undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles4
3,5 sur 5 étoiles
Format: Poche|Modifier
Prix:9,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 30 janvier 2005
Ce roman de Joanne Harris reste fidèle à l'univers de l'auteur, et pour cause, puisque l'on y retrouve le village de Lansquenet-sur-Tannes qui nous intriguait déjà dans "Chocolat". La structure narrative qui fera la force des "Cinq quartiers de l'orange" est terriblement simple et efficace : le narrateur - ou devrais-je dire la narratrice puisqu'il s'agit ici d'une bouteille de vin !- alterne scènes du présent et souvenirs du passé ; le mystère se met alors lentement en place... et vous captive jusqu'au bout ! Un roman bien construit, donc, et plein de "charmes" puisque la magie du quotidien, de ce qui nous entoure, de ce que l'on mange et de ce que l'on boit notamment, en est l'un des thèmes principaux. Un roman dont vous pouvez - devez - vous resservir une petite goutte sans crainte...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Encore un très bon roman de Joanne Harris, qui fait suite à son premier roman (très réussi) "Chocolat". On retrouve certains personnages, le village...
Joanne Harris réussit ce tour de force de nous transporter dans un univers fait de magie, de rêve, tout en nous décrivant des personnages avec un réalisme et une acuité sans pareille. Les caractères sont peints à la perfection, on a l'impression de tous les connaître !
De plus, l'histoire est intelligente, prenante, bien ficelée.

Bref, encore un très très bon bouquin de Joanne Harris à lire sans faute.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 22 février 2015
Fidèle à la trame de beaucoup de romans de Joanne Harris, on se retrouve dans un village non loin d’Agen où Jay Mackintosh, un écrivain anglais en manque d’inspiration, vient d’acheter une vieille ferme. L’originalité du roman réside en ce que c’est une bouteille de vin, un Fleurie 1962, qui raconte l’histoire. Cependant cette originalité dans la narration s'estompe rapidement car le plus souvent, la bouteille est invisible dans le texte.

Pourtant, Joanne Harris sait nous tenir en haleine en intercalant des scènes de la vie de Jay dans ce village français avec d'autres, appartenant au passé, lorsque Jay, adolescent, se trouvait en vacances dans une cité ouvrière anglaise abandonnée suite à la fermeture de la mine voisine. C’est au cours de ces villégiatures qu’il rencontrera d'ailleurs un homme fort énigmatique et insolite, Joe, qui deviendra de plus en plus présent une vingtaine d’années plus tard.

Comme à l’accoutumée, Joanne Harris use des secrets de famille pour rendre l’intrigue encore plus envoûtante. La magie de Joe ajoute un peu de piment à l’histoire mais force est de dire qu’en fin de compte, pas plus que la bouteille de Fleurie, Joe n’apporte quoi que ce soit à la fin du récit. Ainsi, on peut être déçu par le manque de pétillant final. Bref, une histoire dont le goût ne reste pas forcément longtemps en bouche. J'ai préféré d'autres romans de cette auteure.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L’inspiration comme la vie de Jay végètent. Sur un coup de tête, il achète une maison dans le Sud-Ouest de la France et part s’y installer. Il espère y retrouver la magie de Joe, vieil excentrique qui a illuminé ses vacances et son adolescence. Comme son métier d’écrivain se nourrit de la vie, il ne tarde pas à s’intéresser à la vie des habitants du village dont en particulier une jolie jeune femme très secrète.

Joanne Harris reprend de vieux codes auxquels je ne suis pas hostile: l’écrivain en panne d’inspiration, l’Anglais retiré dans la campagne française, les secrets de village et le parcours initiatique d’un adolescent. Sa narration alterne des séquences de Jay plus jeune, en compagnie de Joe, et de Jay aujourd’hui qui cherche à reconstruire sa vie. Cette alternance crée l’attente car les deux narrations abouties, on suppose que les histoires se rejoindront et résoudront les mystères. La magie de Joe, son lien presque charnel avec la nature envoûtent. Fruits, légumes et fleurs en pleine splendeur se transforment en de mystérieux élixirs qui enivrent.

Pourtant, ce roman m’a déçue. Si instituer une bouteille de vin narratrice me paraissait une idée belle et originale, cela ne fonctionne pas. Soit l’auteur en fait des caisses (de vin bien sûr) et c’est trop forcé, soit – et c’est le plus souvent le cas – elle oublie le coup de la bouteille pour une narration omnisciente classique. Cela manque un peu aussi de vocabulaire relatif au vin, sa culture et sa dégustation. Je la trouvais plus inspirée avec le chocolat. Ici, le résultat est raté et bancal. Enfin, les rebondissements et les dénouements des intrigues ne m’ont pas non plus séduite. Il y a pour moi des redondances, des lourdeurs et des banalités qui gâchent finalement le charme et la poésie que l’auteur avait réussi à instiller.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,20 €
8,10 €