Commentaires en ligne


17 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 EXSULTATE, JUBILATE
Voilà une authentique réussite romanesque. Arto Paasillina se révèle, pour le bibliophage que je suis, une vraie découverte. Cette histoire de Dieux Ancestraux décidés à reconquérir la foi des Finnois devenus chrétiens, la mission donnée au Fils du Dieu de l'Orage et ce qui s'ensuit donne le...
Publié le 17 juillet 2007 par BAGRATION

versus
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Celui-ci est mon fils...
Que faire lorsque les hommes se détournent de leur foi ancestrale ? Réponse allant de soi : envoyer son divin fils les remettre dans le droit chemin. C'est donc ce que fait Ukko Ylijumala, dieu de l'Orage et sorte de Zeus du panthéon finnois, en dépêchant sur terre son rejeton un peu bon à rien nommé Rutja. Ce dernier...
Publié le 14 juin 2002 par toupo


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 EXSULTATE, JUBILATE, 17 juillet 2007
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Voilà une authentique réussite romanesque. Arto Paasillina se révèle, pour le bibliophage que je suis, une vraie découverte. Cette histoire de Dieux Ancestraux décidés à reconquérir la foi des Finnois devenus chrétiens, la mission donnée au Fils du Dieu de l'Orage et ce qui s'ensuit donne le bonheur de lire une histoire hilarante, moqueuse, ironique dont le moindre des talents est d'être scotchante (au sens de "impossible d'arrêter" ou de "rendez-vous ce soir avec la suite"). Les personnages sont tous réussis, archétypiques d'une vie urbaine et rurale exaltant la bêtise, l'imbécillité et la méchanceté comme vertus cardinales. On y trouve pêle-mêle le publicitaire débilitant et débilité-bref le vrai communicant pur souche fin de XX ème siècle-, un journaliste éponge alcoolisée au destin fulgurant, des parasites familiaux, des voisins arrogants, sournois et profiteurs, une fonctionnaire zélée et rigide-type bureaucrate borné-, une virago fainéante, un pasteur en deshérance-.
Tout ce petit monde va bénéficier de la vision foudroyante de Rutja, Fils du Dieu de L'Orage et trouver sa voie dans l'adoration d'un culte revu et corrigé à la mode "néo-ancestrale".
On pense à Voltaire, Marcel Aymé, Monthy Python, Rabelais et "at last but not least" Jerôme K Jérome. Bref c'est du Pasasillina et c'est jouissif.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Attention, c'est une sorte de chef d��uvre !, 30 octobre 2003
Par 
Catheline (Newton, MA United States) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
On m'avait parlé plusieurs fois déjà de cet auteur finlandais, mais les titres de ses livres me laissaient de marbre, « La Cavale du Géomètre, » « Le Lièvre de Vatanen... » je me disais, « peut-être plus tard... » Une très chère amie me l'a offert, et je n'ai plus pu échapper à cette lecture, et finalement, je suis très heureuse d'avoir découvert le génie de cet auteur. L'histoire : Ukko Ylijumala, dieu du Ciel et de l'Orage, le plus ancien et plus puissant des Dieux, se rend compte que la foi des Finnois s'est détournée de lui et appartient désormais au christianisme. Comment faire pour remédier à cela, pour que les anciens dieux, les « vrais » dieux soient à nouveau dans le cœur des Finnois ? Lors d'une assemblée des Anciens Dieux, la question est posée et une solution suggérée : Ukko Ylijumala, à l'instar du Dieu des chrétiens, enverra son propre fils sur terre pour ramener les Finnois à leur religion ancestrale. Le hic : le fils du dieu de l'Orage est bien trop grand, velu, effrayant pour se montrer ainsi aux hommes. Il échangera donc sa peau contre celle d'un modeste antiquaire, le temps d'accomplir sa mission sur terre. Une fable humaine, une fable mythologique moderne, pleine d'intelligence, d'allusions politiques et sociales sur la condition humaine en Finlande et en général, beaucoup de profondeur sous beaucoup d'humour. Excellentissime.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 funny, 12 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Ce livre est à prescrire en cas de dépression nerveuse, bien moins cher que nos médicament, moins toxique et plus digeste.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Dieux sont tombés sur la tête, 21 juin 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Je suis sûre qu'il vous est déjà arrivé d'envier dans le métro une personne plongée dans un roman et riant aux éclats...

