undrgrnd Cliquez ici KDPContest cliquez_ici Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles19
4,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:6,50 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 mars 2006
Influence ou manipulation ? "La vérité n'est pas le contraire du mensonge, trahir n'est pas le contraire de servir, haïr n'est pas le contraire d'aimer, confiance n'est pas le contraire de méfiance, ni droiture de fausseté."
Vous vous intéressez à la négociation, à la communication, à la diplomatie ? Vous venez de suivre une formation ? Vous ne savez pas par quoi commencer dans la jungle des manuels ?
Dépassez le sujet aride du traité de Saint-Germain et entrez dans l'esprit, le jeu subtil et le vécu du négociateur. Cette peinture, riche d'une expérience de terrain, toute en finesse et pleine de rebondissements, sera un grand moment de lecture.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Sous son aspect simple - format nouvelle - Saint-Germain ou la Négociation est une petite bombe ou plus exactement un manuel pour fabriquer une bombe.
En effet au travers de quelques chapitres relatant une discussion sur le partage de territoires que se disputent les protagonistes, ce livre est certainemet le traité le plus juste sur l'art de négociation. Tout y passe, la gestion du temps, la menace , l'influence, la gestion du "off", la recherche de compromis...

Le final est absolument somptueux et répond à deux questions: qu'est-ce qu'une bonne négociation et qu'est-ce qu'une mauvaise.

Un livre à mettre en toutes les mains que vous soyez commercial, étudiant ou grand amateur de littérature, ce livre est une vraie perle à découvrir!
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
100 PREMIERS RÉVISEURSle 11 septembre 2012
Je ne me permettrais pas de juger si ce livre valait son Goncourt ou non. Très beau roman psychologique sur fond historique.

Est-ce un manuel de négociation ? Préparant un cours sur ce thème, je l'ai acheté pour cela sur recommandation. Et non, il ne vous aidera pas vraiment si vous cherchez une méthode de négociation. Par certains aspects, cette histoire est même le contraire d'une négociation raisonnée ... Et la paix de Saint Germain a débouché sur le massacre de la saint Barthélémy, on fait mieux comme négociation réussie. Les historiens appellent la paix de Saint Germain la paix « boiteuse et mal assise » en référence aux négociateurs et à la suite.

Ce roman décrit plutôt une subtile bataille d'influences plutôt et une interrogation très profonde ... un bon livre politique et psychologique.

Le travail ciselé de l'auteur sur ses personnages nous fait apercevoir qu'aucune méthode, aucune bonne intention ne vaut si elle ne part des acteurs là où ils sont. Ici il part de la grande habileté tactique et manipulatoire de grands fauves politiques travaillés par la guerre des dogmes religieux ...

Ce petit livre est donc un excellent ouvrage non pour apprendre la négociation mais pour négocier au son du canon quand vous serez "au contact", quand vous aurez appris les bases...

Et puis on ne s'ennuie pas à le lire !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce livre raconte de l'intérieur les tractations qui ont prévalues à la signature de la "Paix de Saint-Germain". L'auteur Francis Walden, diplomate belge chevronné a choisi ce cadre historique pour exposer de façon assez brillante il faut le dire, l'art de la négociation.
Le premier chapitre est un condensé d'aphorismes ".... les combats d'hommes se déroulent dans l'ombre, que ce qui apparaît finalement à la lumière, et que l'on appelle victoire ou défaite, n'est qu'arrangement factice fait pour les yeux de la multitude et sans rapport avec le fond." ou encore "La vérité n'est pas le contraire du mensonge, trahir n'est pas le contraire de servir, haïr n'est pas le contraire d'aimer, confiance n'est pas le contraire de méfiance, ni droiture de fausseté." etc.
La suite du livre est la narration des négociations qui conduisirent à ce traité de paix.
Le contexte est celui de la période courant après la troisième guerre entre catholiques et protestants en France de 1568 à 1570. Les protestants ont été défaits à Jarnac, le prince de Condé, leur chef a été assassiné. La paix de Saint-Germain fût ratifiée entre le roi Charles IX et l''amiral Gaspard de Coligny. Ce traité accordait aux protestants une certaine liberté pour pratiquer leur culte dans les lieux où ils le pratiquaient auparavant. Le livre détaille abondamment comment les négociations ont permis d'accorder aux protestants quatre villes "places fortes": La Rochelle, Montauban,Cognac,et La Charité pour une durée de deux ans. Ce traité, est une oeuvre de tolérance et de laïcité consacrant pour la première fois qu'aucune différence entre des personnes ne peut être admise à raison de leur religion.
Ce qui n'est pas dit dans ce livre , c'est que le traité prévoit également que les protestants sont admis aux fonctions publiques. Enfin Catherine de Médicis, très habile stratège, mère influente du roi Charles IX, donne en mariage sa fille Marguerite de Valois à Henri de Navarre, le futur Henri IV.
Le traité de paix est signé le 8 août 1570 au château royal de Saint-Germain-en-Laye.
Hélas cette paix demeura éphémère puisque deux ans plus tard eu lieu le massacre de la Saint-Barthélemy. La paix de Saint-Germain fut appelée « boiteuse et mal assise », par référence aux deux négociateurs mandaté par le roi : un boiteux, Mr Gontaut-Biron, et Henri de Mesmes, seigneur de Malassise en face desquels négocièrent pour les protestants Messieurs d'Ublé et de Mélynes. La cousine de Mr de Mesmes, Eléonore, joue dans ce roman un rôle très particulier, déterminant.
Sur le plan littéraire, cet ouvrage écrit à la première personne par un des protagonistes, Mr de Mesmes, constitue un un petit joyau de français, écrit certes sur un mode un peu désuet, mais de haut art diplomatique assurément. On sent que chaque mot est pesé, soupesé, étudié avant d'être livré. Sur le fond, évidemment, une somme d'intelligence sur l'art de la négociation dans tous ses aspects, avec exposés sans ambages ses "trucs et astuces" qui font la qualité des fins négociateurs.
Un ouvrage à recommander chaudement à toute personne qui entend négocier......
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2013
[...]

"(...) A travers les souvenirs inventés d’un homme qui exista, Henri de Mallasise, mandataire du camp des catholiques et donc du Roi (même si le vrai pouvoir était chez sa mère Catherine de Médicis), l’auteur dresse un portrait convaincant et grave du négociateur. Sorte de Prométhée renonçant à la force pour transformer le monde par l’art de la parole appuyé sur un don de la psychologie, un sang-froid inexpugnable et une capacité à voir large tout en réagissant aux évènements.
Quatre diplomates se retrouvèrent face à face pendant des mois à Saint Germain, en 1570, pour tenter de négocier une paix dans ce conflit incessant entre catholiques et Huguenots. Le romancier a imaginé, depuis le point de vue de l’un d’entre eux, leurs conversations. Ils parvinrent au bout du compte à conclure un accord, insatisfaisant par nature. Ce ne sont pas les traités qui assurent la paix mais le développement des évènements et de la situation du pays. La paix de St Germain sera une simple pause dans l’horreur. Et deux ans après…. Ce sera la Saint-Barthélemy , cette tâche rouge dans l’Histoire de France.(...)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2012
Ce petit livre intemporel, il a été écrit à la seconde moitié du 20e siècle et a valu à son auteur le prix Goncourt en 1958, a été, est, et sera toujours d'actualité. Il est dédié à tous les négociateurs, surtout en situation de négociation dite guerrière. Au fil de l'écriture tout y est passé en revue, fausse approbation (quittance), bluff, empathie, transgression, positions de principe, différentes issues possibles, non négociable, donnant/donnant, gagnant/gagnant, etc.... Mais le point d'orgue demeure en la tirade de Monsieur de Biron, un taiseux qui finit par sortir de ses gongs quand ces petits messieurs, négociateurs mandatés par les Princes, diplomates à l'épée d'apparat, (on les imagine facilement parfumés, chapeautés de velours, la fraise immaculée et haut de chausses d'organdi) veulent sur un coup de bluff reprendre les hostilités... « Vous employez un terme dont vous ne pénétrez par le sens.... » leur dit-il.... Et s'en suit une description parfaite de l'inqualifiable, de l'innommable de ce qu'est la guerre quand on la fait les bottes dans la boue et le sang.... Un grand moment de grâce, une bouffée régénérante... un claque monumentale à tous les faucons d'ici-bas plus à l'aise une plume à la main qu'une arme au côté...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 novembre 2012
Le livre est à l'origine du film qui porte le même nom (à voir...). Un livre qui déplie de manière subtile les arcanes d'un processus de négociation. Passionnant, au mot à mot.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 mars 2013
Ce livre était, il y a une dizaine d'années à l'étude des classes préparatoires. C'est à cette occasion, que je l'avais connu, par un de mes enfants. Le film avec Jean Rochefort est magistral. J'ai eu envie de racheter ce livre, pour qu'il soit présent dans ma bibiliothèque.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2012
Le livre met bien en évidence les différents paramètres à prendre en compte dans une négociation. Ce n'est pas un livre de technique de négociation, c'est plus un cas pratique. Plaisant à lire
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2014
Le livre se lit très vite et l'auteur à tendance à s'écouter écrire (c'est possible) mais la lecture est agréable et didactique pour tous ceux qui pratiquent la négociation, C'est-à-dire nous tous. Bonne lecture
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus