undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles18
4,3 sur 5 étoiles
Format: PocheModifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 24 avril 2013
Suite et fin de l’histoire d’Edmond Dantès, que j’ai dévorée en quelques jours, une fois encore. Histoire de 1 400 pages en tout, Le Comte de Monte-Cristo, comme tous les autres romans d’Alexandre Dumas que j’ai eu le plaisir de lire (Les Trois Mousquetaires, Vingt ans après, Le Vicomte de Bragelonne, La Reine Margot, La Dame de Monsoreau, Les Quarante-Cinq), ne comporte pratiquement aucune longueur. L’histoire est prenante, et même si je me suis parfois emmêlée à cause de la multitude de personnages, tout rentre dans l’ordre très vitre, grâce aux rappels de Dumas. En conclusion, j’ai vraiment un gros coup de cœur, durable de surcroit, pour cet auteur, que je ne peux que vous conseiller.
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2010
Les 2 tomes de cette collection font environ 1000 pages, mais ce n'est pas l'œuvre intégrale. Dommage, cela devrait figurer dans la description du livre par Amazon.
On peut lire en page de garde :
Certaines œuvres littéraires peuvent, par leur ampleur, sembler difficilement accessibles à de jeunes lecteurs. Ni adaptation, ni résumé, ce livre propose une version abrégée du texte original : les coupures y sont effectuées de manière à laisser intacts le ton et le style de l'auteur.
0Commentaire26 sur 30 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 février 2012
Après ma lecture dévorante du tome 1, je ne fus repu qu'à la fin de ce tome 2, et encore emporté par le navire du rêve je n'ai pu arrêter mes vagabondages que quelques heures après avoir replié et posé le livre.
Une aeuvre a posséder dans sa bibliothèque.
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mai 2014
Que dire d'un tel classique, aussi indémodable que puissant. Une prose sublime qui rappelle aisément que le français est une langue magnifique, des personnages incroyablement détaillés, des scènes superbes… rien à redire après tant de commentaires élogieux. Juste une recommandation pour tout ceux qui ne l'on pas encore lu. Allez-y les yeux fermés.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2010
Voilà un des très nombreux livres que tout amoureux de la langue française devrait lire! Cet oeuvre est vraiment exceptionnelle à tous égards. L'intrigue est passionnante, pleine de rebondissements inattendus. Les deux tomes sont vraiment passionnants, même si j'avoue une faiblesse pour le Tome I. Le second tome débute ici un peu poussivement, mais le dénouement est passionnant... Les personnages sont vraiment finement décrits, et bien que le roman soit long en nombre de pages, il n'y a aucune longueur, aucun ennui. Le Comte de Monte Cristo, l'homme, est vraiment un personnage fascinant, mystérieux, comme seul les romans du XIXème siècle pouvaient en créer... C'est également un complément très utile pour l'histoire du XIXème siècle, et en particulier la Terreur Blanche qui a suivi l'exil de Napoléon Ier, mais également pour l'analyse des nouveaux riches, parvenus, et autres noble sans terre, pour qui le retour à la vie réelle est parfois d'une extrême rapidité. La seule réelle difficulté, c'est d'arrêter la lecture de ce roman. Tous les personnages sont attachants : qu'ils soient bons ou malfaisants, on a envie de savoir ce qu'ils vont devenir, et comment la vengeance d'Edmond Dantès va s'abattre sur eux. A lire sans modération!
0Commentaire9 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2013
Que vous dire à part que cette histoire fait partie des plus passionnants livres que j'aime lire et relire.
Lisez le comte de Monte-Cristo c'est incroyable, mais c'est long !
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 juin 2006
