undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
Les mains sales
Format: PocheModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 novembre 2014
Je redécouvre avec bonheur cette pièce de Sartre, qui jadis m’avait été imposée au cours de français et qui avait suscité de vifs débats. Et il est intéressant de voir comment le temps a modifié mon point de vue …

Dans un pays envahi par les nazis, à la veille de leur chute et de l’invasion par l’armée rouge, deux hommes s’opposent : Hugo, un jeune intellectuel issu de la bourgeoisie, et Hoederer, l’un des chefs du parti révolutionnaire communiste.

C’est le combat entre l’idéaliste qui veut rester pur sans concession et le réaliste qui s’adapte aux circonstances avec le risque de se pervertir, de se perdre. C’est le combat entre l’homme d’idées, l’intellectuel, convaincu de la justesse de ses opinions bien arrêtées et loin de l’homme ordinaire, de la vie quotidienne, et de l’homme d’action, l’homme politique, qui connait la misère des hommes, leur souffrance et leurs angoisses, … Hugo hésite à tuer Hoederer, Hoederer est prêt à protéger (et donc à aimer) Hugo : ces personnages sont complexes, ambigus et non sans paradoxe. Ce qui en fait des hommes de chair qui ne nous laissent pas indifférents.

C’est aussi un livre sur le crime politique et sur l’action politique : les idées peuvent-elles justifier le meurtre d’un homme ? Peut-on tuer de sang froid un homme qu’on a côtoyé ? Qu’est-ce qu’une action politique ? Faut-il chercher l’efficacité en politique ? La fin justifie-t-elle les moyens ? Quel est le rôle des idées dans la politique ?

Je découvre aussi un Sartre misogyne, laissant peu de place aux femmes dans sa pièce, telles la fiancée qui apparait idiote et superficielle ou l’amie terroriste, froide, butée et prête à tout pour défendre des idées toutes fabriquées par les hommes, incapable – selon Sartre - de penser par elle-même.

L’écriture en dialogue permet les formules chocs, expéditives voire brutales. Comme des vérités trop évidentes et qui forcent le débat. Telles « c’est vrai, tu as des idées toi. Cela te passera », ou le magnifique « méfiez-vous des enfants sages », ou encore « c’est si commode de donner, ça tient à distance. Et puis on a l’air inoffensif quand on mange » et « La politique est une science, tu peux démontrer que tu es dans le vrai et que les autres se trompent. »
Autant de petites phrases qui – comme des slogans publicitaires ou … politiques - résonneront encore longtemps dans mon esprit et nourriront mes réflexions.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 avril 2014
Un chef d'oeuvre de la littérature française. Une représentation exquise du 20ème siècle comme nous ne l'avons jamais vu. J'adore.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2000
Pièce sur l'engagement politique et ses excès, "Les mains sales" est certainement l'une des oeuvres théatrales les plus retentissantes de l'auteur de "Huis clos" ou "La Putain respectueuse". Cette fabuleuse pièce qui remet en cause l'engagement politique sans jamais s'enfermer dans un autre mouvement quel qui soit, est une profonde réflexion qui vous guidera, malgré la pseudo-neutralité de l'auteur, à tirer des conclusions révoltantes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Les mains sales fait partie du répertoire théâtral de Jean-Paul Sartre. Il s'agit d'une pièce qui a coûté à l'auteur : écrite contre les communistes, il aura tout fait pour l'interdire lorsque après la guerre il souhaitera rejoindre le PCF.
En elle-même, l'histoire n'a qu'un intérêt limité. C'est plutôt sa construction qui la rend intéressante. Le premier tableau nous fait ainsi découvrir Hugo, sorti de prison après un meurtre commis pour le parti, et qui retrouve Olga, son ancien contact. Il lui explique ce qui s'est passé lors de l'exécution de son contrat dans un long flash back allant du tableau 2 au 6. Le 7ème tableau conclue la pièce en revenant au présent. Outre ce procédé surprenant pour le théâtre, il faut louer l'immense qualité des dialogues qui sonnent tellement naturellement qu'on à peine à croire qu'ils n'aient pas été enregistrés au micro.
Les personnages sont intéressants, mais à dire vrai, le drame met bien du temps à se mettre en branle et seul le 7ème tableau crée un choc. En l'occurrence, la pièce a beau tourner autour des communistes, elle pourrait se passer dans n'importe quelle société secrète. Plus encore, on assiste plus là à une étude psychologique de Hugo qu'un réel questionnement sur le communisme ou son engagement.
Petite déception donc, mais néanmoins la qualité d'écriture en fait un bon livre, d'autant qu'on imagine très bien l'action sur scène, les images naissant naturellement à l'esprit.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 32 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 juin 2002
C'est une pièce de théatre "engagé", qui parle de politique.
Elle met en scène deux personnage appartenant au même parti (le communisme) mais ayant des avis différents sur la manière d'avoir le pouvoir. L'un considère que l'on peut faire des concéssions à l'énemi mais l'autre est tout à fait opposé à cette idée.
La pièce met en rapport ces points de vues différents...
c'est un livre bien écrit et dont on ne se lasse pas.
Maintenant c'est à vous de voir...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 39 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 novembre 2001
Les mains sales de Sartre est un livre génial au début je n'avais pas envie de le lire car c'est notre prof qui nous l'a ordonné mais en le lisant c'est un livre très intéressant, ça parle de guerre et d'amour (comme j'aime).C'est un livre a lire obligatoirement, certains gens disent que les livres de Sartre sont durs à lire en fait ils ont tout faux car d'habitude les pièces de théâtres je n'aime pas trop ça et là c'était trop bien. Vous manquez d'intelligence si vous ne lisez pas ce livre!!!A consommer sans modération!
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
La nausée
La nausée de Jean-Paul Sartre (Broché - 7 mars 1972)
EUR 7,00

Les mots
Les mots de Jean-Paul Sartre (Poche - 1977)
EUR 7,00

Huis clos, suivi de Les mouches
Huis clos, suivi de Les mouches de Jean-Paul Sartre (Broché - 18 février 2000)
EUR 7,50