undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 RLit Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

10
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Les Fiancés: Histoire milanaise du XVIIe siècle
Format: PocheModifier
Prix:12,40 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Extraordinaire livre qui, autour de l'histoire d'amour de Lucia et Renzo, trace une fresque grandiose et populaire de l'Italie du 17ème siècle au temps de l'occupation espagnole (on a comparé ce livre aux "Misérables").

Ecrit entre 1825 et 1842 par Allessandro Manzoni, ce roman qui restera comme son œuvre principale et comme l'une des œuvres majeures de la littérature italienne, emmène le lecteur à la découverte des coutumes de cette époque et de ses malheurs : la puissance dépravée de certains seigneurs, le fléau de la peste dont l'horreur dépasse l'imagination et le peu de courage de certains prêtres par rapport au pouvoir temporel.

L'écriture est accessible, même si la forme de la narration a un peu vieilli en utilisant de nombreuses digressions à l'intérieur du récit. L'ouvrage en Poche fait plus de 800 pages et se déguste lentement.

J'ai découvert ce roman grâce à une information indiquant que le pape François l'avait lu... quatre fois. De même que le célèbre chœur "Va pensiero" de l'opéra Nabucco de Verdi fait le parallèle entre la persécution des hébreux exilés à Babylone avec la situation des Italiens sous l'occupation autrichienne d'alors, "Les Fiancés" en décrivant, exactement à la même époque, l'occupation espagnole du 17ème siècle ramène le lecteur à cette même occupation autrichienne, qu'ils sont en train de subir…

Et, on peut penser au parallèle que le pape a pu y voir avec la dictature en Argentine et au courage qui y était nécessaire pour y être un bon prêtre au 20ème siècle…
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
22 sur 24 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 janvier 2003
Ce roman décrit avec brio le périple long et semé d'embuches de deux villageois en Italie,qui veulent vivre leur histoire d'amour,il décrit en meme temps la mentalité de l'époque,les coutumes,les superstitions,et la peste de 1630 qui ravagea la population,ainsi que ces conséquences sur la population.On y découvre l'omniprésence de la religion et de ses représentants qui peuvent s'avérer bons ou mauvais selon les situations.Surtout on découvre dans ce livre le poids des traditions qui peut parfois etre très lourd pour certaines personnes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 octobre 2012
Pourquoi connait-on si peu en France ce merveilleux roman ? Est-ce le coté fondamentalement chrétien de l'oeuvre qui fait faire la moue à nos lettrés officiels ? Manzoni est un grand écrivain. L'histoire progresse parfois lentement mais sans jamais lasser l'intérêt. On n'oubliera jamais la Dame de Monza ou l'Innominato, ni les scènes de pestes ou de désolation. L'ironie et l'humour de l'auteur recouvrent le tout et apportent la distanciation nécessaire pour mieux nous faire aimer le récit et ses personnages. A lire à tout prix.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 13 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alessandro Manzoni tient la place en Italie de créateur du roman populaire. N'avait-il pas d'ailleurs du temps de la lire son portrait sur les billets de 100 000 lires qui était les plus grosses coupures, l'equivalent de nos billets de 500 francs. Alors I Promessi Sposi "Les Fiancés histoire milanaise du XVIIeme siécle" et dont Manzoni changea plusieurs fois le titre; qu'est-ce ? Et Manzoni qui est-il ? Sans doute un personnage au caractére trés complexe, qui aprés des études chez les péres, renie le catholiscisme pour épouser les idées révolutionnaires, pour finalement revenir à la religion catholique dont son oeuvre sera profondément marquée. Les fiancés qu'il commença en 1821 et qui devait paraitre dans son édition définitive quelques 21 ans plus tard en 1842, telle une Recherche du Temps Perdu de Marcel Proust italienne. Pour ecrire ce vaste roman, il du d'abord lire une documentation enorme sur les chroniques milanaises du XVIIeme siecle et sur la terrible épidémie de peste qui ravagea la ville et ses environs en 1630. Le roman comporte 38 chapitres et raconte les aventures de deux jeunes paysans Renzo Tramaglino et Lucia Mondella qui s'aiment et veulent se marier. Ce mariage est empéché par Don Rodrigue un riche seigneur. Manzoni nous décrit en des pages trés belles, l'histoire de ces deux jeunes paysans à travers celle de la Lombardie entre 1628 et 1630. L'armée autrichienne répend la ruine et la désolation sur son passage. La description de la peste au chapitre 34; lorsque une femme descend sur le seuil de sa maison avec dans ses bras sa fille de neuf ans morte, mais toute parait de blanc comme pour aller à une fete promise depuis longtemps et qu'elle s'avance vers le convoi qui ramasse les cadavres qui jonchent la rue et qu'elle la donne au croque-morts en meme temps qu'elle lui tend une bourse et lui demande de ne pas oter à sa fille morte un seul fil des beaux habits qu'elle porte, ensuite elle lui dit de repasser dans la soirée pour la prendre elle et sa fille plus jeune, car elles aussi ont la peste. Puis, elle rentre chez elle s'etendre au coté de la seule fille qui lui reste pour qu'elles meurent ensemble, comme la fleur pleinement épanouie sur sa tige avec le jeune bouton, lorsque passe la faux qui égalise toutes les herbes du prés. Sans doute est-ce un des plus beau passage jamais écrit de la littérature italienne. Finalement l'histoire se termine bien et Renzo et Lucia peuvent aprés bien des peripeties se marier. Les fiancés qui est considéré en Italie comme l'un des plus grand roman, l'egal en France des Misérables de Victor Hugo, doit etre lu par tous ceux qui aime et s'interesse à la culture Italienne avec un grand I, c'est un passage incontournable vers le savoir immense de ce beau pays.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2013
Une grande fresque historique de l'Italie du XVIIè, sans compter l'importance de Manzoni dans l'unification de la langue italienne.
Et une longue préface très intéressante présentant Manzoni, l'époque, son œuvre...écrite par Giovanni MAcchia.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 février 2015
Un livre à l'origine du roman moderne! Certes c'est un pavé mais les rebondissements et aventures nous tiennent en haleine. C'est aussi très intéressant d'un point de vue historique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2011
La littérature italienne du 19e est trop peu lue tant nous sommes fiers de nos grands auteurs. Mais il faut absolument lire ce grand classique de la trempe de Victor Hugo et autre Balzac.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 22 septembre 2014
un classique injustement méconnu en France .Jubilatoire !! digne de nos auteurs des lumières sa lecture devrait être conseillée a beaucoup de nos jeunes
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 14 mai 2014
Livre pour offrir - ce livre est le livre de référence pour le Pape François
Un peu philosophique donc à acheter pour des spécialistes
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 mars 2013
Je n'ai rien à dire à propos de ce produit si ce n'est qu'il correspond bien à ce que je voulais
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Les Fiancés, histoire milanaise du XVIIe siècle
Les Fiancés, histoire milanaise du XVIIe siècle de Alessandro Manzoni (Broché - 1 octobre 2014)
EUR 29,70

Le Christ s'est arrêté à Éboli
Le Christ s'est arrêté à Éboli de Carlo Levi (Poche - 24 juin 1977)
EUR 8,00

Le jardin des Finzi-Contini
Le jardin des Finzi-Contini de Giorgio Bassani (Poche - 5 mars 1975)
EUR 8,00