undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles142
4,4 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 octobre 2011
Ce roman est géniale. Il décrit à travers la révolution des animaux dans une ferme la mise en place progressive d'une didacture. La force de ce livre est de montrer la construction du totalitarisme en racontant une histoire simple avec des personnages simples et que tout le monde peut comprendre sans posséder un bagage intellectuel politique. Ce livre est une totale réussite.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2007
Ce livre qui m'avait été imposé dans le cadre scolaire s'est avéré être remarquable. Il m'a fallu une demi journée pour le finir et même si il est court je pense que si il n'avait pas était aussi génial que ça je n'y serais pas parvenu, car ce n'est pas dans mon habitude de lire beaucoup, du moins des romans, si on peut utiliser ce terme pour cet ouvrage. C'est une remarquable production que Georges Orwell, que j'aime beaucoup, nous a fait parvenir. En fait il "bestialise" la société russe du début du siècle, en représentant les hommes comme des animaux de ferme, puis dépeint les évènements majeurs du soviétisme: la révolution russe de 1917 ou encore l'expulsion de Trostski de la Russie. Il émet ainsi une redoutable critique d'un communisme encore respecté à l'époque où a été écrit ce livre (1945 je crois). Vraiment, à lire absolument.
0Commentaire13 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2007
Si vous ne connaissez pas ce livre, je vous le conseille vraiment. C'est une satire de notre société : les animaux chassent les fermiers qu'ils accusent de les traiter comme des esclaves, et prennent le pouvoir dans la ferme. Mais la société qu'ils vont mettre en place reprendra tous les travers de la précédente et s'avèrera peut être même encore plus inégalitaire. C'est à la fois intelligent et extrêmement drôle. J'ai beaucoup apprécié !
0Commentaire8 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2013
Cet ouvrage est intéressant mais davantage destiné à un public lycéen qui découvre les phénomènes du pouvoir et du totalitarisme.

La parabole est parfois grossière et le second degré assez peu présent.
L'ensemble se situe à un niveau d'élaboration inférieur à "1984" du même auteur.

Pour le niveau de langue, il correspond à un B2 ou à un bon niveau de baccalauréat français avec l'anglais comme première langue vivante.

A lire tout de même mais sans attendre de grandes révélations, surtout si vous avez parcouru Durkheim ou Machiavel.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 mars 2013
Probablement le livre le plus abordable d'Orwell! Un récit vraiment divertissant et qui ne manque pas de profondeur, comme toujours chez Orwell. Parfait dès 12 ans pour les jeunes papivores, autant que pour les adultes! Possibilité d'étendre sa passion pour Orwell en lisant '1984', plus sombre, on en regardant le film du même nom, de M. Radford, magnifique également. Un vision toujours extralucide sur nos sociétés qui nous permet de nous interroger sur ce qui nous est parfois vendu sous label 'liberté'. C'est un livre incontournable et très vite lu.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 3 décembre 2012
On ne peut s’empêcher de penser aux fables de La Fontaine en lisant cette œuvre du grand Orwell, écrite trois ans avant son roman majeur, « 1984 ». La Fontaine disait : « je me sers d’animaux pour instruire les hommes. ». Mais si le premier décrivait les travers du genre humain, le second était beaucoup plus engagé politiquement, beaucoup plus subversif. Cette histoire mettant en scène des animaux en lutte contre les hommes est donc d’abord une histoire humaine, celle des révolutions qui échouent (presque toujours) et se transforment (souvent) en pouvoirs totalitaires. Sa simplicité, sa brièveté (150 pages) et l’aspect ludique tenant au fait que les principaux protagonistes sont des animaux, en font un ouvrage à la fois très pédagogique mais surtout universel. On pense notamment aux révolutions française mais surtout russe.

