undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles18
4,1 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:8,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Chaque année, ou presque, Denoël nous offre un nouveau roman du finlandais Arto Paasilinna. Dans un certain désordre chronologique, hélas, ce qui, dans le cas du "Cantique de l'apocalypse joyeuse", écrit en 1992, est un peu gênant, étant donné qu'il y est question de la fin du monde et que l'auteur donne des dates précises, la plupart déjà passées pour nous. A dire vrai, ce roman linéaire est un des moins bons du génial auteur nordique. Non pas à cause du sujet mais il semble que cette fois-ci, Paasilinna ait laissé son humour dévastateur au vestiaire. Du coup, on suit avec moins de passion cette aventure écolo-pacifique dont la morale est limpide.
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2012
Suite aux dernières volontés d'un communiste, une église est érigée en pleine nature, puis tout un village d'écologistes se construit autour. Mais ailleurs, sans qu'ils le sachent trop, le 21è siècle n'est que catastrophes: New-York puis Saint Petersbourg disparaissent sous les détritus, et surtout la 3è guerre mondiale est déclenchée. Ici, grâce à la conservation de procédés traditionnels de culture, pêche et chasse, on ne ressent pas le chaos. Ce livre à l'humour ravageur, assez délirant, mais peut-être visionnaire, nous ramène à un mode de vie plus simple et plus près de la nature. Un bonheur.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2011
Toujours le même style limpide, pour un plaidoyer plein d'humour de retour à la nature, à la vie saine dans les grands espaces finlandais. Les situations loufoques ne manquent pas telles, garder le bétail en jouant du saxophone, ou importer de Russie les cadavres qui font défaut au cimetière de la fondation. Pire encore, le sort réservé à la société de consommation qui étouffe sous ses déchets. Bref, n'en disons pas plus. la lecture de ce récit du grand nord est un régal.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2008
Je suis un fan absolu de cet auteur, depuis son premier livre.
Commençons par des situations toujours loufoques, des personnages hors du commun et un humour décalé.
C'est écrit simplement, on sourit en permanence, on se laisse entrainer dans l'absurde, dans le décalé sans résister.
Des passages croustillants (l'inspecteur du fisc par exemple dans ce livre) pourraient illustrer pour partie nos moeurs quotidiennes.
Alors, quand un bruleur d'églises met dans son testament qu'il faut bâtir une cathédrale ... on se dit que ça commence bien !!
Je vous le conseille !
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2009
Une leçon de sagesse et d'humanité dans cette période qu'on dit si noire et d'un avenir si incertain écologiquement parlant.Typiquement finlandais, truculent, drôlissime et terriblement humain. Il y a des leçons à en tirer sur les écueils à éviter.....et toujours de l'espoir pour une apocalypse...joyeuse !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2013
Et one more time, on recommence à sourire et rire, dès la première page envouté par l'atmosphère si simple et bucolique de ce génie d'Arto Paasilinna qui nous fait aimer son pays que l'on perçoit comme aussi méridional que notre midi français, lui septentrional par naissance et culture. Quand arrive l'ultime page un sourire satisfait orne notre visage. Longtemps après l'on est encore avec l'auteur et ses personnages alors que le livre est rangé. Quels moments de détente, et ceci tout en se cultivant et apprenant sur la Finlande et son peuple. Attachant. Five stars.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2010
En 1992 cet auteur imagine (entre autres choses) une crise économique suivie de dérèglements climatiques, guerres mondiales et autres broutilles qui passent entre 2000 et 2015 au loin de ce petit village d'irréductibles finlandais. Ils sont à côté de la plaque, et ils ont bien raison.
Ceux qui rêvent de retour à la nature vont adorer ce bouquin. Ceux qui croient à la proche fin du monde vont voir qu'ils ont un peu raison.
Le récit démarre un peu mollement, le temps d'installer le décor, mais après on rigole bien.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2010
je viens de découvrir cet auteur et j'aime beaucoup....mais je voudrais par ce commentaire, dire tout le bien de sa traductrice française Anne Colin Du Terrail, que je pressens bien talentueuse...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
Pour moi le meilleur roman d'Arto Paasilinna. Celui qui vous donne envie de vivre la fin du monde dans le Grand Nord Finnois, avec une joyeuse bande de villageois simples et industrieux, loin des tracasseries stupides de la vie moderne. Toujours l'humour à la fois caustique et bienveillant de Paasilinna, toujours cette joie de vivre qui transpire de ses bouquins, qui transcende tout, même les coups du sort et même la mort. Vivement l'Apocalypse!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 juin 2010
Arto Pasasilinaa utilise souvent un schéma similaire pour ses romans. Celui-ci déroge qq peu à la règle et finalement, c'est un des romans que j'ai le moins aimé. Bien sûr, le ton incisif et mordant de Paasilinaa est toujours bien présent, l'histoire loufoque mais engagée et c'est tout de même un vrai plaisir de lire cette nouvelle histoire.

3 jours maximum en livre de chevet !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles