Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 du grand Kauffmann, 10 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
plongée dans la vie de Napoléon à Sainte Hélène et essai de comprendre ce qu'il a pu penser de cette vie. Il y a surtout une description de la maison de Napoléon où l'on sent le parfum de l'enfermement. Kauffmann s'y est senti revenu en arrière de quelques années lors de son enlèvement. Bouleversant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un Chef d'oeuvre, 8 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
La 'Chambre noire' est un enchantement autour d'une tragédie. Le miracle émotionnel de ce livre tient beaucoup plus à son auteur qu'à son sujet - et pourtant ... la figure de Napoléon, empereur, même déchu, n'est pas un sujet mineur. Certes, on peut apprendre beaucoup en tournant les pages de ce livre. Il n'y a pas là seulement l'histoire de Sainte-Hélène, mais des fragments de l'épopée napoléonienne y compris l'atroce carnage de la bataille d'Eylau -- 'victoire' qui a marqué à jamais l'Empereur. Mais enfin, ce Napoléon de la fin ne nous est connu que par des témoins plus ou moins fiables.
Tandis que Kauffmann, lui, est aux commandes de ce livre qui est l'instrument nécessaire par lequel il se dévoile, parfois même malgré lui. Ce livre d'une immense tragédie trouve son bonheur et ses joies dans ces phrases qui ressemblent tant à leur auteur -- phrases assez courtes avec ces surprises, ces mariages (de style, d'intelligence pure, de mémoire, de création poétique) qui nous laissent, nous autres pauvres lecteurs, avec l'illusion du bonheur, de l'intelligence ...
Longwood est un chef d'oeuvre qui aurait dû catapulter son auteur au sein de l'Académie française, si ces élections se faisaient encore "au mérite".
` On sort de cette lecture ébloui, hébété, changé, recueilli.
JPK donne l'illusion de n'écrire que sur la 'réalité' (il se dit journaliste) .. En fait, sa réalité n'a d'intérêt que si elle comporte une ambiguité, un décalage, une fracture, un mystère peut-être... Il ne s'en cache pas. A la fin du livre, il nous offre quelques clefs :
"Ce qui m'excite, écrit-il, c'est ce passé que je n'atteindrai jamais. Le pittoresque que je ne pourrai jamais reconstituer... C'est "ce jamais, définitif, irréparable, sans retour qui m'exalte... Sentir, humer. Absorber les bruits, les odeurs, les images. C'est le dépôt "qui se forme sur le passé qui me passionne... Mais la patine du passé on ne peut l'enlever. Cette impossibilité matérielle me "fascine..."
Que ce soit avec la 'Chambre noire de Longwood', peut-être son chef d'oeuvre, ou ses autres livres tout aussi merveilleux, Jean-Paul Kauffmann est à la recherche de cet introuvable dont il fait le sujet principal de son oeuvre.

Jacques Coudol
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Dans la peau de Napoléon, captif à Saint Hélène, 6 août 2013
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
« La chambre noire de Longwood », de Jean-Paul Kauffmann est un livre exceptionnel. Il s'agit ni plus ni moins du meilleur ouvrage jamais écrit sur les années passées par Napoléon en captivité à Sainte-Hélène et qui fournie l'explication la plus réaliste de la mort de l'Empereur : accélération de ses prédisposition maladives héréditaire - cancer de l'estomac - par le stress et l'ennui de l'enfermement à Longwood.

Jean-Paul Kauffmann met en perspective, indirectement, la vie de Napoléon dans cette île perdue de l'Atlantique sud avec sa propre expérience d'otage au Liban. « La chambre noire de Longwood » est écrit comme le journal d'une visite de neuf jours sur l'île de Sainte Hélène et à Longwood. Le propos de Kauffmann se développe avec une force hors du commun au fil de ses découvertes et de son appropriation des lieux qui finissent par lui parler mieux qu'à personne.

Un pur chef d'œuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Même Napoléon a souffert, 4 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
Au départ, la volonté de faire un reportage qui peu à peu devient dans l'esprit de Jean Paul Kauffmann un retour sur images volées et le désir de comprendre ce qu'a pu vivre l'Empereur...En toute modestie, J.P Kauffmann a accepté de parler de sa souffrance. Celle de Napoléon, bien-sûr. A quoi tient un grand livre..?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Comme si on y était, 6 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
Une immersion dans le quotidien de l empereur et de son entourage. Les descriptions sont extraordinairement bien rendues, de plus l écriture est très agréable et fluide
A conseiller aux amoureux de Napoléon
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Fin de partie, 2 mai 2013
Par 
Valnoise (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
Se défendant de toute inclination particulière pour Napoléon, mais avec tout de même un faible pour Bonaparte, Jean-Paul Kauffmann, qui a cherché des traces de l’histoire napoléonienne sur les champs de bataille (Austerlitz, Eylau, Tilsit, Waterloo) et jusqu’à Cuba, où se visite un musée Napoléon, a séjourné une semaine à Sainte-Hélène, en plein Atlantique sud, pour y « absorber les bruits, les odeurs, les images ».

Ainsi dans la salle à manger de l’empereur déchu :

« L’odeur d’humidité évoque la laine mouillée. S’y ajoute une note pharmaceutique, vaguement poivrée, entêtante qui semble assombrir un peu plus l’atmosphère pesante de la pièce. »

Celui qui avait « porté le monde sur ses épaules » n’a plus que cinq ans à vivre quand il arrive à Longwood en 1815, et ce sont ces cinq annnées de réclusion, pleines de mélancolie, qu’au terme d’une enquête approfondie J-P Kauffmann raconte avec talent, dans un récit riche d’anecdotes et nourri de fructueuses lectures.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Solitude... désespoir..., 5 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
On ressent très bien l' expérience qu' a vécu Jean-Paul Kaufmann lors de sa très longue détention. Il n' est pas étonnant que cet homme ait voulu se replonger dans les conditions d' isolement total qui furent imposées à l' un des plus grands généraux de l' histoire... Il arrive, par des mots et des phrases simples, à imposer au lecteur la longueur affolante et la lourdeur du temps de cette privation de liberté.
On ne peut s' empêcher de faire le parallèle avec le Consul et son père qui, eux, ont choisi "librement" de vivre dans cet univers clos!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 De la Grandeur à l'oubli!!, 13 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène (Poche)
Absolument passionnant ! De plus une réflexion sur la solitude et le vieillissement lorsque l'on est exigeant sur sa vie!
Un bon complément est de voir le documentaire "Sainte-Hélène, 1821"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène
La Chambre noire de Longwood: Le voyage à Sainte-Hélène de Jean-Paul Kauffmann (Poche - 26 mai 1998)
EUR 8,40
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit