Commentaires en ligne


7 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incontournable et incroyable, 21 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
Ce Rousseau, il faut l'avoir lu une fois pour comprendre ce qu'il a de phénoménal. La façon dont il s'exprime, dont il crée, dont il pense, dont il aime. Cette façon qu'il a de ne pas avoir l'air d'être un génie. Un régal. L'édition est excellente car elle est la seule à ma connaissance, dans le domaine parascolaire, à oser ne pas censurer certains passages inouïs. Remarquable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Brilliant seminal text, 8 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
Wonderful to have Rousseau's best book in original language. Beautiful clear text in classic folio form.
Unique text in history of world literature.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 "Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple", 13 mars 2012
Par 
Ouhman (Paris 18) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
Bien que non foncièrement rétif à l'instruction, les souvenirs laissés par mes années de lycée concernant Rousseau (1712-1778) se résument au "bon sauvage" et aux Lumières, ce qui, en plus d'être court, est pourtant déjà faux, en considérant que Rousseau, rejeté par les Philosophes, subissait la haine farouche de Voltaire. Si, comme moi, vous vous navrez de ne connaître Rousseau que de nom, sachez-le, cet ouvrage est LE livre par lequel il faut commencer.

Rédigées entre 1764 et 1770, les Confessions ne commencent à être publiées qu'en 1782, soit quatre ans après la mort de leur auteur. On comprend le choix d'une publication posthume à la lecture de l'ouvrage, par ce que Rousseau nous apprend de sa vie, de son intimité et même de ses fantasmes... Dans le langage le plus châtié qui soit, Jean-Jacques nous explique par exemple d'où lui vint son goût pour les fessées ou comment il se lança dans une éphémère carrière d'exhibitionniste. Ces anecdotes, toutes croustillantes qu'elles soient, ne constituent pourtant pas le principal intérêt de l'ouvrage, écrit, selon l'auteur, pour "montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature". De vraies confessions publiques, résultats d'un effort violent de sincérité et d'analyse de soi.

Je ne dis pas que tout le livre soit passionnant. Sur la fin, lorsque Jean-Jacques s'englue dans les querelles qui l'opposent aux "philosophes", on a la pénible sensation d'être pris à partie pour juger une affaire n'intéressant plus personne. De plus, il faut admettre qu'il se montre souvent agaçant, et si l'on éprouve du chagrin à le voir souffrir, tant physiquement que moralement, on est également exaspéré par son égocentrisme. Toujours est-il que le livre, dans son ensemble, représente une curiosité à côté de laquelle il serait dommage de passer, ne serait-ce que parce qu'il fonde le genre de l'autobiographie, et que l'on y devine les prémisses du romantisme.

"Je ne suis fait comme aucun de ceux que j'ai vus ; j'ose croire n'être fait comme aucun de ceux qui existent. Si je ne vaux pas mieux, au moins je suis autre. Si la nature a bien ou mal fait de briser le moule dans lequel elle m'a jeté, c'est ce dont on ne peut juger qu'après m'avoir lu."
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une confession à visage humain, 18 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
Quand on lit les premières phrases de ces confessions où Rousseau parle de vérité et de franchise, on ne peut aujourd'hui que ricaner. Va-t-il se peindre comme Montaigne en gentleman-farmer ou comme Augustin en philosophe repenti ? Pas vraiment. Il parle avec des accents sincères de ses difficultés d'homme du peuple qui fréquente des puissants. L'absence de fioritures dans la description des situations, même les plus intimes, en fait un livre très actuel. L'ensemble constitue une philosophie de la vie qui n'est pas, comme souvent, en surplomb de vie quotidienne. On comprend que Jean-Jacques soit devenu la mascotte des révolutionnaires de 89.
C'est évidemment du top, tant pour la forme que pour le fond; mais çà vous le saviez déjà.
Conclusion: je ne regrette pas d'avoir choisi ce best-seller pour l'été, juste pour le plaisir (je n'ai aucun lien avec le corps professoral).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'intinéraire d'un autodidacte de talents et d'un Homme de tristesses, 18 mai 2011
Par 
Cinho512 - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
Ici, Rousseau nous livres un regard rétrospectif sur sa vie.
De sa jeunesse à sa fin de vie tumultueuse, on suit l'itinéraire du philosophe, faussement classé parmi les Lumières et que ces querelles, allant jusqu'à la volonté de Voltaire de le tuer, raconté à la fin de son récit, nous montre.

Tout d'abord ces confessions sont passionnantes par son style agréable et sa profondeur, sachant qu'elles sont écrites par un philosophe et un érudit du 18è. siècle.
Les questions liées à l'écriture et sur la volonté d'immoralité par ce procédé ou encore la création sont par exemple posés et de manière très intéressantes.

De plus, sa vie est un magnifique témoignage d'un acteur important du 18ème siècle, mais ayant une singularité qui le démarque de ces collègues philosophes contemporains, ceux qui l'a d'ailleurs rendu malheureux.
Son désintéressement de la vie mondaine et sa critique de celle-ci ou l'anglophobie relative qui le caractérise sont des exemples qui l'oppose à ceux-là.

Ces confessions montrent également le caractère singulier du philosophe et sa grande sensibilité. Ça vision du monde et sa propension a s'enivrer de ces rêveries, sans la virilité d'esprit d'incarner la compréhension qu'il à du monde et des vertus nécessaires, lui font entrer parfaitement dans ce que Baudelaire à exprimé dans ses "paradis artificiel". L’exemple le plus emblématique de ce caractère partagé par nombres d'Hommes de génies est l'abandon de ces enfants, alors qu'il à lui même écrit un livre sur l'éducation des enfants. Ou sa prétention à posséder une haute vertus et à une haute compréhension du monde qu'il affirme tout au long des confessions, ceux qui est exact, mais comme je l'ai dit sans incarnation de chaque instant.

En conclusion je conseille ces confessions, que ce soit par simple plaisir littéraire ou pour mieux connaitre ce philosophe fondamental.
Cette lecture vous rendra très certainement ce personnage très attachant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 REMARQUABLE, 28 juin 2012
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
JJ, le Douanier, Florian...Une saga digne des grands feuilletons télévisuels estivaux genre "De sable et de sable", "La Brebis Goualeuse rachetée d'entre les Hurleuses" ou "La Gendarmette qui p.., qui p...qui prend son luc pour une trompette"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 excellent, cela me rappele le livre les confessions des Rousseau modernes, 8 février 2012
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Confessions (Poche)
Après avoir lu les confessions des Rousseau modernes ( deux educateurs en train de faire les confessions devant le livre de Jean Jacques Rousseau) je me suis delectée à lire ce livre .. excellent livre, car il m'a permis de comprendre le nouveau roman "les confessions des Rousseau modernes".
Marie Therese
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Confessions
Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau (Poche - 26 mars 2009)
EUR 7,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit