undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Poche|Modifier
Prix:8,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 18 novembre 2006
Quand bob dylan fait son autobio, c'est aussi déroutant que sa musique : il part dans toutes les directions mais réussi toujours à séduire. Ce livre se lit comme un roman, le roman de sa vie, sauf que dylan change d'époque à chaque chapitre. Si cela peut paraître fouilli, on reste fasciné par le sens romanesque (même si l'histoire est censée être vrai) insufflé par Dylan, qui donne force détails sur ses débuts et d'autres époques dont l'enregistrement apocalyptique de Time Out Of Mind. Au final, on a du mal à décoller du livre qui nous apprend beaucoup sur Dylan au delà des habituelles biographies et sur l'époque (Greenwich Village, le folk, Woody Gutrie, Dave van Ronk...). Pour ceux qui aiment Dylan, vous devez lire ce livre, vivement la suite !
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
50 PREMIERS REVISEURSle 29 janvier 2011
Personne n'aurait misé un copeck sur cette tentative d'autobiographie. Avec Tarentula, son roman douloureusement accouché au début des années 70, la critique n'avait pu que constater que le plus grand parolier du rock n'était pas vraiment un écrivain.
Oui, mais voilà, Dylan est un homme bourré de contradictions qui défie absolument toutes les analyses. Quand vous croyez l'avoir compris, il change de visage et devient un autre.
Ce "Chroniques, volume 1" démontre ainsi qu'il est capable de tenir un lecteur en haleine sur plus de 300 pages en racontant sa vie, ou plutôt, de toutes petites parcelles de sa vie.
Si l'essentiel de ce livre parle de la période newyorkaise du début des sixties, les chapitres sautent du coq-à-l'âne avec une grande désinvolture... et une réelle élégance, car on accepte très vite de passer d'une époque à l'autre en compagnie d'un tel guide.
Personnellement, le passage que j'ai préféré - et que je trouve le plus révélateur - est celui consacré à l'enregistrement de l'album « Oh mercy » avec le producteur canadien Daniel Lanois. Dylan explique alors ses interrogations, ses motivations, ses sources d'inspiration et ses techniques de composition. On a parfois vraiment l'impression de regarder par-dessus son épaule tandis qu'il crée l'un de ses meilleurs albums de "maturité".
Mais, le paradoxe des paradoxes, c'est que Dylan se révèle exactement comme on pouvait l'imaginer: un menteur génial, manipulateur né, qui nous donne brièvement l'impression d'être notre meilleur ami, avant de nous laisser à la porte des lieux où tout se fait réellement.
Car si l'auteur nous dit beaucoup de choses, il ne révèle finalement rien - ou presque - sur sa vie privée, ses amours, ses emmerdes.
Que voulez-vous, Dylan restera toujours Dylan.
Mais il faut espérer maintenant qu'il nous livrera très vite un « volume 2 », et qu'il n'hésitera pas à continuer à écrire jusqu'à son dernier souffle.
Il est finalement assez doué pour ça.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2010
Complètement à l'inverse des autobiographies ennuyeuses d'artiste. C'est un véritable travail d'écrivain: on y trouve le don d'observation, de croquer des personnages, de décrire des ambiances poétiques. Originalité de construction également: pas de plan chronologique, il peut passer 80 pages à raconter une période d'un mois et faire complètment l'impasse sur certaines périodes. On attend impatiemment le deuxième tome.
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 21 septembre 2014
j'en sors à l'instant. Bob écrit bien, dans un style autobio pas commun, il le fait pour lui et seulement après pour nous. N'attendez pas un recensement d'anecdotes d'époque car c'est justement "l'époque" que Dylan traduit avec mélancolie et distance une bonne partie de ces 380 pages. Etonnant ? Non sincère. Il exorcise l'image, détruit le costume sur mesure, flingue le symbole. C'est construit en trois phases, l'arrivée dans la grosse pomme, la construction de "oh mercy" et le décollage grâce à columbia. La suite please...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2013
Ce livre remet nos pendules à l'heure. Extraordinaire pour tous ceux qui ne connaissent pas encore Bob Dylan.
Et encore plus pour tous ceux qui croyaient connaître ce très grand artiste.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 novembre 2009
a lire absolument entre j kerouac et en route pour l a gloire dylan est un veritable écrivain
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,90 €
11,00 €
8,20 €
49,90 €