Le livre est petit par sa taille mais aussi lourd qu’un pavé de par ce qu’il représente, pavé que l’auteur semble avoir voulu lancer à la face des puissants mégalos, opportunistes et autoritaires. Orwell montre avec finesse et humour comment un régime peut manipuler l’opinion et réécrire l’histoire : les commandements issus de la révolution des animaux sont progressivement vidés de leur sens et déformés par les élites pensantes. Par exemple, « Tous les animaux sont égaux » devient comme par enchantement : « Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres », une formule qui depuis a fait florès lorsqu'il s'agit de dénoncer avec ironie les privilèges de certains…

Même si le constat final est pessimiste, La Ferme des animaux est un objet INDISPENSABLE pour sa propre culture politique et pour éviter de se faire manipuler par tous les décideurs, un livre à lire donc dès le plus jeune âge !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà un roman qui, pour moi, reste une référence.
A travers une situation imaginaire, dans un cadre particulier, une ferme, et pour personnages principaux des animaux, on retrouve tous les ingrédients de ce qui caractérise les régimes totalitaires, au premier rang desquels, bien sûr, les régimes communistes, auxquels on ne peut que penser ici dès le début de la lecture.

Les similitudes sont parfaites : même débuts, à travers la prise de pouvoir par une révolution, mêmes idéaux, faits de beaux principes pleins d'humanité et de générosité, même émergence de principes de commandement (lois), érigés par des intellectuels qui se durciront rapidement et se verront bientôt confisquer leur révolution par des éléments nettement moins intellectuels qui règneront davantage par la force et la brutalité, même utopie égalitariste qui, inévitablement, dérive vers l'émergence d'une nomenklatura.
D'où la magnifique formulation, qui résume à elle-même parfaitement ce que donne ce type de régime, d'un point de vue idéologique : « Tous les animaux sont égaux, mais il y en a qui le sont plus que d'autres ».

Un roman d'une grande efficacité. Vous voulez savoir ce qu'est le communisme. Inutile d'aller chercher des ouvrages compliqués, si vous n'êtes pas très courageux. Vous en avez ici une parfaite illustration. Tous les régimes de cette inspiration connaissent inéluctablement ce déroulement. Invariablement.
Plus proche de nous encore, cet Etat africain dont le Président dictateur eut l'idée de chasser tous les fermiers blancs pour leur substituer des noirs, compétents ou pas, entraînant un effondrement de l'Economie du pays, des famines et un accroissement de la pauvreté. N'était-ce pas le Zimbabwe ? Similitudes troublantes...

Un roman remarquable et mémorable. Désormais un grand classique, qui mérite de figurer sur les meilleures listes.
22 commentaires1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2013
Ce court roman est le premier que je lis de l'auteur. Assez fervente de littérature d'anticipation, je pense lire "1984" dans les mois à venir. Mais pour le moment, je viens donc d'achever ma lecture de "La ferme des animaux".

Satire évidente et célèbre de la société (et plus largement, de l'humanité), ce roman est un pied de nez aux comportements despotiques des hommes les uns avec les autres. Peu à peu, les illusions idylliques des animaux se mutent en un empire dirigé par l'autosuffisance d'un être qui se croit supérieur : Napoléon, le cochon de ferme. Un nom assez bien choisi pour ce cochon orgueilleux et manipulateur. Malheureusement pour les autres habitants de la ferme, les délires narcissiques du "président" se traduisent par un esclavagisme croissant et des ordres de moins en moins contestés.

Peu à peu, l'analogie homme/animal est de plus en plus floue, pour finalement révéler la vraie nature des animaux : leur humanité est ce qui les rend esclavagiste, comme l'animalité des hommes les rend despotique.

Un bon roman singulier mais ludique qui aborde avec perspicacité, subtilité et finesse les conflits entre les hommes.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2011
ce livre à été recommandé par la prof de français de ma fille qui à beaucoup aimé le lire contrairement à d'autres plus littéraire et rébarbatif.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
La ferme des animaux Niveau de classe 3e récit

Présentation
Les animaux de la ferme de M. Jones se révoltent contre leur maître. Ils prennent le pouvoir et chassent les hommes. Ils instaurent de nouveaux principes pour l'égalité entre les animaux, et les cochons semblent bien décidés à faire respecter ces commandements. L'espoir des animaux perdurera-t-il ? Comment évoluera ce nouveau « régime » ?

Commentaire
Un récit sous forme d'apologue qui fait une satire de la Révolution russe et plus généralement du stalinisme. Chaque animal correspond à un « concept » ou à un personnage historique. Différents degrés de lecture sont possibles et des extraits de cette œuvre peuvent être conjointement étudiés en français et en histoire-géographie.

Point(s) particulier(s)
La lecture doit être accompagnée pour percevoir les messages de l'œuvre. Traduction : Jean QUEVAL
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,70 €
5,90 €
6,85 €