Commentaires en ligne


92 évaluations
5 étoiles:
 (62)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (9)
1 étoiles:
 (7)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


57 internautes sur 65 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le réquisitoire contre l'amour non raisonnable
« Belle du Seigneur » est l'histoire d'une passion entre Solal et Ariane d'Auble : une passion flamboyante et dévorante qui peu à peu détruit les deux amants.
Le récit se déroule en Europe durant l'Entre-deux-guerres ; Ariane d'Auble, jeune et futile aristocrate froufroutante est une sentimentale idiote qui a épousé...
Publié le 6 mai 2009 par NMK

versus
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 MANQUE DE SOUFFLE
Un ouï-dire engageant suivi de la lecture de critiques élogieuses m'ont conduit à commencer à lire ce roman fleuve. Mais je n'ai pas eu le souffle de finir même si le texte est fluide malgré ses phrases à rallonges. De la belle écriture avec une analyse pointue des divers personnages mais trop peu d'actions qui m'ont conduit vers...
Publié il y a 14 mois par Nialaf


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 5 étoiles... Ou 1?, 4 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
Je vais commencer par avouer que je n'ai rien, mais rien compris à Belle du Seigneur. Et pourtant, je l'ai tant aimé!
J'ai dû le lire à 14 ans la première fois... et de nombreuses fois plus tard MAIS... sans jamais lire la fin. Du coup, j'ai complètement raté l'intention de Cohen. J'ai pris le livre au premier degré, et j'ai (aaaaaah!) hum hum, j'ai jaugé toute histoire d'amour à l'aune de la passion de Solal et Ariane. Oui, j'étais transportée, émerveillée, je pulvérisais Adrien Deume, sa mère et tout ce qu'ils représentaient, je chevauchais des licornes arc-en-ciel, oui oui, mille fois oui.
J'aurais dû lire la fin, apprendre que la passion, ça ne marche pas, ça dévore et ça brise. Ça m'aurait fait mal mais ça m'aurait évité quelques gadins monumentaux... Cohen n'aime pas la passion, la méprise sans doute. Bon. En attendant, j'ai pris mes taloches et je ne finirai pas (encore) Belle du Seigneur parce que je veux garder Ariane et Solal en tête comme ils étaient au premier jour. Tant pis.

Au cas où j'ai oublié de le mentionner, Belle du Seigneur est un livre d'une puissance inimaginable, baroque, foisonnant, unique dont on peut tirer (à l'évidence) des lectures très variées. 5 étoiles, évidemment.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 cadeau, 24 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
j'avais aimé belle du seigneur ,histoire romanesque , parfois drôle, mais trés longue ....cette belle présentation façon coffret m'a séduit pour l'offrir à Noel et j'en ai eu des félicitation pour ce choix
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


