undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Monk
  • Commentaires client

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles5
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 5 septembre 2009
Vous pouvez vous asseoir. Aujourd'hui, Shuffle Master va vous entretenir de jazz (mouvements divers dans la salle, murmures désapprobateurs... vite calmés par un froncement de sourcils). Oui, de jazz, et de littérature (mouvement général de panique, hurlements, des femmes sont piétinées...).
[...............................................................................................................]
(Quelques heures plus tard, le calme revenu sous la menace de remplacer Shuffle Master par Michel Onfray pour une conférence sur Démocrite)
Le dictionnaire du jazz de P. Carles, A. Clergeat, et J-L Comolli (Bouquins, Robert Laffont) regrettait dans son édition de 1988, en conclusion de l'article consacré à Monk, qu'aucun livre n'ait été consacré à l'un des génies les plus singuliers du XXe siècle. On ne sait si Laurent de Wilde a lu cet article et l'a pris à son compte, mais il publiait en 1996 une biographie du génie en question, sobrement intitulée Monk. À priori, il semblait doublement qualifié pour ce faire : pianiste lui-même et ancien élève de l'École normale supérieure. La lecture de l'ouvrage montre que les préjugés sont parfois fondés. Voilà donc un livre remarquablement écrit, par quelqu'un qui sait de quoi il parle, ce qui nous change de :
- ceux qui ne savent pas écrire,
- ceux qui ne savent rien ( attention, certains cumulent),
- ceux qui écrivent sur ce qu'ils ne connaissent pas,
- ceux qui n'ont rien à dire, mais qui écrivent quand même,
- ceux qui savent écrire et qui savent des choses mais sur des gens qui n'ont aucun intérêt,
et qui forment l'immense cohorte des « auteurs/auteures » d'aujourd'hui.
Le choix du titre, déjà. Pas facile de choisir un titre. Monk, donc. Monk. Monk. Monk. Qu'est-ce qu'on entend ? Une note, un accord plaqué sur un piano de bastringue. C'est évident. Parfaitement juste, même si la « justesse » en musique est une notion avec laquelle le pianiste a pris quelques libertés. Le cadre, d'abord : le livre s'ouvre et se clôt à New York, chez la Baronne Pannonica (dédicataire d'un morceau de Monk, et d'autres) de Koenigswater, mécène « hip », née Rothschild (déshéritée, mais pas trop, par sa famille en raison notamment de son goût pour la musique de nègres) comme en n'en fait plus et qui va mettre à la disposition de Thelonious Sphere Monk, ( eh oui, c'est vraiment son nom) pour la fin de sa vie, le dernier étage de sa maison du New Jersey par la baie de laquelle on domine Big Apple (dont Laurent de Wilde nous livre en passant l'étymologie), ville dont Monk, génie, mais casanier, n'est que peu sorti. Attitude à méditer, surtout aujourd'hui où le bougisme, dans tous les domaines, fait des ravages.
Entre, Laurent de Wilde déroule la partition, en évitant les deux écueils du genre biographique : le pédantisme avec notes en bas de pages, et la prétendue impartialité du biographe. Pourtant, il en, sait des choses, et nous aussi, à la fin du livre, et il aime manifestement cet ours mal léché de 100 kilos, un peu bizarre, mais fin psychologue pour lequel il n'hésite pas à dire « je ». L'ouvrage est une mine, et nul besoin d'être amateur de jazz pour l'apprécier : variant les tempos, passant de l'interpellation complice à l'analyse savante, mais jamais pesante, l'auteur aborde le bop bien sûr dont Monk est le grand-prêtre, mais aussi les techniques d'enregistrement, la production, la politique des majors, le quotidien des musiciens de jazz dans l'Amérique des années 50 et 60, la fonction des divers instruments dans le jazz ( le déclin de la clarinette, la place prépondérante du saxophone, très bien expliqués), et bien sûr la vie de Monk, dont la route croise celle de Rollins, de Blakey, de Miles, de Griffin... Vulgarisateur donc, mais aussi romancier, car la vie de Monk, tellement humain, appelle à l'évidence (....) le roman à la rescousse pour pouvoir rendre compte de tout. L'affection manifeste que porte Laurent de Wilde au personnage (le mot est ici parfaitement juste, Monk est un personnage) le conduit par pudeur à reporter en fin de volume les sujets qui fâchent et qui auraient formé chez d'autres le fond de l'étude : la folie et la drogue. Au lecteur de juger, s'il se sent l'âme d'un juge.
Au final, un ouvrage chaudement recommandable, qui vous posera auprès de votre entourage (on peut faire pire qu'écouter du jazz, on peut aussi en lire).
Merci qui ? Merci Shuffle Master. Prochain sujet abordé ; l'agriculture en Basse Mésopotamie. Il est prudent de retenir sa place.
2727 commentaires|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 août 2015
La première bonne surprise de ce livre est sans contexte le réel talent d'écrivain de Laurent de Wilde, pianiste tout comme Monk, qui sait sans doute mieux que quiconque ce qui importe dans la vie d'un musicien, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel
La deuxième très bonne surprise de ce livre est que la vie de Monk, son atypie géniale, ses chapeaux, sa folie, ses compositions lumineuses, ses enregistrements sont détaillés avec minutie et clarté.
La troisième excellente surprise ce livre est qu'il parle de bien plus que de Monk, c'est aussi l'un des plus formidables ouvrages de vulgarisation sur le jazz qui existe. De Wilde éclaire tout de sa science: les différentes formations, les instruments, les affinités, les musiciens. Au détour d'une anecdote, il en profite pour glisser au lecteur de quoi enrichir un peu ses connaissance sur un style pas si abscons que cela. finalement.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2016
Assurément l'auteur exprime son amour avec flamme à un grand homme, avec une poésie très passionnante. Même je ne partage pas souvent son point de vue, quel bonheur de Laurent de Wilde.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2010
Voici un bouquin très bien écrit et surtout très bien documenté. L. de Wilde n'est pas qu'un excellent pianiste. Toutefois ce livre s'adresse à un public d'initiés, si on a pas quelques connaissances jazzistique cela risque de devenir vite ennuyeux.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 novembre 2009
Quand un pianiste evoque la vie d'un de ses maitres ..il nous fait partager celle de cet extra terrestre que fut Thelonious Monk..à lire absolument..
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

22,90 €
14,00 €