undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles60
4,2 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 août 2007
L'Ami Retrouvé est une histoire d'amitié, qui commence juste avant la 2nde Guerre Mondiale, entre deux garçons : Conrad, qui fait partie de la noblesse allemande, et Hans, qui est juif.

Ce roman, très bien écrit, m'a beaucoup emue par la profondeur de la belle amitié qui lie Hans Schwarz et Conrad von Hohenfels. Je ne me lasserai jamais de le lire et je le conseilleà tous ceux qui ont plus de 10 ans...
0Commentaire17 sur 17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2007
Ce livre raconte l'histoire d'une amitié entre un noble allemand très riche et un juif allemand relativement pauvre mais qui est heureux dans sa famille contrairement à Conrad.
Ce livre se lit en une traite et il est très émouvant. La fin nous laisse complètement déconcertée autant par sa chute que par sa cruauté.
A lire et à relire sans retenue.
0Commentaire24 sur 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2002
L'ami retrouvé de Fred Uhlmann , c'est l'histoire d'une amitié trés profonde entre deux garcons allemands, qui se casse pendant les années de Hitler.
Ce sont deux élèves, dont l'un est aristocratique et l'autre Juif, qui sont plutôt calme et aussi seul. Ils arrivent à établir une amitié très belle, très profonde et aussi très difficile en raison de la distance qui éxiste entre leurs deux mondes.
C'est aussi l'histoire de deux garcons qui font la connaissance "du vrai monde" et qui doivent constater que leurs idées romanesques et idéalistes du monde sont trop belles pour supporter la réalité.
En plus il s'agit d'une très belle image de l'Allemgne d'autrefois. On y voit un pays très vieux qui vit plutôt de son histoire que de la présence et qui ne se reveille que par les idéaux faux et méchants des "Nationalsozialisten" et leur "Führer".
Les personnages du livre sont tout à fait multiples et réalistes. L'auteur décrit leurs sentiments, leur peur, leur joie, leurs idées, leurs préjugés, leur amitié, et tout l'Allemagne très bien.
Moi, je l'ai lu quatre fois et tellement -- ca vaut la peine!
si vous l'aimez, lisez aussi "La lettre de Conrad" du même auteur pour en savoir plus.
0Commentaire35 sur 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout oppose les deux jeunes enfants allemands d'avant la seconde guerre mondiale : l'un est un modeste bourgeois juif, l'autre est issu de la noblesse. Pourtant, plus forte que la distinction sociale et religieuse, une réelle camaraderie va naître entre eux. La haine anti-juive nazie se déchaînant, l'adolescent juif quitte l'Allemagne et sa ville Stuttgart, laissant ses parents (dont le père ancien officier avait combattu pendant la première guerre mondiale) à leur triste sort (ils se suicideront, ne supportant plus d'être victimes du racisme, de la haine des gens ordinaires).

La guerre termminée, l'adolescent devenu adulte, âgé, avocat d'affaires à New-York, se penche sur son passé et va chercher à savoir ce qu'est devenu son ami, aristocrate. L'enquête est dure. Le silence est pesant aux questions qu'il pose aux proches de cet ami. Nous apprendrons que cet ami, officier de la Wehrmacht a été assassiné pour sa participation à la tentative d'assassinat de Adolf Hitler.

Poignant. Un film en fut extrait qui était remarquable (réalisé par Jerry Schatzberg en 1988, "Réunion" avec pour rôle de l'avocat d'affaires Jason Robards.
11 commentaire18 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 26 septembre 2007
Ce livre m'a énormément marquée et fait partie pour moi de ces oeuvres qu'on ne peut pas ne pas lire au cours d'une vie !!! Je suis donc très heureuse de l'avoir étudié à l'école il y a maintenant plusieurs années et de savoir que beaucoup d'autres élèves comme moi l'étudient et l'étudieront. L'histoire est d'une force incroyable et laisse des traces chez le lecteur car outre son aspect tragique et prenant, elle est bien entendu appuyée par le style de Fred Uhlman. A lire aussi, la suite, même si elle est moins puissante : " La Lettre de Conrad " et " Pas de résurrection, s'il vous plaît " (l'explication du titre est particulièrement géniale !). Je les ai relus récemment et même en les connaissant, je me suis reprise, encore une fois, à douter, à réfléchir, sur l'Histoire, l'humanité, le passé, l'avenir. Fred Uhlman est vraiment un auteur à ne pas râter !
0Commentaire10 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2004
Nous trouvons dans ce livre plus d'émotions qu'une histoire.De plus nous constatons que toutes les descriptions, quelles soient sentimentales, émotionnelles, ou paysagistes se révèlent d'une précision et d'une justesse rare. Avant d'être une tragique histoire d'une amitié brisée, c'est avant tout un véritable récit de sentiments vrais et d'un merveilleux "amour" entre deux adolescents.
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 décembre 2000
ce roman, écrit de manière simple et fluide est tres enrichissant à lire; son thème principal est l'amitié, ce livre est en quelque sorte une exposition des différentes facettes et des forces que possède l'amitié... C'est un magnifique livre
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Comme beaucoup, j'ai acheté ce livre pour mes enfants, à la demande de leur professeur.
Je ne sais pas encore s'ils vont aimer, mais voici déjà mon opinion.

