Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les mystères de La lutte de Jacob avec l'ange...
Ce livre est une véritable enquête sur la vie de Delacroix pendant toutes les années qu'il a mis à peindre La lutte de Jacob avec l'ange à Saint-Sulpice, de 1854 à 1861. Le texte met en evidence la longue et difficile creation de cette oeuvre de Delacroix, tout comme il montre aussi la longue et difficile enquête du narrateur pour...
Publié le 18 avril 2003 par darkpandora

versus
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le calvaire Delacroix
Ce qu’il y a de formidable chez Kauffmann, c’est qu’à chaque fois il nous fait découvrir, avec un éminent talent, des endroits insolites et quasiment inaccessibles au grand public. Il y a d’abord eu le passionnant voyage dans ces Iles de la Désolation perdues dans les tempêtes de l’Atlantique sud («...
Publié le 18 mars 2006 par Durden


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les mystères de La lutte de Jacob avec l'ange..., 18 avril 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Lutte avec l'ange (Poche)
Ce livre est une véritable enquête sur la vie de Delacroix pendant toutes les années qu'il a mis à peindre La lutte de Jacob avec l'ange à Saint-Sulpice, de 1854 à 1861. Le texte met en evidence la longue et difficile creation de cette oeuvre de Delacroix, tout comme il montre aussi la longue et difficile enquête du narrateur pour arriver à relater les faits de cette création et tenter de découvrir la clef du mystère que renferme cette peinture. Le lecteur se laisse prendre au jeu et est lui aussi captivé par le secret qu'il espère partager avec le narrateur, le peintre, le tableau... Tout comme une enquête policière, il le tient en haleine, mais finalement, ce n'est pas au narrateur de dévoiler, mais au lecteur de découvrir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'inaccompli et l'engloutissement, 19 juin 2008
Par 
Veilleur - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Lutte avec l'ange (Broché)
Le livre de Jean-Paul Kauffmann a la saveur de l'inaccompli et de l'engloutissement.

Saveur de l'inaccompli car l'enquête menée par l'auteur a pour point central la fresque peinte par Eugène Delacroix dans la chapelle des Saints-Anges en l'église Saint-Sulpice de Paris, la " lutte de Jacob avec l'ange ". Cette oeuvre, de grande taille, fait référence au passage du livre de la Genèse (Gen 32,23-33) dans lequel Jacob revient au pays de son père afin de se réconcilier avec son frère Esaü.
Sur le gué du torrent Yabboq, Jacob est arrêté par un inconnu avec lequel il va se battre toute la nuit. L'aurore naissante, l'inconnu le blesse définitivement à la hanche avant de transformer son nom en Israël.

La Tradition a fait de cet inconnu un ange, plus facilement représentable que Dieu (l'inconnu et l'innommé par excellence). Ce thème fut pris par de nombreux artistes qui en firent plus des apologies de la danse ou de la lutte romaine que de la réflexion théologique ! Jean-Paul Kauffmann semble porter cette scène biblique en lui depuis de nombreuses années. On se serait donc attendu à ce qu'il commente cet attachement particulier à ce combat nocturne, solitaire, acharné dans l'humidité d'un torrent. Du sens de ce corps à corps tenace que Delacroix traduit avec une tension violente des corps et une sensualité manifestée par le regard de l'ange et l'entrelacement des doigts, l'auteur reste en retrait. Il laisse parler quelques figures originales dont la plus attachante est celle de ce funambule franchissant l'espace entre les deux tours de l'église, et qui voit dans la peinture la marque même de l'équilibre.

L'auteur de " la chambre noire de Longwood " ne s'arrête pas non plus sur cette transformation radicale de Jacob, marqué en sa chair, renouvelé dans les eaux du torrent, préfiguration du Jourdain et des fonds baptismaux, préfiguration du Vendredi Saint, de cet engloutissement dans une lutte contre la nuit, la mort, la régression avant la Résurrection et l'aurore des grands matins. Cette lutte entre un homme allant se réconcilier avec son frère, affrontant les épreuves du doute alors qu'il est au seuil de la Miséricorde manifeste aussi de la volonté humaine de s'attacher aux pas de Dieu, contre vents et marées. Pour cela, Jacob a prévalu dans son combat et en a eu la vie sauve après avoir contemplé Dieu face à face.

Saveur de l'engloutissement car Jean-Paul Kauffmann, qui reconnaît lui-même avoir eu ce sentiment face à l'oeuvre, part de l'idée selon laquelle le secret de la peinture recèle un mystère lié tout à la fois à la personnalité du peintre et l'église Saint-Sulpice. L'auteur nous entraîne donc, avec une étonnante aisance, quelques touches d'humour et une érudition sans verbiage dans un vertige d'anecdotes, de dialogues impromptus, de méditations autour de l'oeuvre. On y découvre une église aux multiples recoins, aux habitants surprenants, voyageant de la crypte au sommet des tours pour y découvrir la capitale, " vision désolée de la belle Sodome que l'ange exterminateur a épargné mais vidée de ses habitants ".

