undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles11
3,4 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:5,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 novembre 2000
Un livre écrit avec le langage de tous les jours, le vrai, celui qui touche. Un livre d'une grande sincérité, où la plupart des femmes pourront se reconnaître. Un livre qui dit une enfance pas malheureuse, mais différente, parce que l'héroïne n'est pas élevée "comme une fille". Un livre dur certainement, où l'héroïne apprend contre son gré que la société n'aime les "différentes", celles qui ne comprennent pas que les filles ne PEUVENT pas agir comme les garçons, pour qui "devenir quelqu'un ça n'a pas de sexe"...et pourtant!! Un livre qui dit la vie d'une prof : prof? oui mais femme avant tout, avec tout ce que cela implique. Pas un livre de ces féministes qu'on méprise, non, un livre vrai, sur la vraie vie d'une femme aujourd'hui (son couple, son travail,son rôle de mère, ses désillusions). Un livre dans lequel, et c'est rare, on peut toutes se reconnaître, et que les hommes aussi devraient apprécier.
0Commentaire|45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2014
Écriture acérée et réaliste, récit froitd, presque clinique de l'emprisonnement prévisible d'une femme, élevée dans la perspective d'une vie active, indépendante et paritaire à celle d'un homme, et qui se retrouve prisonnière des conventions, des habitudes, de sa propre image modifiée insidieusement par les fiançailles, le mariage, l'enfantement... A lire, absolument.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2014
On m'en a parlé, je l'ai acheté... je suis en train de le lire. Je m'y retrouve beaucoup dans certains passages. c'est magnifique.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2013
Un portrait noir du couple et de la vie de famille avec enfants en bas âge. Une analyse chirurgicale de la dégradation du couple menée avec une écriture singulière, précise, brève mêlant les événements, les bribes de dialogue, les expressions populaires, ... de manière à ce que chacun s'y retrouve. On peut ne pas être en accord avec cette vision négative et pourtant être touché par la détresse de cette femme. La force du livre réside dans son écriture à la fois concise et très évocatrice. Phrases courtes, rythme soutenu, intrigue fluide. On referme ces pages avec l'impression double, séduction pour une œuvre bien menée et constat désespéré de l’échec du couple.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 mai 2016
A. Ernaux décrit, dans un style délibérément "relâché" (souvent pas de verbe ou d'auxiliaire de verbe, pas de pronom personnel) 'une enfance curieuse et libre chez ses parents, confrontée néanmoins à l'école des sœurs à des enfants d'une autre classe que la sienne, une adolescence, elle aussi inconfortable pour la même raison, puis sa vie de femme mariée mère de famille pleine d'amertume contre le système social de l'époque (les années 70) qui fait de l'homme le seigneur et maître du foyer et de la femme une créature soumise chargée de toute les tâches ménagères et maternelles . La façon dont elle traite le thème des enfants (qu'elle n'appelle jamais par leur prénom) est particulièrement révélateur de ses frustrations d'intellectuelle qui n'a que le temps d'une sieste enfantine pour préparer le concours du CAPES.
L'ensemble sonne juste,Il est fort, vivant, pertinent et convaincant.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2011
Simple et fort. Proche, prenant. Cette femme qui va geler nous la connaissons, nous en connaissons tous.
Et c'est banal et pourtant angoissant. C'est un très grand écrivain, Annie Ernaux !
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 septembre 2013
Annie Ernaux nous expose ici les phénomènes sociétaux qui font que les femmes sont enfermées dans des rôles qui les dépassent et qui ne leur permettent pas de s'épanouir. Intéressant et bien écrit.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2016
un peut -etre interessant mais 6 comme j'ai fais on s'apercoie que ANNIE tourne en rond toujours la méme chose - bien sur nous retrouvons les année 50-60-70 etc..... mais d'autres auteurs l'on fait beaucoup mieux sans lasser exp la saga en 3 tome de l'écrivain Nadine Berkowitz qui commence en 1855 à 2011 cette auteur va de l'avant a chaque chapitre contrairement a ANNIE ARNAUX un peu triste
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
Pardon à l'auteure mais je me suis ennuyée d'un bout à l'autre de ce roman, le manque de dialogue y est pour beaucoup, l'ennui aussi de cette femme qui prend la maternité pour un désespérant travail, ne m'a pas beaucoup plu.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2014
Je suis un peu déroutée par ce roman d'une vie car cette jeune femme, dès l'enfance, a bénéficié d'une vie sans préjugés sexistes, a été épaulée, conseillée, par sa mère, femme de caractère, maternée par son père, a assisté à l'organisation de la vie de sa mère qui, tout en tenant un commerce et en ayant une famille à charge, trouvait pourtant du temps pour lire, découvrir, s'échapper de temps à autre, ne pas laisser s'imposer quoi que ce soit par qui que ce soit, bref, vivre pour elle et qui, forte de sa propre expérience conseille avant tout à sa fille de s'installer dans un métier avant de se lancer dans le mariage.

Et plouf!!! Notre héroïne se précipite dans le mariage et dans la foulée fait un bébé, puis allez hop! un deuxième, ce qui bien entendu lui crée aussitôt des entraves, ne serait-ce que celles du temps pour obtenir le diplôme lui permettant d'exercer un métier. Et qu'a-telle retenu des conseils et de l'expérience de sa mère, elle aussi mariée, mère de famille et exerçant un métier prenant, trouvant malgré tout du temps pour s'épanouir et se cultiver, à une époque où cela était sûrement moins facile qu'aujourd'hui?

Apparemment rien, apparemment elle n'a rien retenu de la forte personnalité de sa mère. De plus elle n'assume pas ses choix : elle constate qu'elle subit, qu'elle gèle de l'intérieur. Mais bon sang de bois! Qu'elle fasse comme sa mère! Qu'elle s'impose! Qu'elle impose de pouvoir prendre du temps pour elle, qu'elle divorce au besoin!!! Personne ne l'a poussée dans cette petite vie convenue sinon elle-même toute seule comme une grande. Bref! Elle aurait pu faire d'autres choix! Et la voilà maintenant en train de pleurer sur ce sort qu'elle s'est elle-même choisi !!!! Et si elle manquait tout simplement de caractère, contrairement à sa mère et à ses aïeules?

Brrrrrr!!! Autant j'ai adoré le récit tournant autour de l'enfance et de l'adolescence,autant toutes ces jérémiades de femme gâtée m'ont bien agacée; j'ai eu l'impression de me trouver face à une gamine qui , alors qu'on l'avait bien prévenue qu'elle allait se faire mal en grimpant à l'arbre, s'est en effet blessée en en tombant et est maintenant en train de chouiner comme une victime alors qu'elle est actrice de son choix. Bon, qu'une gamine n'assume pas ses choix et se pose en victime, d'accord, mais une femme, avertie et intellectuellement éduquée, non !!!

Par contre j'ai apprécié l'écriture vivante, fluide ou hachée selon le souffle ou l'émotion du récit et qui nous permet ainsi de respirer au rythme de la protagoniste.

Mais vous l'aurez bien compris, je reste révoltée contre "la femme gelée" qui ne semble pas vouloir découvrir le principe de "décongélation". En tant que femme moi-même, je me sens humiliée par cette attitude geignarde.

Je sens que je vais me faire taper sur les doigts. Ouille!!! Mais voilà, il fallait que je dise ce que j'ai ressenti à travers ce livre. Ça m'a fait du bien, comme chez le psy ( sourires)
22 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,50 €
4,80 €
7,70 €