C'est l'histoire de deux jeunes allemands de 16 ans, dans l'Allemagne de 1932, à Stuttgart.
L'un, Hans Schwarz, est juif, fils de médecin. L'autre, Conrad Graf Von Hohenfels, est issu d'une des plus illustres familles de la noblesse du pays.

Tous les deux sont seuls et vont tomber en amitié comme on tombe en amour.
Mais l'Histoire et en marche, qui les séparera à jamais.

C'est un livre très court de 110 pages environ. L'écriture est soignée, mais je l'ai trouvée parfois un peu empruntée, voire pompeuse, avec un emploi du subjonctif qui crée une distance dommageable.

Les enfants (aux alentours de 13 ans me paraît le minimum) seront peut être désorientés devant certaines références, notamment littéraires ou face à l'emploi de mots allemands ("Heirein", "Literaturbund", " entrückt von Der Göttern", "meschugge", "Für unsere Heimat", "Der Kaffee ist serviert"...) ou d'expression latines ("dulce et decorum pro Germania mori", "profanum vulgus", " non scholae sed vitae discimus", "sub specie aeternitatis"...) curieusement , non traduits.

Reste que l'histoire est bien souvent émouvante avec des scènes fortes (la honte de Hans quand son père, impressionné, s'humilie devant le jeune aristocrate, l'irruption de la propagande aryenne à l'école...) et la fin est à mon avis, sobre et très réussie.

Livre prenant, qui présente la difficile équation allemande avec beaucoup d'intelligence et de sensibilité, décrivant un "autre" pays, celui des "collines bleuâtres de la Souabe, pleines de douceur et de sérénité, couvertes de vignobles et couronnées de châteaux", celui des "amandiers en fleur", ses "Vosges bleu lavande", ces opéras, terrasses de café...et "ce sentiment de paix, de confiance dans le présent et d'espoir en l'avenir".

Introduction d'Arthur Koestler qui dévoile malheureusement une partie de la fin.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
Cet ouvrage qui avait été demandé à ma fille pour étayer le cours de français correspond tout à fait à la demande du professeur pour une classe de troisième,il relate l'histoire, dans les années sombres des prémices de la 2ème guerre mondiale, la relation d'un jeune allemand de confession israélite et de son camarade de classe issu d'une famille plutôt aryenne et de tendance nationale socialiste comme il était de bon ton de l'être à cette époque dans la grande Allemagne,si l'on ne voulait pas avoir de très sérieux problèmes. Il relate les atermoiements de ces deux jeunes gens malmenés par les convictions des parents, et qui, malgré un drame de la séparation, trouve une issue mitigée mais cependant très philosophique et moraliste à la fin de cet ouvrage. Il nous engage à réfléchir pour l'avenir sur les erreurs qui ont été commises dans le passé, et à ne pas les reproduire, car hélas, l'histoire bégaye souvent et l'être humain reproduit souvent les mêmes erreurs à quelques décennies, comme si la science historique ne servait en fait à rien alors qu'elle est fondamentale pour le guider dans son devenir d'homme.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 décembre 2003
ce petit récit, mêlant autiobiographie et fiction, est un chef d'oeuvre à offrir de suite à tout ados ou adulte qui n'as pas oublié l'ado en lui !! Une magnifique histoire d'amitié , bréve mais forte entre deux ados pris dans la tourmente de l'histoire. Mais au delà de la confrontation entre l'idéaliste romantique face au réaliste, c'est une magnifique parabole sur le pouvoir de la mémoire où la blessure peut révéler une magnifique espérance. UN récit touchant.
0Commentaire11 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

3,50 €