undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
N'y allons pas par quatre chemins, "Le petit bleu de la Côte Ouest" est tout bonnement l'un des meilleurs romans noirs jamais écrits. Est-ce à dire qu'il sera forcément du goût de tout le monde? Non, bien sûr... En fait, tout dépend de ce que vous attendez de la Littérature en général et du polar en particulier. Si vous espérez, en ouvrant ce livre, y trouver une intrigue traditionnelle, des personnages convenus et surtout une écriture banalement efficace, une grosse déception vous attend... Si en revanche vous aimez les récits originaux, les personnages rétifs à tout cliché, la prose en liberté, nerveuse, pétillante, caustique, constamment inventive, alors vous serez aux anges... Moi, en tout cas, de tous les romans de Manchette, c'est celui que je préfère... Je m'y replonge souvent, par pure gourmandise, pour en savourer ne serait-ce qu'une ou deux pages, et je reste à chaque fois sidérée par sa jeunesse, sa modernité, sa perfection formelle...

L'histoire? Georges Gerfaut, jeune cadre dynamique, marié, deux enfants, mène à Paris une vie confortable et monotone. Or voilà qu'un beau jour, après qu'il ait joué les bons Samaritains en secourant au bord d'une route un blessé par balles, deux inconnus essaient de l'assassiner à son tour... Pour leur échapper, Gerfaut choisit alors la fuite et plaque tout pour aller se mettre au vert dans un chalet de haute montagne... Drôle d'intrigue pour un polar, me direz-vous... Mais c'est qu'un polar de Manchette, avant d'être un polar, est d'abord du Manchette... Certes, il y a des morts violentes et des scènes d'action dans ce livre, mais son véritable enjeu est ailleurs... Ce qui importe vraiment, ce sont moins les péripéties sanglantes de son récit que le personnage même de Gerfaut et ce qu'il incarne, à savoir l'aliénation de l'individu dans la société marchande contemporaine... Une aliénation que Manchette trouve l'élégance d'exprimer par une métaphore magistrale qui ouvre et clôt le roman, celle de Gerfaut tournant en rond sur le périph parisien comme il tourne en rond dans sa propre vie...

J'ai souvent lu ici ou là que La Position du tireur couché était l'ouvrage le plus noir, le plus désespéré, le plus nihiliste de Manchette, mais à bien y regarder celui-ci est tout aussi sombre et empreint d'un fatalisme au moins égal. Comme Martin Terrier, Gerfaut ne peut échapper à son destin, à son espace-temps. Son aventure vécue, il rentre docilement au bercail. Sa seule consolation: écouter du Gerry Mulligan en dégustant du bourbon "Four Roses"... Comment se fait-il, alors, que ce livre si profondément désenchanté, qui laisse si peu de place à l'espoir, j'en ressorte à chaque fois comme revigorée? Eh bien, la raison en est fort simple: ce polar est un miracle d'écriture! Je dirai même que sur le plan purement stylistique c'est sans doute, avec L'affaire N'Gustro, le roman le plus éblouissant, le plus virtuose et le plus abouti de Manchette. Nul béhaviorisme ici... Seuls impératifs esthétiques: échapper à tous les lieux communs et faire jazzer les mots jusqu'à l'ivresse! C'est ça, finalement, la grande force de Manchette: si noir que soit le regard qu'il porte sur le monde, son écriture, elle, témoigne par chacune de ses phrases d'une foi réconfortante dans la Littérature...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 janvier 2005
Un très bon roman, assez court, comme souvent avec Manchette. L'auteur exploite un thème courant du roman policier, un personnage innocent ce retrouve par hasard mêlé à une affaire criminelle et essaie de s'en sortir indemne. Mais le très talentueux JP Manchette fais de ce standard du polar une odyssée. Le cynisme grinçant et le style inimitable de l'auteur nous plonge dans un univers qui n'a rien à envier aux grands maîtres du roman noir. Un de mes livres préférés de JPM.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 avril 2010
J'ai adoré ce livre de Manchette, à ce jour mon préféré. Son style percutant et non dénué d'humour nous emporte dans une sorte de "road movie" que j'ai lu d'une traite... A lire absolument!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 janvier 2014
Le petit bleu de la côte Ouest de Jean-Patrick Manchette est définitivement un grand classique du polar à la française.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Un roman noir cynique bien rythmé avec un personnage innocent qui se retrouvé piégé et assiégé. Le style est unique et l’écriture allie pureté, efficacité et nerf;
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 août 2011
Alléché par les commentaires dithyrambiques lus ça et là par les connaisseur de JPM, je m'attendais à mieux.

Le style m'a laissé dubitatif, quant à l'intrigue j'en reste encore perplexe !

De mon point de vue, l'écriture est riche, fouillée, travaillée, c'est indéniable. J'ai beaucoup apprécié cet aspect de l'ouvrage, mais l'intrigue est quand même faible, d'autant qu'une incohérence est manifeste page 147 quant au choix de la première cible du tueur en la personne d'Alphonsine.

J'ai pu refermer le livre quatre fois et le reprendre ensuite, sans problème... mauvais signe pour un polar (surtout court).

Je le recommande tout de même car l'auteur possède un phrasé inimitable qui vaut la peine d'être connu.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce qui est "petit" est mignon paraît-il,j'aime la couleur "bleu" (le blues aussi)et la "côte Ouest" est belle. Mais tout ça ensemble, je n'y arrive vraiment pas.

Je regrette d'avoir à parler ainsi, puisque Jean-Patrick Manchette me semble avoir été une personnalité attachante d'après les témoignages que j'ai entendus.
J'ai trouvé que c'était un livre de qualité moyenne. Court. Pas de grande intrigue, tout est entendu dans la 1ère moitié du livre.
Certes, l'histoire prend un tournant surprenant au milieu, après l'attaque à la station service. Et puis ensuite...c'est à peu près tout, j'ai ramé jusqu'à une fin...prévisible.

Sûrement ai-je commis l'erreur de m'attendre à un roman policier haletant tout du long. La seconde partie est centrée sur Gerfaut, le personnage principal, confronté à une situation qu'il peut prendre comme une contrainte ou une opportunité...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 mai 2014
Rien a retenir... Un snobisme de litterature, ecriture a dose d'un phenomene de mode, pas d'intrigue, juste une pub pour certains whisky, certains morceaux de jazz, livre a oublier...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Le petit bleu de la côte Ouest
Le petit bleu de la côte Ouest de Jean-Patrick Manchette (Poche - 16 octobre 2014)
EUR 6,40

Nada
Nada de Jean-Patrick Manchette (Poche - 14 septembre 1999)
EUR 5,80

Morgue pleine
Morgue pleine de Jean-Patrick Manchette (Poche - 13 juillet 1999)
EUR 6,40