Vingt-quatre ans ont passé depuis que le jeune Edmond Dantès, de retour à Marseille à bord du « Pharaon », eut déposé dans le jardin de la maison familiale la somme d'argent qu'il réservait à sa future vie conjugale avec Mercédès. Sa complicité avec l'abbé Faria, avec qui il put communiquer après avoir creusé une galerie souterraine reliant leurs deux cellules dans l'antre ténébreux du château d'If, lui permit de s'évader de la forteresse et d'échapper à la folie. Pendant dix ans, Dantès a pu fréquenter Faria dans le secret le plus absolu et s'instruire à la lumière de cet homme. En outre, ce dernier lui a fait part de l'existence d'un fabuleux trésor sur l'île de Monte-Cristo. Après la découverte de celui-ci, Dantès est devenu l'un des hommes les plus fortunés de ce monde et porte le titre de comte de Monte-Cristo. Mais sous ce nouveau nom se cachent d'autres identités toutes plus mystérieuses les unes que les autres comme celles de Simbad le marin, l'abbé Busoni ou lord Wilmore. Monte-Cristo côtoie la haute société de tous les pays où il décide de séjourner avec sa suite de serviteurs. Il a également ses entrées dans le monde des aventuriers et des bandits, desquels il aime s'entourer. À cet égard, Luigi Vampa, le hors-la-loi le plus célèbre d'Italie, le considère comme son maître. Vingt-quatre ans ont donc passé depuis son emprisonnement et Monte-Cristo est décidé à se venger des personnes responsables de cette injuste condamnation. Toutes occupent désormais de hautes fonctions à Paris. Danglars est devenu le baron Danglars, l'un des plus grands banquiers de la capitale ; Fernand est M. le comte de Morcerf, marié à Mercédès, et M. de Villefort est, non plus substitut, mais procureur du roi. Quant à Caderousse, il est un homme de l'ombre et assassine pour s'enrichir. Tous apprennent bientôt qu'un certain comte de Monte-Cristo va s'installer au 30 avenue des Champs-Élysées...
0Commentaire9 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 février 2015
je dirais exactement la même chose que pour le tome 1. Que rajouter de plus ? Si, maintenant c'est très dur de trouver un livre capable de me captiver autant que vous Monsieur le Comte
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juillet 2010
C'est le premier que je lis de Monsieur Dumas, plutôt impressionant par son ampleur ; inspiré (ou bien c'est l'inverse) quelque peu il me semble par Les Misérables de Victor Hugo. Un peu moins beau peu être, moins poétique surement ;mais plus indépendant vis à vis de l'histoire de France, plus fou en quelque sorte.
En tout cas on a envie que cela dure toujours, on est submergé par la puissance des personnages, de l'histoire, par la simplicité et l'intelligence du style d'écriture (voila encore un classique parfaitement abordable, même à des lecteurs peu aguerris).
Vraiment à lire !

Interdiction formelle de lire la préface sous l'emprise du suspense !
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2012
Il est de retour ... pour se venger!

ça ressemble à une accroche pour un mauvais qui aurait besoin d'attirer des spectateurs, mais c'est exactement ce que j'ai ressenti à la lecture de ce livre. Cette accroche serait complètement justifier pour ce livre!

On voit un être mystérieux au charme infini quasiment omniscient et omnipotent grâce à toutes les sciences qu'il a étudiés, à ses voyages, à sa condition physique, à son intelligence ... Etant fan de Batman, je trouve maintenant le super-héros bien moins impressionnant que le Comte. On le voit mettre en place sa vendetta en faisant naître des idées, des doutes ou des interrogation dans l'esprit de ces ennemis en ayant prévu toutes leurs réactions.

Je me demande si Dumas avait écrit dès le départ toute l'histoire (car elle a été à l'origine publier dans un journal) ou s'il inventait au fur est à mesure parce que des détails anodins de l'histoire trouvent leur conséquences des centaines de pages plus loin ... exactement de la manière que prévoyait le Comte!

Bien sûr, il y a quelques longueurs par moment, mais à la fin, ce n'est vraiment pas ce qu'on retient. A la fin on aurait voulu qu'il continue encore!!!
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,20 €