Alors vous avez discrètement penché la tête pour tenter d'apercevoir le titre du roman et il se peut que vous ayez vu Le Fils du Dieu Orage...

Dans cette histoire, les Dieux finlandais qui veulent reconquérir des fidèles envoient sur terre un de leurs fils, dans l'idée que comme Jésus, ce fils saura rameuter les foules. La découverte de la vie de simple humain par le fils du dieu n'est pas amusante, elle est irrésistible.

A lire ?

Oui ! le prochain à éclater de rire dans le métro c'est vous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Celui-ci est mon fils..., 14 juin 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Que faire lorsque les hommes se détournent de leur foi ancestrale ? Réponse allant de soi : envoyer son divin fils les remettre dans le droit chemin. C'est donc ce que fait Ukko Ylijumala, dieu de l'Orage et sorte de Zeus du panthéon finnois, en dépêchant sur terre son rejeton un peu bon à rien nommé Rutja. Ce dernier échange de corps avec un agriculteur-antiquaire plutôt désabusé, Sampsa Ronkainen, afin de ne pas effrayer outre mesure le peuple à (re)convertir ; et c'est parti pour des aventures les unes plus loufoques que les autres. Résultat des courses, ces Finnois, récemment — en temps divin — devenus de tièdes adeptes d'une morne foi luthérienne, vont retrouver avec entrain, et en masse, les vivants et remuants dieux de leurs aïeux, "des tas de génies titubants, au nez rouge, à la rouge trogne" comme disait le poète.
Un peu tiré par les cheveux sans doute par moments, mais qui arrive à lire ce livre avec un esprit et un plaisir rabelaisiens pourrait bien y trouver son compte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un livre plein de lettres !!, 31 décembre 2012
Par 
Gerard Müller "médicactus" (Nouvelle Caledonie) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Le fils du dieu de l’Orage/Arto Paasilinna
Cette histoire est tout à fait originale, délirante et passionnante quoique le début soit un peu déconcertant. En effet, au fin fond de la Finlande traditionnelle, Sampsa fils de Tavasti est initié par son père aux divinités finnoises et particulièrement au dieu de l’Orage, Ukko Ylijumala. Pourtant, Tavasti, qui un jour de courroux a menacé le ciel, sera foudroyé par Ukko.
Ensuite l’auteur nous emmène en une sorte de Walhalla, la cité des dieux dont le concert est orchestré par Ukko Ylijumala qui déplore la situation qui règne en Finlande où le christianisme a fait oublier les valeurs ancestrales et perdre l’influence des dieux. Il va alors envoyer son fils Rutja en croisade chez les Finnois pour réhabiliter la juste notoriété des anciens dieux et les remettre sur le droit chemin. La critique de la société finnoise qui a perdu ses repères d’antan est savoureuse.
Parvenu sur terre et entré dans la peau de Sampsa par un subterfuge fantastique, Rutja tel Candide découvre les mystères de la religion chrétienne et ses dogmes incompréhensibles, ainsi que l’étrangeté des coutumes humaines.
Ce conte philosophique ressemble à une épopée fabuleuse où tout est possible ou presque. Il apparaît pourtant que la condition d’homme pour un dieu, avec ses contraintes physiologiques et autres, n’est pas simple à accepter. Rutja en fait l’expérience fâcheuse dans des conditions rocambolesques.
Passages dans lequel Rutja s’interroge : « J’ai l’impression que les rapports entre Jésus et son père n’étaient pas très bons. S’il m’arrivait la même chose, c’est à dire si on me condamnait à mort, Ukko Ylijumala ne me laisserait pas assassiner comme ça. En dernier recours, il mettrait le feu à la croix en la foudroyant…Peut-être ce Jésus était-il d’un si bon naturel qu’il s’est sacrifié avec plaisir. Qui sait, avec ces dieux étrangers ? Un type spécial en tout cas. »