25 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Impalpable, 4 septembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
C’est un triomphe. Un chef d’œuvre impalpable. Le genre de livre qui vous échappe, même si on l’agrippe à deux mains pour le lire et le relire jusqu’à s’en imprégner. Il vous échappe, il s’introduit si profond en vous que vous ne pouvez le maîtriser.
Car il est trop réel, trop agité, il vous essoufle ou vous gonfle la poitrine, enfle, se convulse, puis se redresse, ridicule, magnifique. Oh non, ce n’est pas le genre de roman linéaire - début développement fin - qu’on va refermer reposé, satisfait, déjà loin.
Ariane et Solal, esclaves et fous, conscients de leur folie mais trop fascinés pour vouloir en sortir. Ariane, prisonnière des masques que sa beauté lui inspire. Ariane ne soupire pas, elle se regarde soupirer, met en scène, calcule, meuble sa solitude en modelant un personnage. Solal, prince noir du cynisme, est torturé par le besoin de crier son désespoir et sa haine de l’amour dans les bras d’une femme, paradoxe salvateur. Et plus leur amour est sublimé, plus les amants s’enferment dans l’angoisse : ah ! Elles sont terribles, ces pensées graves et solitaires qu’on ne peut partager. Ils sont beaux pourtant, quand ils se regardent dans la glace, ils se sourient, mais qui sont-ils, ces deux étrangers, statues aux lèvres si rouges, si passionnées derrière la glace, mais si froides au toucher. Et les statues dansent, dansent autour du miroir, le franchissent, se déchirent sur les éclats de verre, mais les statues ne saignent pas, elles dansent, dansent et se sourient.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Satisfaite, 23 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Broché)
Le bouquin est arrivé un peu plus vieilli que ce que je pensais, mais je suis quand même satisfaite ; l'envoi a été rapide et soigné, et j'étais bien trop heureuse de pouvoir le commencer !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 À fuir! À cheval, à vélo, en voiture, en avion... mais à fuir !, 6 avril 2015
Par 
Isabelle Meriot (NIMES France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
Parfois on se fourvoie. C'est ce qui m'est arrivé quand j'ai voulu lire ce livre. On m'en avait tellement vanté les mérites que la déception a été abyssale... Le style très particulier à été au départ plutôt attractif pour moi. Mais très vite la stupidité des personnages m'est devenue intolérable. Cette logorrhée permanente comblant une inaction quasi complète est juste insupportable pour quelqu'un qui aime les récits structurés et cohérents. 1100 pages pour si peu... C'est trop ! La petitesse des personnages est affligeante, leur vacuité sans fond, et leurs monologues intérieurs d'un ennui infini. Jamais je n'ai lu d'œuvre dont le style si attractif est au service d'une aussi piètre histoire et de personnages aussi dépourvus d'intérêt ! Je comprends que je ne suis pas "équipée" pour apprécier un tel roman. Donc si vous voulez du récit, une histoire intéressante, de la structure, passez votre chemin! Pareil si vous aimez vous attacher aux personnages des romans que vous lisez, avec ceux-là autant s'attacher à une éponge pour la vaisselle ( vous aurez au moins la joie de trouver une certaine utilité au propos)! Si vous aimez rêver et sortir de votre quotidien alors fuyez, fuyez, fuyez, tellement ce roman est le récit des minuscules turpitudes qui peuvent animer et obséder certains humains vides comme des ampoules. Quant à l'histoire d'amour... autant se lancer dans l'hermaphrodisme si ça c'est de l'amour ! Je suis rarement aussi dure dans mes critiques et sur un livre de 150 pages j'aurais certainement eu largement le temps d'apprécier le style très particulier dans être excédée et donc d'avoir la dent moins cruelle, mais là... C'est juste indigeste et quelque part, malgré tant de mots, assez indigent d'un point de vue humain.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ô bonheur de lecture!, 1 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
Que dire...par où commencer après une telle lecture, bouleversante? Peut-être le plus simple est-il de commenter la forme, un style littéraire unique, puissant, libre, créatif, lyrique et un peu fou. Oui, un peu délirant, j'adore! Les adjectifs me manquent. Tel n'est pas le cas d'Albert Cohen à qui les mots ne manquent pas et qui a le génie du détail, le génie de la description des situations et des sentiments. Quant au fond, j'ai été aussi passionnée par ce livre que le sont les deux protagonistes l'un de l'autre. C'est une histoire d'amour, une vision de ce qu'est l'amour. Qu'est ce que l'amour? Peut-il perdurer dans le temps ou bien la passion, éphémère, reposant sur des pulsions animales et donc irraisonnée par nature, est-elle son indispensable pendant? Mais ce roman, c'est aussi bien plus qu'une histoire d'amour destructrice et extrême ("Mourir d'amour" prend tout son sens avec Albert Cohen). L'auteur manie également divinement bien l'humour. Que de passages réjouissants et drôles! Description admirable et tellement amusante d'une bourgeoisie conformiste à l'esprit étriqué, de leur fonctionnement et de leurs codes.Caricatural, peut-être. Mais c'est pour notre plus grand bonheur. Alors, délectez-vous!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LE LIVRE, 12 février 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
Je lis beaucoup mais après "Belle du Seigneur", je n'ai rien pu lire pendant 6 mois !!! Quel choc! Il s'agit véritablement du Chef d'Oeuvre de la Littérature contemporaine - Albert Cohen écrit admirablement bien et les descriptions des personnages et les pensées de ceux-ci sont jubilatoires- Avant "Belle du Seigneur", apprenez à connaître les protagonistes et leur histoire en lisant dans l'ordre; Solal, Mangeclous et Les Valeureux - L'histoire d'amour entre Solal et Ariane est un pretexte pour décrire les affres de la judéité (les Feujs et autres minorités comprendront!!!)- Ô futur lecteur, n'aie crainte, les 1100 pages tu avaleras en peu de temps (me prends-je pour Albert Cohen ?)et tu pleureras en fin de lecture en te disant que "plus jamais, tu ne ressentiras ce bonheur de lecture" - J'en suis à mon 3ème exemplaire Gallimard en 20 ans à force de lire et relire les chapitres en fonction des épisodes heureux ou malheureux de ma vie -

Le livre de l'île déserte vous dis-je! du lait, du miel, du fiel quelquefois mais de l'extase toujours !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


24 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire absolument, 18 juillet 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Broché)
Je ne suis pas un grand lecteur, mais c'est de loin le meilleur livre que j'ai jamais lu, et je crains de ne pas en lire d'aussi bons de si tôt. Une fois ouvert, impossible à refermer, malgré les 850 pages qui peuvent paraître un peu impressionnantes au début.
C'est un livre sur l'amour, décrit avec merveille, beaucoup d'humour, un style très léger et entraînant, et qu'on a envie de relire aussitôt. On ne peut s'empêcher de relire certains passages deux fois, tellement ils sont bien écrits. Toutes ces petites situations que nous avons tous vécues et qui font la caricature d'un couple amoureux.
Un livre entraînant, tout en finesse, qui vous fait vous sentir bien. A lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une merveille, 10 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Poche)
Un longue aventure captivante, un classique incontournable, autant pour le style que pour l'émotion qui vous tient tout au long de l'oeuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 terrassé, 7 mai 2008
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Belle du Seigneur (Broché)
Je viens de le finir, en larmes...
C'est de l'injection d'émotions à pleins de niveaux différents, l'histoire entre par toutes les fenêtres de l'âme et c'est une véritable lessiveuse.
Excellents éclaircissements sur ce que c'est que d'être juif ce qui n'est pas peu. C'est un pavé,ça m'a pris un bon mois de le lire, j'ai vécu tout ce mois au rythme de ce livre, et la je suis en état de choc.
Ca mérite une deuxième lecture.
On trouve une interview de Cohen sur le site de L'ina pour 5 euros, ça aide beaucoup à comprendre. En prime dans l'interview un poème inédit de Pagnol(superbe).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Belle du Seigneur
Belle du Seigneur de Albert Cohen (Poche - 12 février 1998)
EUR 12,40
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit