undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

19
4,2 sur 5 étoiles
Mondo et autres histoires
Format: PocheModifier
Prix:8,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Des histoires au caractère contemplatif avec comme héros des enfants que nous avons tous plus ou moins incarnés. Mondo, la plus longue est pour moi la plus ennuyante. Elle se déroule dans un cadre urbain beaucoup moins onirique que les autres et s'étale trop. Je garde une affection pour Lullaby, La montagne du Dieu vivant et Celui qui n'avait jamais vu la mer. Des récits emprunts de solitude mais où chacun s'y complait car elle semble essentielle. L'une est d'ordre spirituelle, l'autre est comme un rêve rendu vivant tandis que Lullaby se cherche une identité, elle fuit pour se retrouver. Le Clezio nous replonge dans la béatitude de l'enfance, chaque histoire se déroule comme un rêve lentement contrôlé. Ce sont des histoires sans histoire, il n'y a pas de sens, pas de rebondissements. Tout est calme, limpide mais surtout harmonieux. Il faut lire ces histoires quand on est jeune, pour moi ce fut à 20 ans, mais aujourd'hui je ne pense pas avoir assez de candeur pour aimer et revivre ces récits comme à l'époque. Cependant j'ai toujours au fond de la tête l'envie de m'y replonger car le souvenir de ces aventures silencieuses est toujours aussi heureux.

À noter qu'en édition folio junior elles sont agrémentées des superbes crayonnés de Georges Lemoine qui retransmet les atmosphères avec beaucoup de sensibilité.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 24 octobre 2011
Ce livre rassemble un ensemble d'histoires, où bien souvent des enfants se recueillent et deviennent nomades... de leurs rêves, ce qui en fait des contes. Ils font face alors aux éléments, avec notamment l'eau, la mer et la baignade omniprésentes. De belles descriptions "impressionnistes".
A noter aussi d'agréables "moments" littéraires, comme l'alphabet imagé de Mondo ou les devinettes d'Alia.
Un livre pour tous.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 octobre 2014
Je trouve ce livre formidable, je suis en 5ème et au collège je travaille des extraits de ce livre, je suis donc directement allée sur internet pour l' acheter,je suis passionnée par les 4 histoires du livre. Je remercie Jean-Marie Le Clézio pour ses incroyable ouvrages ainsi que mon professeur de français pour me les avoir faits découvrir. Je vous recommande sans hésiter de le lire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 décembre 2011
Commentaire pour l'édition chez BELIN Classicocollège.

Contient 4 nouvelles : Lullaby, Mondo, Celui qui n'avait jamais vu la mer, les bergers.

Ces 4 récits sont des variations sur le thème d'enfants (ou adolescents) qui fuient le monde des adultes (aux normes occidentales) et redécouvrent la nature (le soleil, la mer, être simplement). Ils sont mis à l'épreuve de leur propre solitude et font des rencontres déterminantes. Il ne s'agit pas de contes mais de récits idéalisés : les enfants semblent heureux, émerveillés de vivre comme des nomades ou des chasseurs-cueilleurs.
Le Clezio décrit avec engagement la beauté de la nature. Il se plait à imaginer un monde libéré des entraves sociales mais reconnait que l'expérience vécue par ces enfants est finalement utopique et limitée dans le temps.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 février 2015
Juste quelques mois avant qu'on lui attribue le prix Nobel, au bac italien de Liceo Linguistico, on a proposé un texte de Le Clézio tiré de ce livre; de là ma curiosité de le lire en entier.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Des contes. Pas pour enfants, plutôt pour adultes.
Ici, on est emmené loin des scénarii. Ici, il faut abandonner un peu le mental et laisser s'ouvrir les yeux du cœur. Alors, c'est beau ; pas rationnel, mais vivant et beau.
Ceux qui ont le goût pour les contes ou la poésie apprécieront à en être ravis, les autres y trouveront sans doute un manque de structure et de scénario. Mais dans le genre, c'est très bon.
Il n'y a pas qu'en levant la tête qu'on peut apercevoir les étoiles...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 février 2014
très bon livre et mon enfant a adoré le style d'écriture de l'écrivain histoire passionnante .....recommander par le professeur de français pour travail scolaire
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Du rêve au recueillement : telle est l'ambition travaillée pour son lecteur de l'écrivain français, prix Nobel de littérature en 2008. L'Académie suédoise a voulu récompenser ainsi J.M.G. Le Clézio en choisissant l' "écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en-dessous de la civilisation régnante".

Au rythme de lecture, lent, en profondeur, dérangeant, perturbant même par l'intensité de l'invitation au recueillement, J.M.G. Le Clézio, par les huit contes composant ce recueil, expose un style littéraire poétique, personnel, qui n'est pas coutumier. Quelle autre leçon retirer que celle du rafraîchissement de l'idée de la liberté ? Liberté de l'homme, de l'enfant, à parcourir le monde de ses rêves postulat de la construction de ses espérances. Marcher, avancer, agir.

Avec lenteur. Dans une description de l'événement (ou du non-événement par contraste) qui serait peinte non pas d'après une photographie d'un paysage réel, mais composée à partir d'impressions laissées par le rêve, voici décrit le champ de l'action à venir, par les quelques parfums de son essence. Quand la mer se retire, elle laisse miroiter au soleil levant quelques flaques d'eau témoin de son passage. Fut-il brutal ? caressant ? doux ? nourrissant ? Vers quelles découvertes le lecteur s'achemine-t-il ?

Ouvrant au hasard cet ouvrage, pour illustrer mon impression de lecture, je n'hésite pas à partager mon plaisir :

"En même temps que la marée, le vent arriva. Il souffla du fond de l'horizon, il y eut des nuages dans le ciel. Mais c'étaient des nuages inconnus, pareils à l'écume de la mer, et le sel voyageait dans le vent comme les grains de sable. Daniel ne pensait plus à fuir. Il se mit à marcher le long de la mer dans la frange de l'écume. A chaque vague, il sentait le sable filer entre ses orteils écartés puis revenir. L'horizon, au loin, se gonflait et s'abaissait comme une respiration, lançait ses poussées vers la terre." (p.174 - "Celui qui n'avait jamais vu la mer").
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Autant de contes, autant d'enfants que l'on dirait sortis de nulle part, en marge du monde réel, évoluant dans leur univers imaginaire, fantastique, onirique, nostalgique et que la réalité finit impitoyablement par rattraper. Je le confesse, l'écriture sobre parfois fade ne m'a pas permis d'entrer dans ces histoires "d'enfants-fées" comme dit la quatrième de couverture de l'édition de poche. La morale sans doute emprunte d'une grande et éternelle sagesse m'a totalement échappé.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 décembre 2014
J'ai lu ce livre en 5ème, il est tres bien, moi qui n'aime pas lire, celui ci est facile a lire, et rapie, les mots sont simples, et pas compliquer, l'hisoire est émouvante...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Mondo. Et Autres Histoires
Mondo. Et Autres Histoires de Le Clézio (Poche - 1991)

Lullaby
Lullaby de J. M. G. Le Clézio (Poche - 15 mars 2007)
EUR 5,60

Perceval ou le Conte du Graal
Perceval ou le Conte du Graal de Chretien de Troyes (Poche - 10 septembre 2008)
EUR 3,00