L'auteur de " l'arche des Kerguelen " n'est jamais aussi à l'aise que dans les descriptions des déserts et des lieux où l'esprit peut se détacher de cette " masse gluante qui se proclame Monde ", selon la formule de Julio Cortázar. Sans doute restera-t-on réservé sur les dernières pages du livre dans lesquelles on semble considérer que le peintre, attiré par les mauvais anges chers à Baudelaire, aurait voulu peindre un ange de ténèbres pour le " combat " sous prétexte que l'on trouve des esquisses d'ailes crochues dans ses carnets de croquis.

Le livre de Jean-Paul KAUFFMANN est un agréable voyage dans l'univers de la peinture et de l'architecture. C'est une " enquête " légère et agréable à lire même s'il reste préférable de simplement regarder l'oeuvre d'Eugène Delacroix en méditant l'inscription figurant à l'entrée de la chapelle des Saints-Anges : " Retire-moi de la boue, que je n'y reste pas enfoncé ".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le calvaire Delacroix, 18 mars 2006
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Lutte avec l'ange (Poche)
Ce qu’il y a de formidable chez Kauffmann, c’est qu’à chaque fois il nous fait découvrir, avec un éminent talent, des endroits insolites et quasiment inaccessibles au grand public. Il y a d’abord eu le passionnant voyage dans ces Iles de la Désolation perdues dans les tempêtes de l’Atlantique sud (« L’Arche des Kerguelen »), puis la fascinante visite du sombre logis de Napoléon à Sainte-Hélène (« La Chambre noire de Longwood », à lire absolument) et enfin, ici, les coulisses énigmatiques de l’Eglise Saint-Sulpice à Paris, laquelle abrite une œuvre peu connue du peintre Eugène Delacroix, « La Lutte de Jacob avec l’Ange ». Pivot central du récit, ce tableau est le subtil prétexte qui sert à nous dévoiler une foultitude d’informations captivantes sur l’histoire ou l’architecture de l’édifice religieux, mais aussi sur la mystérieuse vie intime qui existe entre ses murs. Malheureusement, au fil de notre déambulation parmi les fantômes de gens célèbres hantant encore les lieux, l’auteur nous traîne dans une longue prospection qui perd peu à peu de son envoûtement. On ne sait plus trop où cela nous conduit et quelles en sont les motivations. Dommage, le sujet était prometteur. Néanmoins, connaissant l’étonnant savoir-faire de Kauffmann, on ne peut qu’attendre avec impatience son prochain livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Découverte du sublime, 17 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Lutte avec l'ange (Poche)
Que dire encore de Jean-Paul Kauffmann qui se dit journaliste et qui, en fait, est un des grands écrivains de notre temp? JPK est un Wanderer au sens où Schubert l'entend. Il se promène sur terre et dans un cosmos où la beauté, la grandeur et le simple fait d'exister lui sont nourriture quotidienne -- et nourriture de qualité, comme jadis lorsqu'il apprenait les meilleurs vins du monde. Quiconque lit "La Lutte avec l'Ange" va se précipiter de nouveau à l'église Saint Sulpice, à Paris -- église qui est le personnage principal du livre dont JPK explore toutes les pensées, tous les secrets, toutes les merveilles -- église où se cache un trésor parmi ses trésors, à l'intérieur de la Chapelle des Anges, où deux peintures exceptionnelles et monumentales de Delacroix se font face et posent au visiteur d'abord une question, puis de question en question un vertige sans fin qui s'ajoute aux vertiges de l'espace de cette immense cathédrale de lumières, d'histoire, de sons (l'orgue!). Un chef df'oeuvre
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Titre ambigu, 11 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Lutte avec l'ange (Poche)
Le livre ne m'a pas déplu mais ne correspond pas à mon attente
Il parle moins de l'épisode biblique de la Lutte avec l'Ange que de la peinture de Delacroix et le thème est plus la vie de ce dernier que celle de Job.
l'intérêt vient surtout de la re-visite de St Sulpice
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une bonne enquête, 19 février 2007
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Lutte avec l'ange (Broché)
Une bonne enquête qui se lit à la plage, en toute décontraction. Rien d'exceptionnel en dehors de l'admiration bien partagée avec le lecteur de l'Eglise Saint Sulpice à Paris.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

La Lutte avec l'ange
La Lutte avec l'ange de Jean-Paul Kauffmann (Poche - 18 septembre 2002)
EUR 8,00
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit