflexions sur son environnement et sur ses pérégrinations dans le monde civilisé.

S'il peut apparaître bizarre au premier abord, ce roman incarne les idéaux naïfs de la jeunesse communs à beaucoup d'entre nous. Le désir d'évasion, d'indépendance, de changement, d'exploration mais aussi une certaine peur du monde, de la modernité, un rejet du conformisme. On dit que ce livre s'inspire dans la forme de L'étranger d'Albert Camus. L'idée du personnage y ressemble assez mais je trouve le contenu beaucoup moins idéologique et l'on s'identifie beaucoup plus au personnage de ce roman qu'à celui de Camus.
Le procès verbal souffre de quelques longueurs mais cela ne rebutera pas le lecteur s'il a déjà abordé le style de l'écrivain. L'auteur déploie déjà toute sa virtuosité dans les descriptions imagées et détaillées jusqu'à la moelle.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2003
Procès Verbal est vraiment déroutant, on ne sait que penser de ce roman: les idées s'enchainent sans cohérence apparente car Adam Pollo est fou; et puis tout d'un coup, le discours redevient fluide: ce sont les personnages annexes qui parlent et donnent leur point de vue. Le CLézio joue avec le lecteur, il barre des mots, ne termine pas certaines phrases, invente des articles de journaux, rajoute de la ponctuation inutilement, c'est étonnant!
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le procès-verbal/J.M.G.Le Clezio/Prix Renaudot 1963.

« Il y avait une petite fois, pendant la canicule, un type qui était assis devant une fenêtre ouverte. »
C’est un début curieux pour un roman et de suite on se demande si Adam Pollo sort de l’armée ou de l’asile psychiatrique, car on découvre au fil des pages un récit bizarre, déroutant, riche d’incohérences et d’absurdités.
Adam, la trentaine, est un solitaire plutôt marginal qui veut d’une certaine manière s’évader du monde qui l’entoure et vivre en toute indépendance. Il vit seul dans une maison abandonnée dans le Sud de la France. Contemplatif.
Les cahiers d’Adam sont le procès verbal de cette expérience vécue par un individu soit fou soit lucide, en tout cas intelligent et cultivé qui observe le monde. On peut tout supposer d’autant plus que l’on ne sait rien du passé d’Adam.
Ce roman, le premier de Le Clezio surprit les lecteurs à sa publication en 1963. Les œuvres à venir seront très différentes.
La seule constante : le style de qualité que l’on retrouvera dans « Désert », « Poisson d’or », ‘Le Chercheur d’or », « Raga », « Cœur brûlé », « Tempête » etc… Un style très poétique et coloré.
On peut considérer ce roman comme une œuvre de jeunesse.
J’y ai senti quelques longueurs induisant un certain ennui à la lecture. Un roman assez déroutant.
J’ai nettement préféré les ouvrages postérieurs de J.M.G.Le Clezio que j’ai cités.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2016
ce livre fait partie de la culture de la littérature.
Il faut absolument, même si l'écriture peut paraître ardue, lire ce livre écrit par un des plus grands écrivains de ce siècle.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mars 2013
Insupportable. Chaque phrase est interminable, chaque proposition n'a aucun lien avec la précédente. On passe son temps à relire chaque début de phrase, dans le vague espoir d'y comprendre quelque chose. J'ai bien compris qu'il s'agit d'un effet de style, pour retranscrire la pensée d'un fou. Mais ça ne devrait pas dispenser d'écrire des phrases un minimum cohérentes. L'auteur semble d'ailleurs friand d'effets de style, j'ai eu la sensation de lire un ado qui me disait "regarde tous les mots compliqués que je connais, je suis intelligent hein, je suis intelligent, t'as vu?". Une littérature de frime, qui a sûrement été à la mode un jour, mais qui de mon point de vue a fait beaucoup de mal au roman français. Je souhaite oublier au plus vite cette expérience atroce.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 octobre 2008
ce livre était certes pour l'époque audacieux et original. Mais sincèrement, j'ai lu la moitié du livre (320 pages) et je me suis déjà forcée. D'un ennui profond même si je reconnais qu'il est bien écrit. je ne le conseille pas.
C'est le premier livre de Le Clezio que je décrouvrais et j'avoue que je ne vais pas rester sur une mauvaise impression; je vais acheter le désert ou le dernier qui m'ont l'air plus riche en évènement.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
6,50 €
8,70 €