Ayant fait le constat qui s’impose, Rutja va donc partir en mission pour reconvertir les finnois, et alors vont s’enchainer les situations les plus cocasses et inattendues. Il se prend pour un nouveau Jésus, instaure 6 commandements à l’instar de Moïse (qui en avait reçu10, mais il faut faire simple à présent !), se trouve 6 disciples en guise d’apôtres et se livre à une recherche drastique pour faire des miracles. Car il faut en passer par là, évidemment. Ce qui n’était pas prévu, ce sont les conséquences sociologiques et économiques de ces miracles en série !! D’où cette réflexion : « Les guérisons de Jésus étaient du travail d’amateur comparés à la performance de Rutja ! »
Un très bon roman, qui comme toujours chez Paasilinna nous fait réfléchir à notre condition.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un excellent pastiche, 16 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Mais que voilà un agréable moment de lecture passé en compagnie d'un auteur que je ne connaissais pas du tout... La candeur désopilante qui anime le dieu Rutja lors de son incarnation sur Terre, de sa découverte de la condition et des limites humaines, de la société finlandaise du XXe siècle finissant et son désir de "recycler" les bonnes recettes mises en place par Jésus de Nazareth pour se gagner des fidèles est tout à fait succulente... A déguster avec une bonne dose d'autodérision et un regard critique sur la société dans laquelle on vit !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un Paasilina imaginatif et rafraichissant, 28 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
Arto Paasilina est un écrivain finlandais très traduit en ce moment et nous, lecteurs, avons de la chance parce que ses romans sont des concentrés d'espoir,d'énergie et bien sûr, d'humour.
Celui-ci est totalement fantasque, puisqu'il raconte l'histoire d'un Dieu de la mythologie finlandaise qui descent sur terre pour faire revenir la croyance en lui et en ses congénères et c'est délicieux...
Prenez le en voyage et sur la plage parce qu'en plus ça se lit comme un roman policier...en mieux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 original, 3 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
J'aime bien cet auteur, qui arrive à nous faire voyager, à nous faire rire et, en prime, à nous apprendre la mythologie finnoise ! J'ai bien aimé découvrir ce récit, la découverte par un Dieu de la condition humaine, les personnages pour certains très caricaturaux, la propagation de l'ancienne foi finnoise. Livre plaisant et divertissant
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Bien, sans plus..., 15 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Fils du Dieu de l'orage (Poche)
C'est le troisième livre de Paasilinna que je lis après "petit suicides entre amis" que j'ai pas mal aimé et "le lièvre de Vatanen" qui m'a ennuyé.
Le livre débutait bien et était prometteur mais il s'est vite enlisé dans des lourdeurs, descriptions inutiles et des situations loufoques que l'humour pourtant réel de l'auteur n'arrivait pas à faire toujours passer. Je me demandais à un moment comment il allait se dépatouiller de tout ce joyeux processus sociaux-mythologique lancé comme un défi mais il y arrive finalement (quoi que... mais peu importe).

Il y a d'excellents moments tout de même, des personnages cocasses, saillies sociales amusantes qui font mouche comme toujours chez Paasilinna mais j'ai encore ressenti cet agacement à le voir utiliser trop la facilité pour solutionner tous les problèmes de ses personnages. Nous sommes certes dans la fiction mais on ne s'attend pas forcément à lire un conte de fées. Mais bon il y arrive, ça passe et c'est l'essentiel.
On ne peut nier du talent chez cet auteur, d'où les 3 étoiles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Fils du Dieu de l'orage
Le Fils du Dieu de l'orage de Arto Paasilinna (Poche - 14 novembre 1995)
EUR 8,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit