Commentaires en ligne 


4 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Mélancolique, 8 septembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lumière pâle sur les collines (Broché)
^Etsuko est une Japonaise installée en Angleterre depuis une vingtaine d'années et n'est jplus amais rentrée au Japon depuis son mariage en secondes noces avec un Anglais, avec qui elle a élevée Keiko, sa fille issue de son premier mariage, et Niki, la fille du couple. Elle vit seule à la campagne après la mort de son mari et le suicide de Keiko la hante. Pendant un court séjour de Niki - qui vit à Londres - elle se souvient de sa jeunesse... Lorsqu'elle vivait à Nagasaki. Elle a survécu à la bombe et essaie, comme tous les Japonais, de se reconstruire. Elle est bien mariée et est enceinte de quelques mois lorsqu'elle fait la rencontre singulière avec une voisine, Sachiko. Cette dernière a une relation étrange avec Mariko et Etsuko s'en inquiète. Sachiko semble rêveuse, idéaliste, voulant suivre son compagnon américain qui n'est pas digne de confiance en Amérique.

C'est un roman énigmatique... on ne sait jamais exactement ce qu'il en est, quel est le réel but d'Etsuko lorsqu'elle raconte l'histoire de Sachiko et de Mariko. Parfois on a l'impression que ce qu'elle reprochait à Sachiko, elle a fini par faire les mêmes erreurs avec Keiko. On ne sait pas ce qu'il s'est passé, pourquoi Etsuko a quitté son mari japonais, pourquoi elle a quitté le Japon, comment elle a rencontré son mari anglais...

On termine ce roman avec un goût d'inachevé, de mélancolie... sans bien savoir quoi en penser...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'âge n'a aucune importance, mais bien l'expérience, 10 décembre 2011
Par 
Luc REYNAERT (Beernem, Belgium) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lumière pâle sur les collines (Broché)
Sous la surface de conversations apparemment anodines, K. Ishiguro révèle subtilement un Japon d'avant la deuxième guerre mondiale, très patriotique avec une population très disciplinée, très loyale et trop obéissante envers ses maîtres, leur idéologie et leur politique expansionniste.

En fait, il présente un Japon sclérosé, rigide et sans pitié (symbolisé par la noyade des chatons). A l'école, les enfants n'apprenaient que des mensonges et étaient interdits de poser des questions. Les femmes ne pouvaient pas faire d'études. C'était un pays autoritaire, sans instances démocratiques, où toute pensée indépendante était étouffée dans l'oeuf.

Cette mentalité généralisée et ce régime de fer ont culminé dans le plus grand désastre que le pays a connu dans son histoire : une guerre qui a tourné tout le Japon en une vaste ruine, des bombes atomiques génocidaires et des catastrophes à tous les niveaux, familiales et personnelles (suicides).

Avec sa tactique d'approche indirecte et suggestive et son style lent mais impressionnant, Kazuo Ishiguro a écrit un vrai chef-d'oeuvre implacable et impitoyable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Des regrets, et de leur inutillité, 21 décembre 2006
Par 
Thierry Chich (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lumière pâle sur les collines (Poche)
Ce roman d'Ishiguro est plus abordable, me semble-til qu'"Inconsolé". Mais il garde cette touche subtile, presque impressionniste, dans sa peinture de l'âme humaine et de ses affres. Mais il n'y a aucun pathos, encore moins de mélodrame. Il y a des souvenirs qui remontent, et qui ne prennent sens qu'au bout du voyage. C'est beau et terrible. Et tellement intelligent.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Lumière sur la culture japonaise, 28 novembre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lumière pâle sur les collines (Poche)
Ce livre traduit à merveille le raffinement de la culture japonaise. Etsuko, personnage principal, nous conduit dans le Japon des années 1950 à travers ses souvenirs... un délice !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb066590c)

Ce produit

Lumière pâle sur les collines
Lumière pâle sur les collines de Kazuo Ishiguro (Broché - 4 juin 2009)
EUR 7,03
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit